Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La boulimie qu’est-ce-que c’est ? Un trouble psychique ?
La boulimie qu'est-ce-que c'est ? Un trouble psychique ?
note des lecteurs
date et réactions
30 septembre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute, 156 articles (Psychopraticien certifié)

Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute

Psychopraticien certifié
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
156
nombre de commentaires
2
nombre de votes
83

La boulimie qu’est-ce-que c’est ? Un trouble psychique ?

La boulimie qu'est-ce-que c'est ? Un trouble psychique ?

La boulimie est un des troubles des conduites alimentaires, qui se caractérise par un rapport pathologique à la nourriture se manifestant par des ingestions excessives d’aliments, de façon répétitive et durable.

JPEG - 15.6 ko
La boulimie qu’est-ce-que c’est ? Un trouble psychique ?

Afin de compenser l’excès de calories ingérées, ou afin de se soulager de sentiments tels que colère, dégoût, pression scolaire, etc. la personne boulimique a recours à un ou plusieurs des actes suivants :

  • Provocation du vomissement
  • Utilisation inappropriée de laxatifs et/ou de diurétiques
  • Exercice physique excessif
  • Imposition de restrictions alimentaires de type anorexiques afin de “rééquilibrer la balance”.
Les causes de la boulimie sont complexes et multiples et sont issues d’une combinaison de facteurs émotionnels , comportementaux, psychologiques et sociaux. Ces facteurs sont paradoxalement très proches de ceux de l’anorexie mentale, les deux maladies étant fréquemment liées. Une même patiente peut souffrir d’une combinaison des deux maladies, ou d’une alternance d’anorexie et de boulimie.
 
La boulimie peut être isolée en tant que symptôme. Mais elle peut aussi se rencontrer avec d’autres troubles : les syndromes dépressifs, les troubles anxieux de la personnalité, des conduites addictives.
De 30 à 60% des personnes qui souffrent de troubles alimentaires souffrent d’un trouble de la personnalité de type borderline. La boulimie est alors un symptôme.
Les personnes touchées utilisent souvent la nourriture et le contrôle sur la nourriture afin de trouver un moyen de compensation pour des émotions et des sentiments qui semblent indomptables ou insurmontables.
 
Pour certaines, jeûner, ingérer des aliments d’une manière excessive et se faire vomir peut être comme une façon de surmonter ces émotions difficiles et d’avoir l’impression de maîtriser sa vie.
Finalement, ces comportements vont nuire à la santé physique et psychique… Il est temps de suivre une psychothérapie afin d’en guérir, même si votre boulimie est devenue chronique avec les années.
 
Frédéric Duval-Levesque, psychopraticien et hypnothérapeute. Mon blog: PSYCHOTHERAPIE - SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE - COACHING (à Toulouse)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Labrique (IP:xxx.xx2.80.46) le 2 octobre 2009 a 10H32
Labrique (Visiteur)

Les découvertes récentes de la psychobiologie ont démontré que la boulimie comme les problèmes de poids avaient des causes analogues à celles des maladies (cf. http://www.psychobiologie.eu ). Comme ces dernières, tout problème de poids et qui passe souvent par la boulimie est le transposé biologique d’une situation conflictuelle non résolue et cachée et qui peut trouver déjà son origine dans le ventre maternel… Cela apparait alors comme la solution parfaite de survie, comme pour la presque totalité des maladies.

Voici un texte « Gommer ou ajouter » écrit par le psychothérapeute Christian Flèche et qui donne des pistes du pourquoi : http://www.retrouversonnord.be/gomm...