Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’innovation en santé réduit les inégalités sociales
L'innovation en santé réduit les inégalités sociales
note des lecteurs
date et réactions
28 septembre 2011
Auteur de l'article
Catherine Coste, 48 articles (Journaliste)

Catherine Coste

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
48
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

L’innovation en santé réduit les inégalités sociales

L'innovation en santé réduit les inégalités sociales

L’Europe peine à innover. Pourtant, les idées sont là ... Mais il manque quelque chose pour les faire passer dans les moeurs ... On n’y croit pas ... Il y a de l’argent en Europe, mais cet argent ne circule pas. "La santé coûte trop cher ... Alors, l’innovation, vous pensez ..." : telle est la rengaine entendue chez les soignants de l’hôpital public, plutôt désespérés. L’innovation en santé, un problème de riche, une affaire de luxe ?

Petite conversation avec des ingénieurs d'Apple Inc.... Face à ces propos défaitistes, ils sont dubitatifs ... "Vos toubibs se plantent", me disent-ils ... "L'innovation ne sert pas aux riches, mais aux classes moyennes", m'expliquent-ils. Point de vue iconoclaste, vous aurez du boulot pour convaincre les institutionnels de la santé en France, les gars. Ils pensent exactement l'inverse ... A ces institutionnels - médecins et gestionnaires de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris -, il faudrait ajouter les associations de patients ... Les ingénieurs d'Apple me donnent l'exemple suivant : "Prenez l'iPhone ... Croyez-vous qu'il soit utile à Mme Liliane Bettencourt, Mme L'Oréal, 3ème fortune française ? Elle pourrait s'en acheter des dizaines par jour ... Mais que ferait-elle du reste de son argent ? Elle a une armée de secrétaires pour lire ses mails, au mieux l'iPhone est un joujou pour elle ... Un iPhone c'est moins de 700 EUR ... Certes un investissement pour quelqu'un de la classe moyenne, mais un investissement rentable : avoir accès à l'Internet où que l'on se trouve, donc à l'information, pouvoir la partager, rester en contact permanent avec son réseau familial et professionnel, suivre sa santé, acheter moins cher ... A qui pensez-vous que l'iPhone soit le plus utile ? A Mme L'Oréal ou à un usager lambda de la classe moyenne ?"


Sont forts les gars d'Apple ... Pourtant, le refrain chanté par le soignant gaulois lambda face à l'innovation en santé (voir), c'est : "La santé telle que nous la connaissons, coûte cher, trop cher pour nos finances quoi qu'on fasse." On est loin de la vision du monde donnée par les ingénieurs d'Apple. Conséquence, à échelle européenne : faute d'innover, les inégalités sociales se creusent, la classe moyenne fond ... Certains s'enrichissent, mais beaucoup d'appauvrissent ... faute d'innovation ... Il est urgent de promouvoir l'innovation en Europe ... par des mesures politiques concrètes ...

Voici un exemple concret dans le domaine des transplantations. Ce matin je reçois des nouvelles du président de DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting) : le tourisme de transplantation cherche à s'installer dans différents pays ; le trafic d'organes se porte bien en Corée du Sud ; en Europe en général et en Grande-Bretagne en particulier, on essaie de pousser sur le don d'organes. La médecine de remplacement (régénérer, remplacer, rajeunir organes et tissus, guérir le cancer du sang ...) se résumerait au Don (organes et moelle osseuse). On mesure l'échec de ce point de vue, qui conduit aujourd'hui à une pénurie d'organes massive (et au trafic d'organes), faute de solutions alternatives ou complémentaires innovantes mises en place ... Promouvoir l'innovation en Europe, une urgence ?

POST-SCRIPTUM

  • Voici les informations communiquées par DAFOH :

    "Our research team found hints on a very interesting development in China.  There are efforts in China to build transplant centers as medical tourism resorts. In the UK we found the example of ’Terry Farrell & Partners (TFP) and Ryder Architecture’. They have a new joint venture to take advantage of opportunities in China’s emerging healthcare market. The joint company, TFP Ryder Healthcare, has already been awarded its first commission in north-east China to develop an international medical city by 2020. The project will create a medical tourism resort and major acute hospital with stem cell and organ transplantation centres. It will also have residential, eco-tourism, cultural and entertainment facilities."

    http://www.imtj.com/news/?entryid82=306479

    Ryder Architecture builds the first dedicated UK transplant center : http://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.projectview&upload_id=12059

    On this website China announced to build 20,000 new hospitals. http://apps.ubmasia.com/files/mediaobjects/Files/13/ebc12_pressrelease_en/China%20announced%20the%20construction%20of%2020,000%20new%20hospitals%281%29.pdf

    "In other words, China is planning to expand its medical infrastructure, including its transplant medicine infrastructure to a large extent. This might serve as a reminder that our work and efforts to push for ethical practices in China is more urgent than ever before. Building a large infrastructure in transplant medicine, despite sluggishly developing organ donation programs, and indications to reduce executed prisoners as organ source, appears implausible and might be a warning for us that there is another source of organs - large enough to ensure long-term procurement of organs.

    Sooner or later we will need international inspections to prevent the worst."

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté