Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’immortalité, un rêve bientôt devenu réalité ?
L'immortalité, un rêve bientôt devenu réalité ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 novembre 2011 | 13 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’immortalité, un rêve bientôt devenu réalité ?

L'immortalité, un rêve bientôt devenu réalité ?

Une équipe de chercheurs français, coordonnée par le docteur montpelliérain Jean-Marc Lemaitre, a réussi un exploit pour le moins intéressant : Ce groupe de scientifiques de l’Institut de génomique fonctionnelle a transformé des cellules au point ultime de vieillissement en cellules souches pluripotentes. Et ces cellules ne conservent aucune trace de leur vieillissement antérieur. Au-delà d’une simple avancée en matière de médecine régénérative, Jean-Marc Lemaitre parle désormais d’une perspective de « pouvoir remonter le temps » en affirmant que le vieillissement est réversible. Après la découverte de la DHEA (l’hormone de jouvence), du succès commercial du Viagra et des recherches sur l’Alzheimer, il s’agit d’un éclat retentissant dans la lutte anti-âge.

En 2006-2007, comme le révèle le site de La Dépêche, une équipe des scientifiques japonais emmenée par Shinya Yamakanaka avait déjà franchi un pas important dans les travaux sur le vieillissement en mettant au point des cellules souches non embryonnaires, les Induced Pluripotent Stem Cells (IPSC), dotées des mêmes potentialités que des cellules souches embryonnaires. Cette avancée avait convaincu Jean-Marc Lemaitre de démarrer, dans le même temps, un programme intitulé Plasticité génomique et vieillissement.

Les études ont bénéficié du soutien de l’Inserm, et les résultats sont à la hauteur des espérances. En ajoutant deux gènes de plus que les Japonais (NANOG et LIN28, soit six gènes supplémentaires au total) dans les noyaux des cellules adultes, Jean-Marc Lemaitre a observé une multiplication des cellules âgées puis leur retour à l’état de cellules embryonnaires. Et celles-ci se différencient des cellules du corps humain : neurones, cellules cardiaques, peau, foie… L’intéressé ne cache pas son enthousiasme : « Cette découverte nous donne la possibilité de développer de nouveaux modèles pour étudier le vieillissement et ainsi d’accroitre les possibilités de la médecine générative ».

Nous n’en somme pas encore au stade de rattraper la fiction en permettant à l’homme de voir son corps rajeunir et ainsi de voyager dans le temps, mais Jean-Marc Lemaitre voit déjà se profiler de nombreuses perspectives : «  Certes, nous n’avons pas percé le secret de l’immortalité, mais nous avons réussi à effacer les traces, les marqueurs du vieillissement des cellules. Dans un futur proche, nous pourrons peut-être créer des cellules capables de produire de l’insuline pour soigner les diabétiques ou régénérer le cœur des victimes d’infarctus. Dans l’absolu, les personnes âgées vieilliront beaucoup mieux ».

Photo tirée de la série Au coeur du temps (The time tunnel)

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
8 votes
par sefyu240 (IP:xxx.xx1.123.95) le 7 novembre 2011 a 21H22
sefyu240 (Visiteur)

Non, non et non ! Nous sommes nés pour mourir, pourquoi vouloir l’immortalité ?

5 votes
par mioumiou (IP:xxx.xx0.140.36) le 7 novembre 2011 a 21H41
mioumiou (Visiteur)

C’est même le fondement même de l’évolution. Chaque espèce essaie de survivre le plus longtemps possible. Là en l’occurrence l’espèce en question c’est homo-sapiens !

2 votes
par grefz (IP:xxx.xx9.230.89) le 9 novembre 2011 a 01H44
grefz (Visiteur)

l’homme n’est pas fait pour mourir , il meurt a la suite de maladie, mais heureusement bientôt se sera finie. (par contre en vue des éventuelles problème économique et sociaux quand la chose viendra réellement je peut vous dire qu’il y aura une petite catastrophe naturelle qui viendra arranger ça !!! pour le surplus de population si vous voyer ce que je veut dire (haarp)

4 votes
par Pilcrw (IP:xxx.xx3.161.69) le 7 novembre 2011 a 21H49
Pilcrw (Visiteur)

On dit "Tant que les hommes mourons la liberté ne pourra périr", mais alors... Si les hommes deviennent immortels ??... :O !!!!

6 votes
par Facedebook (IP:xxx.xx5.147.104) le 7 novembre 2011 a 22H37
Facedebook (Visiteur)

Attention, c’est du flan ! Encore une intox pour supprimer TOTALEMENT nos retraites. Je les entends déjà, nos politichiens repus : vous ne voudriez tout de même pas que l’on vous verse une pension pour l’éternité ? Qui paierait, et Gna, Gna Gna... Le MEDEF ne sait vraiment plus quoi inventer pour nous pressurer : dans certaines régions, il paraît que les morts votent, mais au Sarkozystan, c’est sûr, ils vont bosser !

4 votes
par sisyphe (IP:xxx.xx7.242.90) le 8 novembre 2011 a 12H41
sisyphe (Visiteur)

C’est une découverte absolument prodigieuse sur le plan de la science ; maintenant, reste à voir comment et quand elle pourra être mise en application, et surtout pour qui.

Parce que, vu le coût de la recherche et de la mise en oeuvre sur le terrain, si elle n’est destinée qu’à ceux qui auront les moyens de se le payer, c’est à dire les riches, quel cauchemar d’imaginer des Poutine, des Sarkozy, des Bachar El Assad, des banquiers et des traders vivant des centaines d’années...

5 votes
par parkway (IP:xxx.xx8.112.169) le 8 novembre 2011 a 13H28
parkway (Visiteur)

Vivre plus longtemps dans ce monde de merde ????

Faudra d’abord changer les relations humaines, après on verra...

1 vote
(IP:xxx.xx3.68.20) le 8 novembre 2011 a 17H35
 (Visiteur)

Qu’y-a-t-il de pire que l’idée de la mort ? La vie éternelle est bien plus angoissante.

1 vote
par VINVIN (IP:xxx.xx8.156.171) le 9 novembre 2011 a 02H05
VINVIN (Visiteur)

Et bien moi, cela ne me déplairait pas de mourir un 31 février !....

VINVIN.

0 vote
par Catken (IP:xxx.xx9.218.162) le 9 novembre 2011 a 07H16
Catken (Visiteur)

L’immortalité serait pour l’humanité une malédiction, une injustice supplémentaire, puisque encore une fois cela serait les plus riches qui pourraient se payer l’immortalité, les plus pauvres seraient condamnés à purger leur souffrance de ne pouvoir manger, de voir partir ceux qui ne pourraient se payer cette médecine, ou encore purger sa peine de prison que même la mort ne pourrait les gracier, je plains les prisonniers américains qui doivent purger, pour certains 400 ans de prison. Car évidement que l’immortalité ne pourrait mettre à l’abri, les plus faibles de la douleur d’un estomac vide tiraillé par la faim, ne pourrait anesthésier la douleur d’un être proche disparu, ou encore le soulagement de pouvoir partir en paix rejoindre ceux qui ne sont plus. La mort n’est pas une finalité, mais plutôt la continuité de notre existence sur terre, car comme on peut le constater, la vie sur terre, n’est pas le fruit du hasard et que le gâchis n’a pas sa place dans ce projet, tout sur terre trouve sa place, qui plus est nos actions, même si pour la plupart nous n’en comprenons pas son sens. La mort que nous voulons faire passer pour un monstre, à sa place au même titre que la natalité, je dirai aussi que ces deux paradoxes sont indissociables de la vie, comme le jour et la nuit, ce que sont arrivé à démontrer les asiatiques par leur médecine ancienne de plus de 5 000 ans, au travers du Ying et du Yang retirer l’un ou l’autre, créerait sans nul doute un déséquilibre fatale à notre expérience sur terre. Alors si après tout cela, certains continuent de considérer cette trouvaille comme une avancée dans le domaine de la médecine, je préfère rester dans mes convictions que la vie n’existerait pas sans la mort et que ce qui donne un sens à la vie c’est bien la mort, à quoi cela servirait de faire la course si nous n’avions plus de ligne d’arrivée ?

0 vote
(IP:xxx.xx1.194.225) le 10 novembre 2011 a 13H53
 (Visiteur)

Très bien vu.

0 vote
(IP:xxx.xx4.102.248) le 12 novembre 2011 a 14H31
 (Visiteur)

Consternant... Tout ca pour ca ? Néanderthal doit se retourner dans sa tombe... des dizaines de milliers d’années d’évolution pour arriver à ces petits imbéciles qui ne pensent qu’à ne pas vieillir ni mourir...histoire de connaître l’Iphone 12 et Facebook version 23... j’ai honte pour l’espèce humaine

0 vote
par gillsi (IP:xxx.xx0.53.186) le 30 janvier 2015 a 12H14
gillsi (Visiteur)

De toute façon, vivre jusqu’à 300 ans...c’est pas possible, tout comme il n’est pas possible que les plus faibles gagnent, car ce sont justement les plus faibles...la gauche ne fait que déformer ce rapport de force, et encore sur une durée, et de façon très partielle...non, la seule solution c’est se battre quand on est fort, et quand on est faible il faut...apprendre à être fort. http://www.immortalite.fr/