Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’hôpital Bretonneau (AP-HP) ouvert sur la ville
L'hôpital Bretonneau (AP-HP) ouvert sur la ville
note des lecteurs
date et réactions
9 novembre 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

L’hôpital Bretonneau (AP-HP) ouvert sur la ville

L'hôpital Bretonneau (AP-HP) ouvert sur la ville

Établissement à vocation gériatrique, l’hôpital Bretonneau (Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine, AP-HP) s’efforce de renforcer les liens ville-hôpital.

En favorisant des pratiques alternatives à l’hospitalisation et des interventions au domicile, le développement du secteur ambulatoire participe au décloisonnement de la ville et l’hôpital. Le point sur les activités de ce secteur, interface dynamique entre la ville et l’hôpital, qui a réalisé en 2010 2230 actions au domicile et en EHPAD, plus de 1600 consultations et 4683 journées d’hôpital de jour.

Le secteur ambulatoire regroupe

- les équipes mobiles gériatriques pluridisciplinaires (gériatre, infirmière, psychologue, ergothérapeute), qui interviennent dans le lieu de vie de la personne âgée (domicile ou EHPAD), sur signalement de la personne elle-même ou de son entourage, des services sociaux, des professionnels de santé libéraux ou hospitaliers ;

- des consultations de proximité et de recours : consultations gériatriques spécialisées dans la prévention, le diagnostic et le traitement des pathologies liées au vieillissement ; consultations mémoire, neurologiques et psychiatriques.

- les hôpitaux de jour de bilan et de rééducation. Les bilans sont organisés sur demande des acteurs de la filière gériatrique hospitalière, mais aussi des professionnels de ville, afin d’éviter le recours à l’hospitalisation à temps complet, ou d’en réduire la durée.

Ce regroupement permet une réelle continuité du parcours de santé de la personne âgée. Guidé par un souci constant de réciprocité et de coopération avec les acteurs de santé de la ville et de l’hôpital, ce secteur participe à l’amélioration de la coordination et de l’accessibilité des soins, au bénéfice des patients âgés. En articulant dans une même structure les différents temps du soin, on favorise la coordination de ceux-ci : la prévention, avec l’action des équipes mobiles et des consultations ; le diagnostic et la thérapeutique avec le bilan effectué en hôpital de jour par une équipe multidisciplinaire, puis la mise en œuvre et le suivi du plan de soins en hôpital de jour de réadaptation et de rééducation.

Cette offre décloisonnée, en se constituant comme une plate-forme de service, tend à estomper les frontières existant entre le sanitaire, le social et le médico-social. Elle s’appuie sur la coopération de tous les acteurs du soin, enjeu majeur de la fluidité du parcours du patient. Les interactions fortes qu’elle a tissées entre les praticiens de ville, les Points Paris Emeraude, les SSIAD, les maisons de retraite, les libéraux paramédicaux, les structures d’aide ménagère, les accueils de jours, les réseaux, et les services hospitaliers, en sont l’illustration.

Sandrine Delpierre et Sébastien Taffin, responsable et cadre de santé du secteur ambulatoire de l’hôpital Bretonneau (AP-HP)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital