Accueil du site
> Santé & Maladies
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’état des maladies dégénératives en France
L'état des maladies dégénératives en France
note des lecteurs
date et réactions
13 octobre 2014
Auteur de l'article
maxencedotti, 5 articles (Rédacteur)

maxencedotti

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’état des maladies dégénératives en France

L'état des maladies dégénératives en France

Avec le vieillissement de la population, les maladies dégénératives telles que Parkinson ou Alzheimer se développent, elles représentent aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. En 2006 on estimait ainsi à 800 000 le nombre de personnes dépendantes, selon les projections elles seront 1 200 000 en 2040.

   Avec les projections de l’INSEE, la population des 75 ans, et plus sera multipliée par 2,5 entre 2000 et 2040. Plus précisément, Alzheimer concerne aujourd’hui 850 000 personnes âgées, alors qu’on diagnostique chaque année 200 000 nouveaux cas. Pour la maladie de Parkinson, dont la prévalence augmente avec l’âge, elle touche actuellement 100 000 personnes dans notre pays.

L’engagement vers une réforme de la dépendance ?

Pour lutter contre le développement François Hollande à rappeler lors du 31e congrès de l'Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs, sanitaires et sociaux (Uniopss), que « ça ne se fera pas en un seul jour ». Sur le terrain de nombreuses organisations tentent déjà d’apporter des réponses aux personnes victimes de ces maladies, on peut notamment citer l’association Act-Int, ou encore l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.

La solidarité comme valeur cardinale pour EDF

Pour aider ces initiatives, la fondation EDF a notamment signé une convention de mécénat avec l’ICM, le 1er Octobre 2014. Depuis plus de 30 ans, elle contribue à placer la solidarité au cœur du développement durable de notre société. L’énergéticien travaille par exemple aussi avec l’Institut Beaulieu, afin de trouver « une approche originale pour mieux comprendre, prévenir et traiter la maladie d’Alzheimer ».

Espoir et perspectives médicales

Pour toutes les personnes atteintes par ces syndromes, heureusement l’espoir subsiste. Si aujourd’hui les traitements pourraient permettre de freiner la maladie, une récente découverte pourrait bien changer le quotidien de centaines de milliers de patients. En effet, en Afrique, à Sao Tomé et Principe, dans le golfe de Guinée, le Salk Institute for Biological Studies, un centre de recherche américain pense utiliser le Voacanga africana pour créer un nouveau remède.
   

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté