Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’AP-HP dans les programmes hospitaliers de recherche 2011
L'AP-HP dans les programmes hospitaliers de recherche 2011
note des lecteurs
date et réactions
20 juin 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

L’AP-HP dans les programmes hospitaliers de recherche 2011

L'AP-HP dans les programmes hospitaliers de recherche 2011

La direction générale de l’offre de soins (DGOS) vient de publier les résultats de l’appel à projets 2011 du programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) et du programme hospitalier de recherche infirmière et paramédicale (PHRIP). Deux projets AP-HP, ceux du groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière et de l’hôpital Antoine Béclère, sont mis à l’honneur.

Le PHRC 2011

Depuis 1993, un programme hospitalier de recherche clinique est mis en œuvre annuellement dans les établissements publics de santé. Il permet, après sélection, de retenir et de financer des projets de recherche clinique, en fonction de thématiques de santé publique prioritaires.

Dans ce cadre, la DGOS a lancé un appel à projet et vient de rendre public les résultats.

Les projets retenus privilégient l’évaluation des pratiques de soins, essentiellement au moyen d’essais comparatifs interventionnels et concernent notamment les thématiques prioritaires fixées par le président de la République ou le ministère chargé de la santé : obésité et nutrition, maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, santé mentale et autisme, pédiatrie, maladies chroniques, maladies rares, prise en charge de la fin de vie et développement des soins palliatifs, recherche sur les accidents vasculaires cérébraux, handicap, médecine générale. Les projets retenus seront financés sur 48 mois pour un montant global de plus de 61M€ en crédits d’assurance maladie, délégués par la DGOS aux établissements promoteurs et gestionnaires.

Ainsi, 562 projets ont été déposés par les établissements de santé et 179 ont été retenus par le comité national de la recherche clinique, présidé par le professeur Loïc Guillevin. Parmi les projets retenus, l’AP-HP sera promoteur de 72 projets. >> Pour connaître les résultats
Dans le cadre du PHRC Cancer, l’institut national du cancer (INCa) a assuré l’évaluation des 136 projets déposés et la sélection des 62 dossiers retenus parmi lesquels 12 projets ont été déposés par des équipes de l’AP-HP. >> Pour connaître les résultats

Deux projets ont été mis en avant par le Ministère dans sa communication, dont un conduit à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP). Il s’agit d’un essai contrôlé randomisé chez des patients en rémission de leur polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit de mesurer l’impact de l’espacement progressif des perfusions l’abatacept ou du tocilizumab sur la progressivité de la maladie, sur sa rechute et sur ses conséquences médico-économiques. Ce projet, qui va permettre de tester des doses de médicament décroissantes, s’inscrit dans une orientation thématique forte mise en avant cette année via le PHRC.

Le PHRIP 2011

En parallèle, le programme hospitalier de recherche en soins infirmière et paramédicale (PHRIP) apporte un soutien financier aux infirmiers et autres professions paramédicales qui souhaitent améliorer la sécurité et le confort du patient et faire évoluer les soins hospitaliers, à travers un projet de recherche en soins paramédicaux. Il s’inscrit dans le prolongement du premier programme hospitalier de recherche infirmière mis en place en 2010 par le ministère, en l’étendant aux autres « auxiliaires médicaux » tels que les masseur-kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, manipulateurs en électroradiologie médicale, par exemple.

Cette année, 113 projets de recherche ont été déposés et examinés par un comité de sélection impliquant des professionnels de la recherche infirmière et autres professions paramédicales. Le ministère a retenu 21 projets à financer, pour un montant global d’1,2M€ sur 4 ans. Leurs sujets de recherche sont très variés, montrant ainsi la vitalité et l’implication des professions paramédicales dans le domaine de la recherche. Parmi les 21 projets retenus au plan national, 5 émanent d’équipes paramédicales de l’AP-HP. >> Pour connaître les résultats

Un focus particulier a été fait par le Ministère sur 2 des projets retenus, dont un se déroulera à l’hôpital Antoine Béclère (AP-HP). Il s’agit d’une étude pilote portant sur une technique de kinésithérapie qui a pour objectif d’augmenter le flux inspiratoire chez le nouveau-né prématuré après extubation. En effet, la kinésithérapie respiratoire est considérée comme une aide précieuse pour accompagner ces enfants vers l’autonomie ventilatoire. La technique testée pourrait permettre d’améliorer l’évolution respiratoire après extubation et, notamment, de réduire le délai de sevrage de ventilation non-invasive.

Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP s’est félicitée de ces résultats qui témoignent de l’implication des équipes médicales et paramédicales de l’AP-HP, 1er centre de recherche clinique en Europe, au plus haut niveau de la recherche hospitalière française.

Aude Chaboissier-Vicherat
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Hôpital