Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’AP-HP ancrée dans le management durable
L'AP-HP ancrée dans le management durable
note des lecteurs
date et réactions
9 janvier 2012
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

L’AP-HP ancrée dans le management durable

L'AP-HP ancrée dans le management durable

L’Assistance publique-hôpitaux de Paris s’est engagée voici plusieurs années dans une démarche de management durable. Jean-Rémy Bitaud, directeur du projet Management durable, nous en explique les fondements, les réalisations et les projets.

Comment définissez-vous le management durable ? Quelles valeurs porte-t-il ?

L’AP-HP a faite sienne l’acception posée au sein de l’ONU par Madame Gro Harlem Brundtland en 1987 d’ « un développement qui permet aux générations présentes de satisfaire leurs besoins sans remettre en cause la capacité des générations futures à satisfaire les leurs », avec une lecture en trois dimensions : sociale et sociétale, économique, environnementale. C’est en 2008 que l’institution a engagé sa politique de management durable, affirmant ainsi la volonté de ne pas cantonner l’engagement à la seule sphère écologique et de traduire en termes opérationnels les principes qui portent le développement durable. Cette politique conjugue trois valeurs fortes porteuses de sens : une gestion économe des ressources tant financières, économiques, énergétiques que patrimoniales et humaines ; un fonctionnement respectueux de l’environnement s’agissant des déchets, effluents, transports, sans oublier l’eau et l’air ; un management socialement responsable qui va bien au-delà des obligations légales. Au regard de la taille de l’institution, le parti a été pris d’engager un plan d’actions institutionnel dans les cinq domaines d’expression suivants : la Haute Qualité Environnementale pour ce qui touche au bâti ; la question des énergies visant à maitriser les évolutions et à s’orienter vers les énergies renouvelables ; la problématique des déchets qui tend à réduire la production et mieux valoriser ; les achats responsables, et enfin, le volet des ressources humaines.

Où en est-on aujourd’hui ?

Une journée de partage d’expériences a récemment réuni les parties prenantes pour faire le point et mettre en perspective des échéances majeures. C’est la politique « papier » qui a été la première impactée avec l’impression des cartes de visites sur du papier recyclé, puis le recours dès la fin 2009 au papier recyclé pour les photocopieurs lesquels constituent un gros poste de dépense. Le domaine des achats a lui aussi été réactif, la fonction achat représentant un poste clé pour les hôpitaux, surtout dans le contexte économique et budgétaire actuel. Sa contribution au développement durable qui se décline sous plusieurs angles, a valu à l’AP-HP d’être doublement primée en 2011. En effet, les organisateurs du baromètre du développement durable dans les établissements de santé ont salué une politique globale d’achat responsable. Celle-ci, après une formation des acheteurs, permet d’intégrer des clauses environnementales et sociales dans ses marchés, travaille sur les cycles de vie des produits de manière à anticiper la question des déchets, tout en s’interrogeant sur les organisations. Et j’ajoute, pour exemple, que 100% des consultations lancées en 2011 par la centrale ACHAT de l’AP-HP dans les domaines de l’alimentaire, de l’hôtelier et des équipements, intègrent au moins un critère du développement durable. Pour sa part, l’association des Paralysés de France a primée l’action engagée par l’AP-HP en faveur des personnes éloignées de l’emploi ; elle permet depuis 2006, via les achats de consommables informatiques, l’emploi de 25 travailleurs handicapés. Cette volonté de traduire dans les faits en matière d’achat l’engagement envers le développement durable, s’est également manifestée par l’importante contribution des responsables de l’Agence des Equipements et Produits de Santé (AGEPS, AP-HP) à l’élaboration du Guide des achats durables des produits de santé réalisé par l’Observatoire Economique de l’Achat Public.

Comment l’AP-HP a-t-elle structuré son action ?

Le développement durable s’inscrit dans le temps. C’est pourquoi, s’engager en sa faveur dans une grande organisation telle que l’AP-HP signifie d’être en capacité de renforcer l’action institutionnelle par une déclinaison locale, de proximité. Ainsi, et pour notamment anticiper la certification V2010 qui intègre un volet développement durable, un réseau de référents se met-il en place pour permettre aux 12 groupes hospitaliers qui composent l’institution, de réaliser leur plan d’action en la matière. Les premières structures de ce réseau sont d’ailleurs en cours d’élaboration sur les sites hospitaliers.

Parlez-nous des projets en cours…

L’année 2012 marquera une nouvelle étape, à plusieurs titres. En premier lieu, et en avant-garde d’un Plan de Déplacement d’Entreprise qui vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre par la réduction des transports individuels, un site de covoiturage dédié aux personnels de l’AP-HP sera opérationnel dès le premier trimestre. De même, la réalisation d’une chaufferie biomasse à l’hôpital Avicenne (AP-HP), pour laquelle un partenariat avec le fonds « chaleur » de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) est en cours de finalisation, transcrira le premier pas vers des énergies renouvelables. Puis, la première certification HQE santé de l’AP-HP devrait être attribuée à l’opération de regroupement des activités d’endocrinologie et de diabétologie de l’hôpital la Pitié-Salpêtrière (AP-HP). Enfin, il convient de souligner que le nouveau portail internet de l’institution qui verra le jour début 2012, mise sur l’accessibilité aux personnes handicapées.

Ainsi, par touches successives et dans sa cohérence d’ensemble, l’AP-HP poursuit son engagement en faveur du développement durable tout en recherchant une adhésion large à la fois des personnels et des usagers, avec l’idée d’agir également sur les comportements individuels et les pratiques professionnelles.

Ermine Facchin
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hôpital