Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’alcool tue 49 000 Français par an
L'alcool tue 49 000 Français par an
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 mars 2013
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’alcool tue 49 000 Français par an

L'alcool tue 49 000 Français par an

Selon une étude menée par l’Institut Gustave Roussy et publiée le 4 mars dernier dans le European Journal of Public Health, la consommation d’alcool en France serait responsable de plus de 49 000 morts en 2009. Et 40% de ces décès seraient survenus avant l’âge de 65 ans. Il faut savoir que la consommation d’alcool entraîne cancers, maladies cardio-vasculaires, maladies digestives, accidents et même suicides.

Quatre épidémiologistes de l’Institut Gustave Roussy, Sylvie Guérin, Agnès Laplanche, Ariane Dunant et Catherine Hill, ont dressé un constat alarmant : La consommation d’alcool est excessive en France. Brandissant les résultats de l’étude, le quatuor avance des chiffres incontestables : « En 2009 le tabac est certes resté la première cause de mortalité avec 73 000 décès, mais l’alcool est arrivé en deuxième position avec plus de 49 000 morts ». Et si 40% de ces fins funestes liées à l’alcool concernent les moins de 65 ans, près d’un quart des décès (22%) touche les 15-34 ans : Dans ce dernier cas il est question de mort prématurée en lien avec une surconsommation d’alcool.

Au micro des journalistes intrigués par cette déferlante, Catherine Hill a donné davantage d’explications : « Les décès attribuables à l’alcool sont surtout des cancers (15 000 morts en 2009), et des maladies cardio-vasculaires (12 000 morts la même année). Toujours en lien avec l’alcool, les décès dus à des maladies digestives et aux accidents et suicides ne sont pas moins significatifs ». La consommation d’alcool en France, bien qu’ayant été divisée par deux en l’espace de ces 50 dernières années, est encore à l’origine d’un taux de décès bien plus important que chez nombre de nos voisins européens.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Alcool