Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
« J’ai souvent des allergies oculaires »
« J'ai souvent des allergies oculaires »
note des lecteurs
date et réactions
3 août 2011
Auteur de l'article
Bien-être et santé, 172 articles (Magazine Santé)

Bien-être et santé

Magazine Santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
172
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

« J’ai souvent des allergies oculaires »

« J'ai souvent des allergies oculaires »

Le problème est de déterminer à quels produits on est allergique, pour mieux s’en garder… Stratégies de protection tous azimuts.

Il pleure, mais il mouche aussi, éternue en rafales et promène ses yeux de lapin russe d’un air malheureux une bonne partie maintenant de l’année. Hormis acheter en promotion des stocks de mouchoirs en papier et le garder enfermé à la belle saison des pollens, il y a peut-être quelque chose à faire ?
 
Une conjonctivite (inflammation de la conjonctive) allergique naît de la rencontre de la conjonctive de l’œil, sensibilisée possiblement par une foultitude d’allergènes, substances étrangères à laquelle l’organisme réagit de façon excessive, et de l’un de ces allergènes portés par l’air. La réaction peut être explosive, quand l’allergène est immédiatement reconnu par le système immunitaire alors en alerte.
 
 

Allergènes oculaires

 
Il y en a de naturels comme les pollens d’arbres, cyprès et bouleaux notamment, dont la période de pollinisation est précoce (hiver et début du printemps), puis de graminées (avril à juin), d’herbacées (de juillet à septembre), les acariens toute l’année, avec des pics saisonniers. Autres allergènes aéroportés de l’environnement, ceux des animaux domestiques (chat, chien, lapin nain et autres), des cafards (blattes), des moisissures… On peut aussi être allergique, et le manifester par des symptômes oculaires, à des allergènes professionnels d’origine végétale (farine, latex, poussières de bois, etc.) ou chimique (sulfites, antibiotiques, composants plastiques, etc.).
 

Débusquer les allergènes

 
La conjonctive est en première ligne, avec le nez, lorsque volent les allergènes, ce qui se traduit par des yeux rouges, larmoyants et qui picotent. Et, en raison de la réactivité similaire des deux muqueuses, le nez souvent (95 % des cas !) lui aussi coule, est congestionné et démange.
Au médecin, généraliste puis allergologue, de mener l’enquête pour déterminer le ou les allergènes coupables : interrogatoire avec des questions précises sur le moment, le lieu, les circonstances de survenue de l’allergie, tests cutanés, éventuellement prise de sang.
 
 

Premiers soins

 

Lavez l’œil abondamment avec du sérum physiologique, en pharmacie, pour balayer les allergènes et diluer les médiateurs de la réaction allergique à la surface de l’œil. Instillez une goutte d’un collyre antihistaminique et après avis médical uniquement, une goutte d’un collyre à base de corticoïdes (puissamment anti-inflammatoire), délivré sur ordonnance.
Par la bouche, prenez quelques granules d’Apis mellifica ou d’Euphrasia, version homéopathique d’un antihistaminique plus classique, à préférer de seconde génération. Seul l’allergologue peut envisager d’aller plus loin en traitant par une immunothérapie spécifique, dirigée contre un pollen de graminées par exemple, où l’on s’immunise au fil des prises progressives, si cette allergie est décidément difficile à soigner.
 
Dr Brigitte Blond
 

Conseils pratiques :Minimiser les risques d’allergie

 

  • Dans la maison, aérez tôt le matin et tard le soir ou, lorsqu’il pleut, une fois les pollens déposés ; passez régulièrement l’aspirateur (pollens, acariens et insectes). Évitez les moquettes et les animaux domestiques (en particulier le chat).
  • Dans le jardin, diversifiez les plantations, déléguez pour la tonte, jardinez avec des lunettes et un chapeau que vous enlevez dès le retour en zone extrapollinique.
  • Consultez la météo des pollens* avant de partir en voyage, lunettes sur le nez et en voiture non décapotée…
* www.pollens.fr, pour consulter la carte pollinique établie par le Réseau national de surveillance aérobiologique.

Numéro Juillet 2011

Le magazine Bien-être & Santé est un mensuel gratuit offert à leurs clients par les pharmaciens abonnés uniquement. Pour savoir si votre pharmacie est partenaire, rendez-vous sur le site dédié.

 

Cet article est extrait en exclusivité du magazine Bien-être & Santé - Tous droits réservés
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions