Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Insolite : Le top 10 de la santé en Egypte
Insolite : Le top 10 de la santé en Egypte
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 février 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

Emeline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
19
nombre de votes
2

Insolite : Le top 10 de la santé en Egypte

Insolite : Le top 10 de la santé en Egypte

Nous avons vécu presque deux ans en Egypte. Voici le top 10 des absurdités, cocasses ou tristes, que nous avons notées en matière de santé.

Le docteur de notre entreprise recommandait de boire un verre de wiskhy par jour, et de se limiter à un verre de vin pour les femmes enceintes...

Il faisait passer les visites médicales sous une clim' à 15°C même quand il faisait 40°C dehors.

Il fumait dans son cabinet - et dans les bureaux des autres - y compris s'il avait un patient en train de faire un test d'effort...

Mon mari est parti en urgence à l'hôpital pour une colite néphrétique particulièrement violente, a dû attendre en se tordant de douleur que l'infirmière à l'accueil ait fini son appel personnel puis qu'un médecin veuille bien laisser 5 minutes son match de football. Puis l'infirmière lui a fait la piqûre presque en se cachant les yeux car il s'agissait d'une piqûre dans les fesses. Et pour finir, mon mari est rentré à la maison avec son cathéter, qu'on avait oublié de lui enlever à l'hôpital... Récit intégral ici

Les ambulances sont presque systématiquement bloquées dans les embouteillages : pas de voie d'urgence, et toutes les voitures sont tellement collées qu'à moins de passer sur le trottoir s'il y a la place, l'ambulance ne peut pas avancer. 

La clim est nécessairement mise à 15°C tout l'été dans les bâtiments, ce qui entraîne au moins un rhume ou deux chaque année en plein mois de juin ou de juillet (problème qui d'ailleurs ne se rencontre pas qu'en Egypte). 

Plus grave, la majorité de la population vit dans des conditions de pauvreté et d'insalubrité assez effarantes, et l'accès aux soins, s'il est gratuit dans les hôpitaux publics, reste aléatoire. En effet, il est de notoriété publique qu'entrer dans un hôpital public avec une maladie, c'est en ressortir avec une autre maladie, potentiellement plus grave... Les personnes font tout ce qu'elles peuvent pour aller dans un hôpital privé, mais les soins sont très chers, il n'y a pas de sécurité sociale pour les personnes non-salariées, et même pour les salariés, la prise en charge reste ridiculement faible. Certaines entreprises, comme la grosse entreprise de BTP Arabco, propose un hôpital interne à ses salariés, mais ces entreprises sont rares. 

Tous les hommes fument, du tabac ou du hashich. La majorité des personnes fument des cigarettes de la marque Cléopatra, qui donnent la migraine à n'importe quel Français en moins de 5 minutes. Même aux gros fumeurs... Bien sûr, il est autorisé de fumer dans la plupart des lieux publics, y compris dans les restaurants ou encore dans les taxis (le chauffeur vous proposera souvent une cigarette quand il en sortira une pour lui).

La pollution au Caire est impressionnante. Il n'existe probablement aucune mesure fiable mais elle atteint nécessairement des sommets régulièrement, vu l'état des véhicules et de la circulation. Dans cette circulation, on trouve des bébés et des enfants dans les bras de la maman, elle-même accrochée au mari au volant du scooter, et tout ce petit monde reste bloqué dans les pots d'échappement pendant des heures d'embouteillage. Par ailleurs, cela ne dérange personne d'aller pique-niquer sur un terre-plein au bord ou au milieu d'une voie de circulation très fréquenté...

Il arrive régulièrement de voir des enfants se baigner dans le Nil au Caire. Où le niveau de pollution de l'eau doit faire pousser un troisième oeil à la plupart des poissons. Plus grave et plus triste, les canaux qui partent du Nil pour aller irriguer la campagne servent de dépotoir à ordures, et sont nauséabonds et de couleurs plus que douteuses (des turquoises complètement artificiels par exemple). 

Et l'on pourrait allonger la liste...

Emeline
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.79.197) le 7 février 2014 a 16H03
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Merci de nous faire partager tous ses souvenirs !.