Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Infection nosocomiales : un nouveau projet pour vaincre les bactéries résistantes
Infection nosocomiales : un nouveau projet pour vaincre les bactéries résistantes
note des lecteurs
date et réactions
22 avril 2009
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Infection nosocomiales : un nouveau projet pour vaincre les bactéries résistantes

Infection nosocomiales : un nouveau projet pour vaincre les bactéries résistantes

Les chercheurs de l’Union Européenne se regroupent autour d’un nouveau projet afin de développer des antibiotiques permettant de lutter contre les bactéries résistantes souvent responsables de maladies nosocomiales.

La bactérie Pseudomonas aeruginosa sera la cible du projet AEROPATHUn nouveau projet qui devient de plus en plus nécessaire, se met en place. Plusieurs chercheurs de l’Union Européenne vont se regrouper pour développer de nouveaux antibiotiques capables de vaincre les bactéries « super-résistantes ».
 
Dans un premier temps, c’est la bactérie Pseudomonas aeruginosa qui sera la cible de ce projet nommé AEROPATH. Ce bacille (microbe qui a la forme d’un bâtonnet) pyocyanique est une bactérie que l’on trouve partout, vivant à l’état libre et opportuniste. Par définition, il exploite les faiblesses des organismes en attaquant les tissus affaiblies. Il peut engendrer différentes infections au niveau urinaire, respiratoire, gastro-intestinal ou systémique (maladies inflammatoires diffuses). Cette bactérie a, en plus, la capacité de se développer dans divers milieux.
 
Il est vrai qu’il existe déjà, sur le marché, des antibiotiques qui réussissent à vaincre ce bacille. Mais malheureusement, uniquement quelques souches bien spécifiques sont traitables. Les autres ont la vie belle pour le moment. C’est pour cela que les chercheur lance le projet AEROPATH. En plus, comme cette bactérie touche des patients qui ont un système immunitaire affaibli, c’est un cas d’urgence.
 
De nouveaux antibiotiques vont, donc, être créés dans le but de lutter contre la bactérie, ainsi que d’autres souches bactériennes. L’étude de base de la bacille pyocyanique Pseudomonas aeruginosa et de deux autres types de bactéries va permettre de modéliser en 3D des protéines essentielles à la survie de ces dernières. Une fois ce modèle conçu, les scientifiques auront les composés chimiques qui permettront, après manipulations, d’éliminer les bactéries.
 
Cette bactérie, de plus en plus présente en milieu hospitalier à cause de son « hyper-résistance ». Elle est souvent responsable d’infections nosocomiales. Mais, une question reste en suspend. Les antibiotiques ont permis à ces bactéries de se rendre plus costaud. Les chercheurs créés des antibiotiques plus forts pour les éliminer.
 
Maintenant, nous pouvons ouvrir les paris pour savoir si c’est la bactérie ou le chercheur qui va l’emporter à terme. En attendant, les patients qui tentent de se soigner, attrapent des infections à tour de bras. Espérons que la fin de cette histoire sera en faveur du patient pour une fois…
Roseline Buarotti

POST-SCRIPTUM

SOURCES

  • AFP : Antibiotiques : La lutte contre les bactéries « super-résistantes » ne fait que commencer.
    http://www.maxisciences.com/antibiotique/antibiotiques-la-lutte-contre-les-bacteries-super-resistantes-ne-fait-que-commencer_art1634.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté