Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Indemnités maladies : les changements depuis le 1er janvier
Indemnités maladies : les changements depuis le 1er janvier
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 janvier 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Indemnités maladies : les changements depuis le 1er janvier

Indemnités maladies : les changements depuis le 1er janvier

Le calcul des indemnités journalières maladie a fait l’objet d’une réforme le 26 décembre dernier. Et les changements sont entrés en application le 1er janvier dernier. Concrètement, la base des salaires pris en compte dans le calcul a été modifié, et tous les arrêts maladie déclarés cette année sont affectés.

Les changements concernant le mode de calcul des indemnités journalières maladie, se traduisant par une baisse du montant journalier attribué, sont appliqués pour les arrêts de travail déclarés depuis le 1er janvier dernier. Et, comme le précise la Direction de la Sécurité sociale pour éviter tout malentendu, « ne sont pas pris en compte dans le nouveau calcul les arrêts de travail posés avant le 1er janvier, ni ceux d’entre eux qui font ou qui feront l’objet d’une prolongation en cours ».

Concrètement, le montant maximum de l’indemnité journalière qui est accordé est réduit. Il passe cette année à 41,38 euros, contre 48,73 euros en 2011. Et ce montant maximum des indemnités est désormais égal à 1,8 fois le SMIC, soit 2517,07 €. Conséquence directe : l’employeur voit le montant à sa charge augmenter pour maintenir la rémunération du salarié en arrêt de travail. Il est à noter par ailleurs que la réforme ne concerne ni les indemnités journalières versées dans le cadre de l’assurance maternité, ni celles allouées suite à un risque accident du travail ou maladie professionnelle.

La circulaire de la Direction de la Sécurité sociale peut être consultée ici.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté