Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hosni Moubarak serait atteint d’un cancer
Hosni Moubarak serait atteint d'un cancer
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
20 juin 2011 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Hosni Moubarak serait atteint d’un cancer

Hosni Moubarak serait atteint d'un cancer

L’ex-président égyptien Hosni Moubarak « a un cancer de l’estomac, et les tumeurs se multiplient  ». Cette information provient de son avocat, Farid Al-Dib, qui a contacté l’agence France-Presse pour faire état de la santé chancelante du raïs, âgé de 83 ans. Ce dernier doit normalement comparaître devant le justice le 3 août prochain pour meurtre de manifestants et enrichissement illégal. Il risque la peine de mort.

Et de quatre. Décidément, le printemps arabe met la santé des dictateurs à rude épreuve. Après l’hospitalisation de Zine el-Abidine Ben Ali (voir ici), victime d’un accident vasculaire cérébral en février dernier, les doutes des psychiatres quant à l’état de santé mentale de Mouammar Kadhafi (voir ici) en mars dernier et enfin tout récemment l’hospitalisation du très contesté président yéménite Ali Abdallah Saleh, blessé dans un attentat et souffrant de problèmes pulmonaires et de difficultés respiratoires, c’est au tour de Hosni Moubarak de subir une baisse de régime.

Des rumeurs persistantes circulaient au sujet de l’ancien numéro un égyptien, mais l’information a pris une tournure officielle depuis l’annonce de son avocat, Farid Al-Dib, le 20 juin. Hosni Moubarak est atteint d’un cancer de l’estomac. Il séjourne en fait dans un hôpital depuis le 13 avril dernier, après avoir fait un malaise cardiaque pendant un interrogatoire. Farid Al-Dib rappelle que le raïs avait subi une ablation de la vésicule biliaire et le retrait d’un polype du duodénum (tumeur bénigne dans les intestins) dans une clinique d’Heidelberg en Allemagne : « Hosni Moubarak aurait dû être suivi après cet incident, mais ce n’a malheureusement pas été le cas ».

En mai dernier, des médecins diligentés par le Procureur général Abdel Meguid Mahmoud, agissant au nom du parquet égyptien, ont décrit le dictateur déchu comme faible, déprimé et présentant des risques de crise cardiaque. Les médecins ont également fait état de la présence de tumeurs dans les voies biliaires et au pancréas (bien que la situation à ce niveau n’est pas clairement établie depuis mars 2010). Il a donc été préférable de ne pas le forcer à quitter l’hôpital international de Charm el-Cheikh pour un hôpital carcéral.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par rififi (IP:xxx.xx3.175.37) le 20 juin 2011 a 19H27
rififi (Visiteur)

En effet...il avait un trop gros appétit !!!!

0 vote
(IP:xxx.xx6.229.156) le 21 juin 2011 a 13H26
 (Visiteur)

Le président moubarek serait atteint d’un cancer


Ce dont on était sûr, c’est que l’égypte souffrait vraiement d’un cancer.