Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hiver : Gare aux intoxications au monoxyde de carbone
Hiver : Gare aux intoxications au monoxyde de carbone
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
10 novembre 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 599 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
599
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Hiver : Gare aux intoxications au monoxyde de carbone

Hiver : Gare aux intoxications au monoxyde de carbone

Le froid est de retour et l’hiver pointe son nez. Tout logiquement, les français augmentent le chauffage de leur logement. Attention cependant car, comme le rappellent l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) et le ministère de la Santé, une installation de chauffage mal entretenue ou une mauvaise aération du logement peuvent entraîner des intoxications au monoxyde de carbone.

A l’approche de l’hiver, les autorités recommandent une vigilance accrue. Et pour cause. Le monoxyde de carbone provoque près de 5 000 intoxications et cause la mort de près de 90 personnes chaque année en France. Pour l’INPES, il s’agit dès à présent de « vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de cheminée par un professionnel qualifié ». Et ce contrôle technique doit bien évidemment s’accompagner d’une aération de l’ensemble de l’habitation. Pour cela, une aération quotidienne de 10 minutes minimum suffit à évacuer le monoxyde de carbone qui pourrait être présent dans le logement. A cette occasion, une vérification du système de ventilation et des entrées et sorties d’air s’impose.

Ces consignes ne sont pas à prendre à la légère car, comme le souligne l’INPES, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable car invisible, inodore, non irritant et qui peut entraîner la mort. A cet effet, le ministère de la Santé indique qu’« une concentration de 0,1% de monoxyde de carbone dans l’air tue en une heure ». Il convient de faire le nécessaire avant l’apparition des symptômes, qui prennent la forme de maux de tête, de nausées et de vomissements lorsque l’individu se trouve à proximité d’un appareil à combustion. Si des signes apparaissent, il faut sortir de chez soi et appeler les pompiers (18) ou le SAMU (15) sans plus tarder. Comme on le voit ici, les accidents sont malheureusement monnaie courante.
 

Pour aller plus loin :

Site de l'INPES

Site du ministère de la Santé

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté