Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hépatites virales : les dernières avancées
Hépatites virales : les dernières avancées
note des lecteurs
date et réactions
18 février 2011
Auteur de l'article
Le Webzine de l'AP-HP, 323 articles (AP-HP)

Le Webzine de l’AP-HP

AP-HP
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
323
nombre de commentaires
0
nombre de votes
20

Hépatites virales : les dernières avancées

Hépatites virales : les dernières avancées

Les 17 et 18 janvier 2011, près de 1000 hépatologues, chercheurs et cliniciens se sont réunis au 4ème congrès international sur la prise en charge des malades atteints d’hépatite virale. Ce congrès, organisé par le Pr Patrick Marcellin du service d’hépatologie de l’hôpital Beaujon (Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine - AP-HP) avait pour objectif de faire le point sur les dernières avancées, en particulier thérapeutiques, dans le domaine des hépatites virales et d’aborder leurs conséquences en terme de prise en charge des malades.

En effet, de nombreux progrès ont été accomplis au niveau des traitements de ces maladies ces dernières années. Dans le traitement de l’hépatite B, les antiviraux permettent aujourd’hui, dans la plupart des cas, de stabiliser la maladie et d’éviter son évolution vers des complications. Par ailleurs, des études réalisées à l’hôpital Beaujon (AP-HP) ont mis en évidence des marqueurs génétiques qui permettent de prédire les chances de succès du traitement de l’hépatite C. Il a également été montré que la nouvelle trithérapie avec anti-protéase permettait de doubler le taux de guérison avec près de 80% de succès.

Chaque année en France, 5000 décès sont liés aux hépatites virales, essentiellement à cause du cancer du foie. Les hépatites virales B et C sont également les principales causes de transplantation de foie, à cause de l’évolution vers la cirrhose, l’insuffisance hépatique et le cancer du foie. (* étude sur la mortalité liée aux hépatites virales en France – Pr Marcellin et al. JHepatol 2008)

Les études sur de nouvelles combinaisons thérapeutiques se poursuivent et des centaines de malades participent actuellement à des protocoles évaluant de nouvelles combinaisons de nouveaux médicaments. Pour le Pr Marcellin, l’objectif, ambitieux mais réaliste, est « de guérir près de 100% des malades avec des traitements plus courts, et mieux tolérés d’ici 10 ans ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté