Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hausse du Tabac : Sarkozy a tranché
Hausse du Tabac : Sarkozy a tranché
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
8 octobre 2009
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Hausse du Tabac : Sarkozy a tranché

Hausse du Tabac : Sarkozy a tranché

Entre une volonté affichée de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot d’augmenter le prix du tabac de 10% pendant plusieurs années d’affilée et la demande des buralistes de limiter cette augmentation à 3% par an, le Président de la République a opté pour une voie médiane en validant une augmentation de 10% la première année mais en la plafonnant à 3% pour les années suivantes.

Selon Le Parisien, Nicolas Sarkozy devrait annoncer une hausse du prix du tabac à la fin du mois, clôturant ainsi un chapitre crucial du nouveau plan contre le cancer pour la période 2009-2013. Le Président de la République, qui a pris la parole lors des Premières Rencontres Annuelles de l’Institut national du cancer (Inca) le 7 octobre dernier, opte pour une augmentation de 10% du prix du tabac la première année, ce pic devant précéder une augmentation de 3% annuels. La décision de l’Elysée constitue un compromis entre le ministère de la Santé, qui s’est fait l’avocat des associations de lutte contre le tabagisme, et le secrétaire général de l’UMP Xavier Darcos qui, lui, se posait en défenseur des intérêts de buralistes.

Pour enrayer la montée -toujours constatée- du nombre de fumeurs, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot avait martelé que « l’augmentation du prix du tabac est une stratégie gagnant-gagnant pour tout le monde ( …) sans doute la meilleure pour faire baisser le nombre de fumeurs ». En face, le président de la confédération des buralistes Pascal Montredon, surpris par l’annonce du chiffre de 10%, s’était déclaré « effrayé par une perspective inacceptable ».

Xavier Bertrand n’était pas en reste. Le secrétaire général de l’UMP a déclaré sur LCI qu’« une hausse de 10% par an pendant plusieurs années c’est trop » en estimant qu’ « il faut aussi comprendre que la question du prix n’est pas le meilleur élément pour permettre de diminuer le tabagisme ». Nicolas Sarkozy, comme on pouvait s’y attendre, s’adonne donc au jeu du grand écart en privilégiant une mesure à mi-chemin entre les deux positions. Le tabagisme figure au rang des cibles les plus importantes du Plan Cancer, qui développe les stratégies et les nouvelles mesures pour lutter contre le cancer. Chaque année ce sont 50.000 nouveaux cancers qui sont liés directement liés au tabac, et les cancers bronchopulmonaires constituent la première cause de décès par cancer chez les hommes et la quatrième chez les femmes.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cancer Tabac