Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grippe Porcine, attention Alerte Mondiale !
Grippe Porcine, attention Alerte Mondiale !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 avril 2009 | 27 commentaires
Auteur de l'article
Lesmotsontunsens, 35 articles (Rédacteur)

Lesmotsontunsens

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
35
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Grippe Porcine, attention Alerte Mondiale !

Grippe Porcine, attention Alerte Mondiale !

L’évolution de l’épidémie de grippe porcine qui s’étant à travers le monde ...

On l’attendait aviaire en provenance d’Asie, elle est porcine et débarque du Mexique : la grippe mutante déferle sur le monde. Elle peut être mortelle et se propage à grande vitesse. L’OMS juge la situation "grave" et se dit "très inquiète" du "potentiel pandémique" de la maladie. Évolution de la situation en temps réel (ou presque)... Grippe Porcine, attention Alerte Mondiale !
 

28 Avril 2009 10h - Niveau 4

L’OMS relève son niveau d’alerte de 3 à 4 sur une échelle de 6, signifiant ainsi une "montée en puissance significative" du risque pandémique de la grippe porcine. Prochaine étape, la pandémie, qui correspond à l’émergence de nombreux foyers dans au moins deux régions du monde. "Obama n’a pas la fièvre porcine", a déclaré la Maison Blanche. Nous voilà rassurés. Trois cas sont maintenant confirmés en Europe : 2 en Grande-Bretagne et 1 en Espagne.
 

27 Avril 2009 22h - "Pas de restrictions de déplacements"

L’OMS ne recommande pas "de restrictions de déplacements", a expliqué Gregory Hartl, porte-parole de l’Organisation. Reste à savoir si le niveau d’alerte sera reconsidéré mais pour l’heure, l’OMS ne relève que 26 cas causés par le virus H1N1 au Mexique, un chiffre "de loin très inférieur aux données qui ont été annoncées", a déclaré M. Hartl. Très loin, effectivement, des 149 décès annoncés par... le ministre de la Santé mexicain, José Ángel Cordova.
 
Et les témoignages affluent (Lire sur Rue89 par exemple). Des touristes en provenance du Mexique racontent, étonnés, que leur retour en France s’est effectué comme si de rien n’était. Aucune précaution, aucune protection, aucune prévention, aucune information, et aucune prise en charge médicale, comme si de rien n’était... au moins, les recommandations de l’OMS sont respectées ! Tout est sous contrôle, nous confirme Roselyne Bachelot, tout en souhaitant que l’Organisation passe au niveau 4 ou 5 de son échelle d’alerte. Cherchez l’erreur. Et, comme pour rajouter à la dramaturgie, un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter a été ressenti, lundi, au Mexique, dans une région située à 240 km au sud de la capitale, Mexico. Peu de dégâts et aucune victime, selon la presse.

27 Avril 2009 15h - La grippe mexicaine atteint l’Europe

Nicolas Sarkozy portera-t-il le masque à son retour d’Espagne ? Un masque ou une cagoule hygiénique... La ministre espagnole de la Santé, Trinidad Jiménez, a confirmé que les tests menés sur un patient d’Almensa (sud-est de l’Espagne) pour la grippe porcine ont été positifs. Le jeune homme revenait tout juste d’un séjour au Mexique.

Grippe porcine par pays ou État
(Source Wikipedia) - 28 Avril 2009 10:00

État ou Pays Cas confirmés en laboratoire Autres cas possibles* Décès possibles*
Mexique 22[1] 1324[1] 149[2]
Californie 7[3] 0 0
Texas 2[3] 1[4] 0
Kansas 2[5] 0 0
New York 28[6] 0 0
Ohio 1[7] 0 0
Canada 6[8] 2[9] 0
Grande-Bretagne 2[10] 7[11] 0
Espagne 1[12] 5[13] 0
Nouvelle-Zélande 0 10[14] 0
Israël 0 1[15] 0
Colombie 0 12 [16] 0
Suisse 0 5[17] 0
Danemark 0 5[18] 0
Suède 0 5[19] 0
Brésil 0 1[20] 0
France 0 4[21] 0
Pérou 0 1[22] 0
Belgique 0 6[23] 0
Michigan 0 1[24] 0
Total 71 1390 149
(*) En cours de confirmation ou non confirmables
L’Union européenne convoque une réunion extraordinaire sur le sujet, en extrême urgence... Jeudi ! N’est-ce pas un peu précipité, tout ça... Tandis que l’OMS avance à aujourd’hui son Comité d’urgence initialement prévu demain. Une bonne nouvelle toutefois, Jeanne Brugère-Picou, vétérinaire et professeur à l’École vétérinaire de Maison-Alfort, ne voit "pas de raison de s’inquiéter particulièrement". Le pic de la grippe, selon elle, "est passé". Ouf !
 

27 Avril 2009 13h - Une combinaison de quatre virus, porcins, aviaire et humain.

Le virus isolé sur des patients au Mexique et aux États-Unis est un virus grippal du groupe A de type H1N1. Mais il s’agit en réalité d’une recombinaison génétique de quatre virus : virus de la grippe porcine d’Amérique du Nord, de la grippe aviaire d’Amérique du Nord et des virus d’influenza humains et porcins originaires d’Asie et d’Europe... ce qui est inhabituel et qui n’avait encore jamais été observé, a expliqué Dr Anne Schuchat, du Centre de contrôle des maladies américain (CDC).
 

27 Avril 2009 10h - Le Mexique, qui retient son souffle, est figé.

Tout s’y est arrêté. En quelques semaines, sur plus de 1300 personnes tombées malades, près de cent sont décédées. Et depuis quelques jours, la trainée de poudre se répand dans le monde : Californie, Texas, Kansas, New York, Canada, Nouvelle-Zélande, Israël, Espagne, Colombie. La France serait pour l’instant épargnée. Les Etats-Unis ont, par contre, décrété l’état d’urgence sanitaire, qui leur permet de mobiliser d’avantage de personnel pour la prévention. Ils ont en outre annoncé des dépistages sur les voyageurs se présentant aux frontières en provenance de pays touchés.
 

Situation "grave" pour un virus au "potentiel pandémique"

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décrété une alerte de niveau 3, sur une échelle qui en compte 6, le plus haut niveau étant la pandémie (épidémie mondiale). Selon Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, la situation est "grave" et "doit être surveillée de près". Des Comités d’urgence seront régulièrement convoqués pour suivre l’évolution du virus de cette grippe porcine au "potentiel pandémique". Mais l’OMS attend de nouvelles données, et "il est possible que l’alerte actuelle passe au niveau 5" a indiqué Michael Gardam, directeur du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de l’Ontario.
 

Des traitements efficaces en stocks

L’OMS a constaté que le vaccin saisonnier ne protégeait pas contre la grippe porcine, dont le période d’incubation irait de trois à sept jours, selon les données actuelles. En revanche, le Tamiflu (oseltamavir) de Roche et le Relenza (zanamivir) de GlaxoSmithKline semblent traiter très efficacement la maladie. Or, depuis le retour de la grippe aviaire, la production de ces antiviraux a été stimulée et les stocks de ces traitements sont aujourd’hui importants, du moins dans les pays riches. La France possèderait un stock de 33 millions de doses (24 millions de Tamiflu et 9 millions de Relenza) selon le directeur général de la Santé Didier Houssin.
 

Le risque d’une mutation - "imprévisible"

Si cette épidémie semble sérieuse, elle n’est pour l’instant pas comparable aux grandes pandémies du siècle dernier. Entre 1918 et 1919, la grippe espagnole a fait entre 40 (OMS) et 100 (Johnson & Mueller, 2002) millions de morts, suivie des grippes asiatique (1957-58) et de Hong-Kong (1968-1969) qui ont tué respectivement 4 et 2 millions de personnes. Cependant, plus l’épidémie actuelle se développe, plus la probabilité d’une nouvelle mutation bien plus sévère augmente. Ce qui fait dire à l’OMS que l’évolution de la situation est "imprévisible".
Napakatbra
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Grippe Grippe A
Commentaires
8 votes
par Julles (IP:xxx.xx5.223.48) le 27 avril 2009 a 11H52
Julles (Visiteur)

Un article qui n’apprend rien de plus que les grands médias n’aient déjà répété encore et encore... De quoi contribuer à augmenter le vent de panique et ... écouler les stocks d’antivirus, que l’on peut soupçonner d’être totalement inefficaces, mais très lucratifs. Par contre, personne ne semble s’intéresser à des questions plus précises :
- Quelle est l’origine réelle de ce virus ?
- Quelle est sa réelle dangerosité ?
- Quelle population est la plus concernée ?
- Le "vaccin" déjà produit, le Tamiflu, est il REELLEMENT efficace ?
- Comment le sait on ?

2 votes
par rcaty (IP:xxx.xx7.138.60) le 27 avril 2009 a 12H37
rcaty (Visiteur)

Bonjour, Tout à fait d’accord avec vous : comment savoir si un vaccin (qui doit prémunir contre l’infection) peut-il être efficace face à un virus que l’on vient de découvrir et dont n’a pu tester le vaccin !! Vaut mieux ça que rien bien sûr. Peut-être qu’un antibiotique (inefficace contre les virus) sera-t-il bientôt sur le marché !

2 votes
par skuicur (IP:xxx.xx0.70.225) le 27 avril 2009 a 14H00
skuicur (Visiteur)

Le Tamiflu n’est PAS un vaccin. C’est un traitement antiviral curatif ET préventif (il inhibe la libération des particules virales par la cellule infectée) En tant que curatif, il est aisé de constater s’il a une quelconque efficacité sur des personnes infectées. De plus, le virus ne "vient " pas d’être découvert : il s’agit d’une nouvelle souche du virus de la grippe A. Le Tamiflu étant connu pour fonctionner contre de nombreuses souches du virus A et B (il contre un mécanisme qui est commun à la plupart des souches), on peut même présumer de son efficacité sur ce virus.

2 votes
par stephanemot (IP:xxx.xx7.29.4) le 27 avril 2009 a 13H40
stephanemot (Visiteur)

le site de l’OMS / WHO a des le depart fourni les Q&A tres claires sur le sujet.

ce papier n’apporte effectivement rien de nouveau.

si ce n’est cette imprecision "On l’attendait aviaire (...), elle est porcine" : justement, l’OMS redoutait depuis des annees ce basculement vers le porc puis vers l’homme. La vraie surprise, c’est la rapidite foudroyante du passage a l’etape suivante (transmission d’homme a homme).

1 vote
par johankaspar (IP:xxx.xx5.180.26) le 27 avril 2009 a 12H09
johankaspar (Visiteur)

le monde du 27 avril 2009 : "Le ministère de la santé a confirmé, lundi 24 avril, qu’il n’y avait plus de cas suspect de grippe porcine à ce jour en France, le dernier cas incertain, à Montigny-le-Bretonneux, dans les Yvelines, s’étant révélé négatif. Roselyne Bachelot, ministre de la santé, avait indiqué plus tôt dans la matinée que ce cas suspect semblait ne pas être lié à la grippe porcine, mais que cela devait encore "être confirmé"." Bref, comme le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière, la France est protégée contre tout risque de pandémie ... l’histoire se répète ... ;-)

1 vote
par Marianne (IP:xxx.xx5.174.50) le 27 avril 2009 a 14H50
Marianne (Visiteur)

"Le Tamiflu étant connu pour fonctionner contre de nombreuses souches du virus A et B (il contre un mécanisme qui est commun à la plupart des souches), on peut même présumer de son efficacité sur ce virus."

Souhaitons que si le virus arrive dans notre pays - il est déjà en Espagne, donc ce n’est peut-être qu’une question d’heures - les stocks de Tamiflu seront suffisants. Car lors de l’alerte à la grippe aviaire, les autorités avaient ordonné que ces médicaments soient prescrits en priorité aux catégories à risque (personnes agées, + de 65 ans, enfants, personnes déjà fragilisées par la maladie).

Voir ici : http://www.splf.org/s/IMG/pdf/tamif...

Dans le cas de la grippe porcine, des adultes de 20,30 ou 40 ans, en parfaite santé sont touchés. Je ne veux pas faire de catstrophisme mais il serait bon que les pouvoirs publics communiquent rapidement à ce sujet (prévention au tamiflu).

6 votes
par firenza (IP:xxx.xx5.177.187) le 27 avril 2009 a 15H29
firenza (Visiteur)

Pendant la psychose orchestrée de la grippe aviaire, de 2003 à 2006, les pays ont constitué, aux frais des contribuables, des stocks d’anti-viraux (Tamiflu, Relenza) qui parviennent cet automne à leur date de péremption, et les firmes pharmaceutiques se sont lancées à la recherche éffrénée d’un vaccin contre une maladie qui n’existait pas encore et qui n’existe toujours pas. Le virus aviaire n’a toujours pas muté pour acquérir la capacité de la transmission inter-humaine, condition nécessaire à la pandémie. A cette époque, la firme Roche avait engrangé des bénéfices énormes et vues ses actions s’envoler. Ce matin, même cause, même effet, les actions Roche ont pris 14%. Les spéculateurs savent bien que les décideurs politiques vont écouler les stocks d’anti-viraux et qu’il faudra bien les reconstituer. Cette épidémie est une aubaine pour leurs affaires. Il est remarquable de constater que les virus grippaux mutent sans arrêt mais que le Tamiflu resterait efficace contre tous, bizarre pour un produit qui n’avait même pas fait ses preuves dans la banale grippe saisonnière humaine. Les tests effectués avant la commercialisation indiquaient que, absorbé, dans les 48 heures suivant l’apparition des premiers symptômes de la grippe humaine, le Tamiflu peut réduire la durée de la maladie d’un jour et demi. Gain modeste qui peine à rivaliser avec remèdes empiriques et aspirine. De fait, jusqu’à l’arrivée opportune de l’épizootie de grippe aviaire, le Tamiflu vendait tellement peu que Roche pensait à le retirer du marché. Il est curieux, par ailleurs, de constater que les foyers de cette épidémie sont urbains. La contamination des humains par la grippe porcine se fait comme celle de la grippe aviaire au contact étroit avec les volailles ou les porcs contaminés puis si le virus mute, il peut se passer d’homme à homme mais les foyers sont alors clairement identifiés en milieu rural. Y a t’il des élevages de porcs à Mexico ?

5 votes
par Triodus (IP:xxx.xx3.13.22) le 27 avril 2009 a 15H04
Triodus (Visiteur)

Bon, eh bien voilà qui nous changera de "la crise" ! Il tombe comme un cochon au milieu de la soupe ce virus !!

4 votes
par Alpo47 (IP:xxx.xx6.250.185) le 27 avril 2009 a 16H15
Alpo47 (Visiteur)

Ca, on peut dire, que, pendant les semaines à venir, on va pouvoir parler d’autre chose que des diverses turpitudes et crapuleries de nos banques... Voilà qui ne pouvait mieux tomber pour elles ... et nos gouvernants. Qui plus est, le vent de panique, répercuté ici, va faire marcher les affaires, au moins des laboratoires. Et des vaccins, le Tamiflu, qui n’a jamais démontré son efficacité, qui va pouvoir enfin être écoulé ... En voilà au moins qui ne perdent pas le Nord ...

10 votes
par Vladivostok (IP:xxx.xx5.100.44) le 27 avril 2009 a 16H24
Vladivostok (Visiteur)

Margaret Chan directeur général de l’OMS, estime sans ambages que « la question d’une alerte pandémique est à l’ordre du jour ». Nous ne sommes pas démunis pour autant. « Pour l’heure » souligne-t-elle, « les premiers tests de résistance ont démontré que le nouveau virus est sensible au Tamiflu ». Conférence de presse téléphonique du Dr Margaret Chan, 25 avril 2009

Janet Napolitano, secrétaire à la sécurité intérieure, a en outre annoncé la mise à disposition d’un quart des stocks d’antiviraux Tamiflu et Relenza des laboratoires Roche et GlaxoSmithkline, qui se sont révélés efficaces contre la nouvelle souche. Reuters

Le ministère de la Santé français estime que le pays est particulièrement bien équipé pour faire face à une éventuelle épidémie.

Elle fait état d’un stock de 33 millions de traitements antiviraux Relenza et Tamiflu, qui sont a priori adaptés à ce virus, qui est toutefois d’un type nouveau. Reuters

"Le groupe pharmaceutique suisse Roche s’est dit "prêt", lundi 27 avril, à expédier son médicament antiviral Tamiflu dans le monde." - lemonde.fr, le 27 avril


QUI TROUVE T’ON DERRIERE LE TAMIFLU ?

Géant pharmaceutique suisse, Roche possède la licence exclusive pour fabriquer le Tamiflu (le nom commercial de l’oseltamivir) un antiviral passant pour avoir des effets réduisant la propagation de la grippe aviaire chez les humains. Il a été développé et breveté par Gilead Sciences, qui a donné à Roche le droit exclusif de fabriquer la pilule. Sous les feux attentionnés des grands médias, le Tamiflu et Roche sont soudainement devenus la réponse à la pandémie potentielle.

Depuis juillet 1988, Donald Rumsfeld siège au conseil d’administration de Gilead où figurent plusieurs de ses habituels associés. En janvier 1997, il devient PDG de Gilead, jusqu’à ce qu’il rejoigne l’administration Bush en 2001. Il y détient toujours une participation évaluée entre 5 et 25 millions de dollars, qui font de lui un actionnaire majoritaire.

Donald Rumsfeld, vous connaissez ? Le pote à Georges W. Bush... Mais son parcourt dans les hautes sphéres du pouvoir US ne date pas d’hier. En 1974, le président Gerald Ford le nomme secrétaire général de la Maison Blanche. Son adjoint est alors Dick Cheney. En 1975, Rumsfeld est nommé secrétaire à la Défense, et c’est quelques temps plus tard qu’il tombe sur un os... hé oui, dans le mille... une épidémie de grippe porcine !!!

L’épidémie actuelle n’est en effet pas une première. En 1976, une faible épidémie de grippe s’est déclarée à Fort Dix, un camp militaire dans le New Jersey, et a provoqué la mort d’une personne et plusieurs hospitalisations.

En réaction aux inquiétudes croissantes du public, le président des Etats-Unis Gerald Ford (remplaçant de Nixon pendant 3 ans), avait commandé l’établissement d’un programme national d’immunisation contre la grippe. Dans la mesure ou un camp militaire était à l’origine de la fuite de grippe porcine, Rumsfeld, (secrétaire à la Défense) fut à l’initiative du plan de vaccination contre la grippe porcine. En quelques semaines, 47 millions d’américains furent vaccinés avec un vaccin expérimental produit par Merck & Co.

Cette vaccination fut responsable d’au moins 110 décès (52 officiellement) et d’environ 4000 cas de maladie de Guillain Barré qui est une maladie bien plus grave que la grippe.

Deux mois après le début du programme, la vaccination a été arrêtée. À la fin de 1976, la grippe n’était pas pandémique ; elle ne s’était pas propagée à l’extérieur de Fort Dix et n’était pas la virulente meurtrière que tout le monde craignait qu’elle devienne..

Les rapports d’initiés indiquaient, selon le biologiste de la marine américaine, William Sargent, que Rumsfeld orchestra ce fiasco sanitaire pour « stimuler la campagne du président Ford ».

Ford perdit finalement les élections face a Carter.

No comment, vérifiez ces infos vous même.

3 votes
par Marianne (IP:xxx.xx5.174.50) le 27 avril 2009 a 17H25
Marianne (Visiteur)

@ Firenza

Firenza vous dîtes "pendant la psychose orchestrée de la grippe aviaire..." Je ne suis pas d’accord. S’il y a un risque sanitaire de propagation d’une épidémie pour les populations, il est normal que les pouvoirs publics en informent leur population. Sinon, où va-t-on ? En revanche, je pense que le vecteur "oiseaux migrateurs" n’était sans doute pas le bon, la cause étant sans doute à aller chercher du côté des élevages "concentrationnaires " de poulets dont tous les scientifiques s’accordent à dire qu’ils sont plus sensibles aux virus et maladies que les élevages "traditionnels" plus restreints en taille.

@ Vladivostok

Le Tamiflu comme la plupart des médicaments est bien sûr fabriqué par une grosse firme pharmaceutique que vous citez dans votre commentaire. Et en cas de pandémie ou de psychose, il est vrai qu’elle en ferait ses choux gras. Mais faut-il considérer pour autant que l’alerte de l’OMS est une "fausse rumeur" au service de ces intérêts privés gigantesques ? Je ne le crois pas. Le risque de pandémie est réel dès lors que ce virus se transmet d’hommes à hommes par l’air que nous respirons.

Il est regrettable que l’industrie pharamaceutique soit aux mains d’intérêts privés et non publics. Et ce sont leurs méthodes de gestion de stocks (à flux tendus) qui, à mon avis, peuvent poser problème. Car pour prévenir, il faut augmenter sensiblement les stocks. Sont-ils prêts à le faire et les Etats sont-ils prêts à leur en acheter des grosses quantités supplémentaires pour en mettre à la disposition de tout le monde rapidement ? Les Etats du sud peuvent-ils se le permettre sans aide internationale ? Ce sont les questions que je me pose.

4 votes
par Vladivostok (IP:xxx.xx5.100.44) le 27 avril 2009 a 17H50
Vladivostok (Visiteur)

Non je ne crois pas non plus que l’épidémie soit un coup monté... Le fait que l’OMS et la plupart des gouvernement de cette planete fasse ce tintamarre autour du tamiflu en est un. Donald Rumsfelf entre autre se fera du blé sur cette épidémie, et ce n’est pas un hasard. En l’occurence je ne remets pas en cause l"origine porcine de cette grippe, mais plutot le fait que le Tamiflu soit LA reponse proposée... C’est du pipeau, intégralement.

3 votes
par Gomby (IP:xxx.xx2.254.39) le 27 avril 2009 a 18H03
Gomby (Visiteur)

Vladivostok, je suis plutôt en accord avec ces conclusions, mais quelle peut-être la solution alternative ?

Si ce qui n’est encore qu’une épidémie, se transforme en pandémie, n’irais-tu pas comme la plupart des gens chez qui on fait enfler la psychose, quémander du Tamiflu ? Avons-nous d’autres choix que de devenir des "moutons" à notre tour quand notre vie et celle de nos proches peut en dépendre ? :-/

7 votes
par JONAS (IP:xxx.xx6.128.166) le 27 avril 2009 a 22H58
JONAS (Visiteur)

Les déclarations de Madame le Ministre de la santé sont fantaisistes :

Disposer de trente millions de doses d’un médicament qui ne garanti en rien une efficacité de guérison à 100 % et déjà une plaisanterie, d’autant qu’il en faudrait 60 millions. Ce sont encore les plus vulnérables qui sont les victimes désignées, malades immuno déficients, personnes âgées, enfants, etc.…

Un milliard de masques P2 les seuls efficaces, ne couvre pas une autre porte d’entrée principale, les yeux… ! Pour un docteur en pharmacie, notre Ministre a certainement découvert son diplôme dans une pochette-surprise !

Ses propos rassurants sont comparables à ceux du général Gamelin ou à Chamberlain en 1939 ! C’est sa Ligne Maginot sanitaire !

En définitive certains responsables et Gouvernements jouent à pile ou face avec nos vies ! Comme pour le sang contaminé, on nous fera le coup de responsable, mais, pas coupable, si la situation tourne mal.

Alors les pipeaux, les guignols ! J’espère que si nous sommes endeuillés, nous serons en mesure de les envoyer distraire les prisonniers de droits communs, qui s’ennuient dans nos prisons.

Lettre ouverte :

Ministère de la Santé.

J’ai l’honneur de vous faire part :

Que le Gouvernement ayant réuni une cellule de crise, je tiendrais pour responsables toutes les personnes ayant participé à cette réunion en cas de pandémies concernant la grippe porcine en France.

Je vous informe d’autre part, que compte tenu de l’inertie du Ministère de la Santé, concernant l’absence de contrôle, la suspension des vols ou la mise en quarantaine des passagers en provenance des pays concernés par cette épidémie, je considérerais pour responsables de tous décès de personne de ma famille, à la suite de la contamination par ce virus : Madame Roseline BACHELOT en charge de ce Ministère et le Premier Ministre en sa qualité de Chef du Gouvernement.

Que la gravité de cette infection par ce virus, pouvant faire des millions de victimes à travers le monde, toutes négligences est susceptible de donner lieu à des inculpations pour génocide, les personnes responsables des mesures à prendre, n’étant pas en mesure d’invoquer l’ignorance en fonction de leurs qualités, elles sont donc entièrement responsables de toutes négligences et de leurs conséquences aux regards de leurs qualifications et des personnes plus qualifiées qu’elles, qu’elles ont pour conseillers.

Je n’hésiterais pas à demander l’inculpation par dépôt de plainte : pour négligences dans leurs fonctions et homicide par imprudence, contre les responsables ci-dessus nominés et je ne doute pas un instant qu’un collectif de citoyens le fasse conjointement.

Avec ma considération distinguée.

:-O :-O

6 votes
par alain (IP:xxx.xx9.14.131) le 27 avril 2009 a 23H48
alain (Visiteur)

La question qu’il faut se poser est celle-ci : À qui va profiter cette épidémie ? À big pharma bien sûr pour vendre des vaccins et des médicaments aux frais des contribuables (les moutons). L’autre question qu’il faut se poser : De quelles sources peut provenir cette épidémie ? Soit d’une source volontaire comme dans les cas des autres épidémies comme la gripppe aviaire lancée par Donald Rumsfeld, actionnaire d’une compagnie pharmaceutique (SEARLS) par lequel ils avaient créé le virus en laboratoire pour le lancer en asie quelque part dans l’industrie de la volaille et faire passer sur le dos des volailles cettte épidémie comme étant la seule origine responsable, alors que dans les faits réels, il y avait un complot bien orchestré avec big pharma et Monsanto. Ils faisaient d’une pierre deux coups ; d’une part ils prenaient le contrôle total sur l’élevage des volailles et des volailles biologiques et même du gibier en général pour justifier l’introduction des poulets transgéniques de Monsanto résistant à la grippe aviaire, et d’autre part ils empochaient des milliards de dollards sur le dos des contribuables.

Ce fût le même scénario à Toronto il y a quelques années pour le virus du SRAS comme dans toutes les années antérieurs qui se réfèrent à cette équation : Problème - Réaction - Solution. On créé le problème, on gère la réaction au problème que l’on a créé et on apporte la solution drastique au problème ainsi créé, avec l’appui des médias de masse et des institutions du mensonge organisé. C’est une très vieille méthode qui remonte à Babylone et à Sumer. Cette méthode a toujours existé. Le 11/9 est le portrait fidèle de cette méthode utilisée. L’industrie de la guerre et de la mort a toujours utilisé cette méthode depuis des millénaires. 99 % des cas grâves sur notre planète se réfèrent à cette équation : Problème-Réaction-Solution.

L’autre source potentielle peut être aussi dû à l’industrie porcine à outrance, qui a rendu malade à force de vaccins transgéniques, d’anbiotiques transgéniques et de moulées transgéniques presque tous les porcs sur la planète. Cela peut être une source certaine, mais une chose est sûr, c’est que les médias de masse ne diffuseront jamais la vraie origine de ces épidémies, ne feront jamais une enquête indépendante et resteront toujours les perroquets soumis aux e-mail, aux fax, aux faux rapports d’expertises trafiquées, qu’ils reçoivent de big pharma, de Monsanto et du CFR. Le peuple ne saura jamais la vérité et c’est ce qui donne force au mensonge institutionalisé. Quand l’élite a les médias et les institutions dans ses poches, elle peut faire accroire tout ce qu’elle veut au public, et plus le mensonge sera gros, plus les moutons (la conscience collective) y croiront.

Le public a le cerveau lessivé. C’est pour ça qu’ils ont beau jeu à lancer des épidémies et des 11/9. Santé Canada et la FDA étant corrompus jusqu’à la moelle ; ça aide énormément à big pharma et aux gouvernements, c-à-d, aux corporations car un gouvernement n’existe pas dans la réalité ; ce sont plutôt des corporations en voie de se privatiser. Ce sont ceux qui compte les votes (les loups) qui décident pour ceux et celles qui votent (les moutons). Les élections ont toujours été une fraude monumentale et on dirait que les moutons ne se domptent jamais, ils retournent à leur bourreau à chaque élection pour jouer dans le film : « La victime et le bourreau ». A.P.

La vaccination deviendrais obligatoire pour s’assurer que tu trasmet pas le grippe porcine à autruis. A indiqué que les autorités privilégiaient l’utilisation d’un médicament antivirus, de même que des masques ont été fournis pour les usagers du transport en commun Cet été, ce n’est pas le ciel qui sera bleu, mais les visages du monde. C’est parti en grand. On annonçait un été chaud en tickets accélérateurs de la mondialisation (épidémies, crise financière, guerres...) et c’est bien commencé. En moins de 24 h après l’annonce alarmante du nouveau virus de grippe porcine par l’Organisation Mondiale de la Santé, tous les pays du monde sont sur le pied d’alerte. Il meurt 130 personnes de la grippe porcine et c’est la grande panique, alors qu’il en meurt encore des milliers par année de choléra, de peste et même de lèpre (mais, on n’a plus le droit de parler de cette maladie depuis plusieurs années, alors qu’il y a des congrès annuels)... et combien meurt par la cigarette, l’abus d’alcool, de médicaments ???

Imaginez donc le chiffre d’affaire de la compagnie pharmaceutique qui fabrique ces masques bleus (certainement dans des usines chinoises avec des enfants-travailleurs-esclaves... Vous pensez vraiment que le virus ne peut pas s’infiltrer par ces masques qui ne sont même pas étanches autour du visage ? C’est encore plus con que les condoms dont les trous naturels de la membrane de latex sont si gros qu’ils peuvent laisser parfois passer un ou deux spermatozoïdes (bien écrit sur les emballages, 97% d’efficacité !), alors qu’on vous dit qu’ils bloquent efficacement un virus 100 fois plus petit qu’un spermatozoïde !!! Ça va être bon pour le moral de toujours voir des gens avec des masques bleus... les gens vont se promener nus sur les plages avec un masque pour se couvrir le visage !!!

En passant pour terminer, les cas qui ont été découverts au Canada et en France, sont très isolés et présentes des symptômes de grippe ordinaire comparativement aux Mexicains. Mais on déclare l’état d’urgence parce que c’est un nouveau virus. La vaccination deviendra obligatoire une fois le vaccin développé pour s’assurer de ne pas transmettre le virus porcin à autruis. C’est ce qu’on indiqué les autorités privilégiant l’utilisation d’un médicament antivirus ou d’un vaccin alors que des masques ont été fournis pour les usagers du transport en commun au Mexique. Et on utilisera des mesures de surveillance sans scrupule et intimité.

En plus, je vous avais bien dit que notre gouvernement trouverait une raison d’utiliser les millions de doses de Tamiflu qui expire cet automne 2009. Tous ces millions de dollars auraient été perdus. Maintenant on pourra empoisonner tout le monde avec ce médicament dont la réputation toxique pour ses effets secondaires sont maintenant connus. Mais Santé Canada n’en sait rien. Ne lui dites surtout pas, que ce virus est une arme biologique créée en laboratoire, ça pourrais la blesser. Surtout pas de preuve. Dossier à suivre de près.

0 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 28 avril 2009 a 11H13
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Alain,

« L’autre source potentielle peut être aussi dû à l’industrie porcine à outrance, qui a rendu malade à force de vaccins transgéniques, d’anbiotiques transgéniques et de moulées transgéniques presque tous les porcs sur la planète. »

Je suis d’accord avec toi,,dans l’élevage porcin les anti bio et la multirésistance des bactéries voir là :

http://www.bape.gouv.qc.ca/sections...

@+ P@py

2 votes
par walkmindz (IP:xxx.xx9.228.13) le 28 avril 2009 a 08H39
walkmindz (Visiteur)

De nos jours, le nerf de la guerre, c’est le flux.
Afin de rentabiliser celui-ci, la politique du pire et du point non retour est l’unique moyen d’alimenter les psychoses. La confusion générale et les interrogations personnelles construisent la mythologie de la panique numérique. Le chaos est le meilleur moyen de contrôle des masses, il est à la fois invisible et omniprésent. De la téléphonie mobile 3G la plus banale à la toxicomanie du clic, en passant par le rituel de la télécommande, tout est bon pour se tenir au courant de tout et de rien. Une contagion inconnue passionne davantage les foules qu’une maladie maîtrisable.
Le nombre de morts configure la couverture médiatique. La suite ici : http://souklaye.wordpress.com/2009/...

2 votes
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 28 avril 2009 a 10H38
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Bonjour,

Encore « heureux » que cette grippe porcine ne soit pas apparue en même temps que la grippe humaine normale ...imaginez la panique. Il est bon de le rappeler que la grippe « normale » fait quand même 5000 mort par an !

@+ P@py

.

0 vote
par JONAS (IP:xxx.xx7.209.143) le 28 avril 2009 a 12H10
JONAS (Visiteur)

@ TOUS

L’OMS a estimé la situation au niveau d’alerte 4, à 5, on ne maîtrise plus rien !

Nous sommes sur le fil du rasoir et les déclarations lénifiantes de Roseline BACHELOT, frisent l’irresponsabilité totale. Les masques même de catégorie P2, laisse une autre voie privilégiée d’invasion au virus, les yeux !

D’autre part, en cas de pandémie, aucunes structures d’accueils spécialisées ne sont en mesure d’accueillir un nombre important de malades contaminés. Nombre de lits et de services spécialisés insuffisants et c’est les Services d’Urgences que les victimes se rendront et contamineront toutes les personnes présentes pour d’autres pathologies et accidents.

Les profits ne se situent pas où vous les imaginez, mais, au niveau du transport aérien et du commerce. Au point qu’à cause de ces derniers, nous avons fait le choix de les privilégies face au danger. La Peste au Moyen Âge, provoquait l’isolement des villes et des villages et un contrôle strict des déplacements. Aujourd’hui, débordé par la démographie nous ne sommes même plus en mesure de le faire et nous risquons de payer très cher une régulation démographique intempestive naturelle.

Si cette épidémie qui a toutes les chances de devenir une pandémie, touche les pays sous développés, le continent africain par exemple, c’est une véritable catastrophe mondiale qui nous attend et les négligences du départ auront pour conséquences des centaines de millions de morts, voire d’avantage !

La pandémie ne s’arrêta, que lorsque la démographie aura atteint un seuil de communication restreint entre personne et survivants.

« Qui trop embrasse mal étreint »

Bien à vous.

0 vote
par alain (IP:xxx.xx9.14.131) le 28 avril 2009 a 12H43
alain (Visiteur)

arrête un peu ouvre les yeux, je l’ai très bien expliqué, ils doivent ècouler les tocks de Tamiflu qu iexpirent à l’automne, le hasard n’existe pas.

La question qu’il faut se poser est celle-ci : À qui va profiter cette épidémie ? À big pharma bien sûr pour vendre des vaccins et des médicaments aux frais des contribuables (les moutons). L’autre question qu’il faut se poser : De quelles sources peut provenir cette épidémie ? Soit d’une source volontaire comme dans les cas des autres épidémies comme la gripppe aviaire lancée par Donald Rumsfeld, actionnaire d’une compagnie pharmaceutique (SEARLS) par lequel ils avaient créé le virus en laboratoire pour le lancer en asie quelque part dans l’industrie de la volaille et faire passer sur le dos des volailles cettte épidémie comme étant la seule origine responsable, alors que dans les faits réels, il y avait un complot bien orchestré avec big pharma et Monsanto. Ils faisaient d’une pierre deux coups ; d’une part ils prenaient le contrôle total sur l’élevage des volailles et des volailles biologiques et même du gibier en général pour justifier l’introduction des poulets transgéniques de Monsanto résistant à la grippe aviaire, et d’autre part ils empochaient des milliards de dollards sur le dos des contribuables.

Ce fût le même scénario à Toronto il y a quelques années pour le virus du SRAS comme dans toutes les années antérieurs qui se réfèrent à cette équation : Problème - Réaction - Solution. On créé le problème, on gère la réaction au problème que l’on a créé et on apporte la solution drastique au problème ainsi créé, avec l’appui des médias de masse et des institutions du mensonge organisé. C’est une très vieille méthode qui remonte à Babylone et à Sumer. Cette méthode a toujours existé. Le 11/9 est le portrait fidèle de cette méthode utilisée. L’industrie de la guerre et de la mort a toujours utilisé cette méthode depuis des millénaires. 99 % des cas grâves sur notre planète se réfèrent à cette équation : Problème-Réaction-Solution.

L’autre source potentielle peut être aussi dû à l’industrie porcine à outrance, qui a rendu malade à force de vaccins transgéniques, d’anbiotiques transgéniques et de moulées transgéniques presque tous les porcs sur la planète. Cela peut être une source certaine, mais une chose est sûr, c’est que les médias de masse ne diffuseront jamais la vraie origine de ces épidémies, ne feront jamais une enquête indépendante et resteront toujours les perroquets soumis aux e-mail, aux fax, aux faux rapports d’expertises trafiquées, qu’ils reçoivent de big pharma, de Monsanto et du CFR. Le peuple ne saura jamais la vérité et c’est ce qui donne force au mensonge institutionalisé. Quand l’élite a les médias et les institutions dans ses poches, elle peut faire accroire tout ce qu’elle veut au public, et plus le mensonge sera gros, plus les moutons (la conscience collective) y croiront.

Le public a le cerveau lessivé. C’est pour ça qu’ils ont beau jeu à lancer des épidémies et des 11/9. Santé Canada et la FDA étant corrompus jusqu’à la moelle ; ça aide énormément à big pharma et aux gouvernements, c-à-d, aux corporations car un gouvernement n’existe pas dans la réalité ; ce sont plutôt des corporations en voie de se privatiser. Ce sont ceux qui compte les votes (les loups) qui décident pour ceux et celles qui votent (les moutons). Les élections ont toujours été une fraude monumentale et on dirait que les moutons ne se domptent jamais, ils retournent à leur bourreau à chaque élection pour jouer dans le film : « La victime et le bourreau ». A.P.

La vaccination deviendrais obligatoire pour s’assurer que tu trasmet pas le grippe porcine à autruis. A indiqué que les autorités privilégiaient l’utilisation d’un médicament antivirus, de même que des masques ont été fournis pour les usagers du transport en commun Cet été, ce n’est pas le ciel qui sera bleu, mais les visages du monde. C’est parti en grand. On annonçait un été chaud en tickets accélérateurs de la mondialisation (épidémies, crise financière, guerres...) et c’est bien commencé. En moins de 24 h après l’annonce alarmante du nouveau virus de grippe porcine par l’Organisation Mondiale de la Santé, tous les pays du monde sont sur le pied d’alerte. Il meurt 130 personnes de la grippe porcine et c’est la grande panique, alors qu’il en meurt encore des milliers par année de choléra, de peste et même de lèpre (mais, on n’a plus le droit de parler de cette maladie depuis plusieurs années, alors qu’il y a des congrès annuels)... et combien meurt par la cigarette, l’abus d’alcool, de médicaments ???

Imaginez donc le chiffre d’affaire de la compagnie pharmaceutique qui fabrique ces masques bleus (certainement dans des usines chinoises avec des enfants-travailleurs-esclaves... Vous pensez vraiment que le virus ne peut pas s’infiltrer par ces masques qui ne sont même pas étanches autour du visage ? C’est encore plus con que les condoms dont les trous naturels de la membrane de latex sont si gros qu’ils peuvent laisser parfois passer un ou deux spermatozoïdes (bien écrit sur les emballages, 97% d’efficacité !), alors qu’on vous dit qu’ils bloquent efficacement un virus 100 fois plus petit qu’un spermatozoïde !!! Ça va être bon pour le moral de toujours voir des gens avec des masques bleus... les gens vont se promener nus sur les plages avec un masque pour se couvrir le visage !!!

En passant pour terminer, les cas qui ont été découverts au Canada et en France, sont très isolés et présentes des symptômes de grippe ordinaire comparativement aux Mexicains. Mais on déclare l’état d’urgence parce que c’est un nouveau virus. La vaccination deviendra obligatoire une fois le vaccin développé pour s’assurer de ne pas transmettre le virus porcin à autruis. C’est ce qu’on indiqué les autorités privilégiant l’utilisation d’un médicament antivirus ou d’un vaccin alors que des masques ont été fournis pour les usagers du transport en commun au Mexique. Et on utilisera des mesures de surveillance sans scrupule et intimité.

En plus, je vous avais bien dit que notre gouvernement trouverait une raison d’utiliser les millions de doses de Tamiflu qui expire cet automne 2009. Tous ces millions de dollars auraient été perdus. Maintenant on pourra empoisonner tout le monde avec ce médicament dont la réputation toxique pour ses effets secondaires sont maintenant connus.

1 vote
par firenza (IP:xxx.xx5.53.171) le 30 avril 2009 a 17H19
firenza (Visiteur)

Les faits sont têtus :

L’OMS a déclaré l’alerte de niveau 5 sur une échelle de 6. Il y a SEULEMENT 7 cas de décès avérés dans le monde au bout d’un mois d’apparition de ce nouveau virus(toujours selon l’OMS) L’OMS préconnise le Tamiflu pour le traitement de toutes les formes de grippe. Il n’y a aucune mesure de restriction sur les voyages internationaux, seules mesures vraiment efficaces pour ne pas propager un virus à l’échelle du monde.

Conclusion : la seule pandémie effective à ce stade est celle des communiqués alarmistes. L’OMS est la meilleure agence de publicié pour la Tamiflu.

0 vote
par JONAS (IP:xxx.xx7.209.125) le 28 avril 2009 a 13H55
JONAS (Visiteur)

@ Alain :

Très bonne argumentation, MAIS, j’ai des doutes !

Je suis entièrement d’accord avec toi sur le principe des profits tous azimuts, cependant, sans vaccins ou médicaments très efficaces, j’ai du mal à croire que des hommes puissent mettre en danger leurs propres enfants et familles.

Une hypothèse plus grave, serait qu’un tel vaccin ou médicament ait été découvert et qu’une « élite » ait décidé de solutionner la bombe démographique mondiale, à l’origine de nombreux bouleversements, tant économiques qu’environnementaux, en éliminant purement et simplement par ce moyen, le surcroît de population, une pierre deux coups, comme tu le dis !

Un petit détail anodin, le survol de News York, par un des avions présidentiels pour de soi « disantes » manœuvres ou photos ! Et si ce dernier avait dispensé un aérosol de virus de la fameuse grippe ! ? Il y a des cas dans cette mégalopole…personne ne s’étonnerait d’une recrudescent de l’épidémie ! À suivre dans les jours avenir…. ! :-O

0 vote
par Alain (IP:xxx.xx9.14.131) le 28 avril 2009 a 14H09
Alain (Visiteur)

JONas, je pense qu’il faut ouvrir les yeux.

Monsanto veut faire interdire les potagers des particuliers aux usa.

tu trouves pas ca bizarre, une grippe soudaine , et tu verras une fois les stocks de Tamiflu épuisés comme par hasard la pandémie aura disparu, je crois pas au hasard surtout que les stocks expirent cet automne.

et la crise a fragilisée aussi les lobbies pharmaceutiques.

1 vote
par xray (IP:xxx.xx3.47.231) le 19 mai 2009 a 11H35
xray (Visiteur)

Quel cinéma ! Le virus de la connerie humaine ? À quand un vaccin ?

OMS : Organisation mondiale de la Mal-santé publique L’OMS n’est qu’une institution politique au service de l’ONU. L’ONU (ONUSIDA) gagne à générer les maladies pour multiplier les malades. (Une population malade est une population soumise.)

La grippe porcine, encore et toujours des salades pour les limaces. Il n’y aurait pas d’élections européennes en vue ?

Ce qui est à craindre, ce ne sont pas les virus imaginaires colportés par les journalistes. Ce qui est à craindre, ce sont les toxines bien réelles avec lesquelles on va vacciner les cochons.

Comme pour la grippe aviaire, le bétail à peine vaccinés, la convalescence vaccinale tout juste commencée, les toxines vont se retrouver dans nos assiettes.

Une population malade est une population soumise. L’Europe des curés n’a t-elle pas prévu d’élection prochainement ? Encore une fois, grâce à la grippe porcine, l’argent du financement de la campagne des partis, risque bien de sortir des caisses de la Sécu.

La construction européenne, merci la grippe porcine ! La grippe aviaire a été une représailles. En revanche, la grippe porcine est manifestement une prévention.

Ces virus imaginaires qui nous manipulent. Les virus de curés http://levirusmachin.hautetfort.com/

Le virus de la Grippe aviaire http://levirusmachin.hautetfort.com...

On compte sur les journalistes pour se taire. Le premier métier d’un journaliste est de se taire, son deuxième est de mentir. C’est bien simple ! Quand un journaliste ne se tait pas, c’est qu’il ment.

Quand un professionnel du mensonge me ment, je sais que ce qu’il me dit n’est pas vrai.

L’Europe gagne à pourrir la vie du plus grand nombre. La grippe porcine ne se transmet que de fonctionnaires à fonctionnaires.

Documents rarissimes sur le Sida. Le doute ! http://www.dailymotion.com/video/x8... http://www.dailymotion.com/video/x8... http://www.dailymotion.com/video/x8...

0 vote
par Sapa (IP:xxx.xx5.136.222) le 13 juin 2009 a 22H42
Sapa (Visiteur)

Le Vaccin , Les Actuels dirigeants de l’union européenne l’ont déjà ...

Mais il est fort possible qu’ils le gardent pour eux ...

"Le virus de la grippe porcine "va circuler dans le monde entier pendant un à deux ans et contaminer des gens sur un mode pandémique", a prévenu le numéro deux de l’OMS, le Dr Keiji Fukuda..."

Question : Si le Virus mute ... le nouveau vaccin sera -t- il toujours efficace . ??

Grippe A : vers un vaccin contre toutes les grippes ?

Seul le Vaccin de nouvelle génération est adapté à la Pandemie ...

ET L’UNION EUROPEENNE L’A CREE POUR VOUS ... !!!

Autriche - Le journal belge Le Soir révèle l’espoir offert par les travaux du Dr Muster sur une nouvelle méthode génétique vaccinale capable d’offrir une protection étendue. Les vaccins sont lents à produire car les virus doivent incuber, puis le vaccin doit être longuement fabriqué et purifié avant d’être mis sur le marché. Mais en cas d’alerte épidémique imprévue, l’industrie pharmaceutique n’est pas en capacité de répondre rapidement à la demande d’un vaccin en grande quantité.

Le projet européen Fluvacc, dirigé par le Dr Muster de l’université de Vienne, a pour but de mettre au point un système de production rapide d’un vaccin ciblé en cas de pandémie. « Théoriquement, avec Fluvacc, ces délais de production pourraient être ramenés à quelques jours, deux ou trois semaines tout au plus, à partir du moment où nous disposons de la souche virale », explique le Dr Muster.

Au lieu de la technique d’incubation habituelle, le nouveau système utiliserait la génétique, à partir d’un virus vivant auquel on enlève un facteur pathogène cultivé en laboratoire en quelques jours. « Il ressemble comme deux gouttes d’eau au virus en circulation et une fois administré par spray nasal aux personnes à protéger, il induit une bonne réponse immunitaire. Ce vaccin offre aussi une protection élargie face à diverses variantes du virus d’origine. En d’autres termes, si le virus mute, la protection offerte par le vaccin de nouvelle génération concerne aussi les mutants », ajoute le Dr Muster.

Ce nouveau vaccin a déjà été testé sur quarante-huit volontaires adultes et les résultats sont concluants. Le produit a pu montrer son efficacité sur le système immunitaire et contre des virus mutants. Le Dr Muster attend désormais un échantillon du virus de la grippe A/H1N1 pour montrer la capacité d’action en temps réel de sa technique.

http://www.maxisciences.com/vaccin/...

http://translate.google.fr/translat...

Le projet européen Fluvacc, dirigé par le Dr Muster de l’université de Vienne

http://grippeaviaire.veille.inist.f...

Grippe aviaire & homme - Nouveaux virus grippaux

UNION EUROPEENNE ... Un financement de 28,3 millions d’euros pour de nouveaux projets de recherche sur la grippe aviaire et pandémique

Question : Puisque l’Union Européenne a dépensé autant d’argent pour mettre au point LE VACCIN QUI IMMUNISE CONTRE TOUTES LES GRIPPES ...

Alors Ou en est-on ??? ...

0 vote
par Sapa (IP:xxx.xx5.136.222) le 13 juin 2009 a 22H47
Sapa (Visiteur)

Bientôt un vaccin grippal express et presque universel ?

Mais serait -il reservé aux... Elites ... ???

Pour quelle raison L’union Européenne nous cache t elle sa Réalisation ... ???

http://www.futura-sciences.com/fr/n...

Le 13 mai 2009 à 15h36

Bientôt un vaccin grippal express et presque universel ?

Les évènements nous le rappellent lors de chaque nouvelle pandémie, particulièrement de grippe saisonnière : un vaccin est lent à produire, généralement plusieurs mois. Le consortium européen Fluvacc propose une nouvelle méthode de génie génétique qui pourrait bouleverser l’art vaccinal.

Selon les prévisions les plus optimistes, un vaccin contre le virus A(H1N1) ne pourrait être produit à titre expérimental que dans quelques semaines, d’abord pour des essais cliniques sur des souris de laboratoire. Mais plusieurs mois d’attente seraient encore nécessaires avant de passer à une production de masse, a récemment affirmé Suresh Mittal, professeur à l’Université de Purdue (Indiana), en réponse à une question posée par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).

Les vaccins utilisés classiquement contre la grippe sont des virus obtenus par culture sur des œufs de poule puis inactivés (on dit aussi tués). Ils ne peuvent plus se multiplier mais conservent leur pouvoir de stimulation du système immunitaire. La méthode est au point mais elle est longue, nécessitant plusieurs mois. On peut signaler une autre méthode, mise au point par Suresh Mittal pour un vaccin contre la grippe aviaire, et utilisant un virus du rhume muté. Cet adénovirus ne peut pas se multiplier mais comporte des gènes du virus H5N1, responsable de cette maladie. Elle est riche de promesses mais n’améliore pas beaucoup les délais de mise au point.

Un changement décisif pourrait toutefois intervenir suite à l’innovation présentée par le professeur en virologie Thomas Muster, de l’Université de Vienne, qui dirige entre autres le projet européen Fluvacc, financé par la Commission européenne. Son nom n’est pas inconnu, puisque ce chercheur a déjà remporté d’importants succès au sein de la spin-off qu’il dirige (Avir Green Hills Biotechnology), notamment dans le cadre de la lutte contre le VIH.

Un vaccin pour plusieurs grippes ?

L’objectif de Thomas Muster est de mettre au point en quelques jours seulement un vaccin ciblé contre une nouvelle souche virale en cas de pandémie et prêt à être produit à grande échelle.

« Théoriquement, avec Fluvacc, ces délais de production pourraient être ramenés à quelques jours, deux ou trois semaines tout au plus, à partir du moment où nous disposons de la souche virale », a affirmé Thomas Muster le 7 mai dernier lors de la conférence Research Connection à Prague.

Le secret ? Il s’agit d’utiliser le virus de la maladie dont, par manipulation génétique, on a enlevé le gène de la protéine NS1 qui en est le facteur pathogène. Il s’agit donc d’un virus atténué, souvent qualifié de « vivant ». Une fois modifié, il est mis en culture, et au bout de quelques jours seulement, on dispose d’un produit prêt à être administré sous la forme d’un spray nasal.

Ce vaccin a déjà pu être expérimenté sur 48 volontaires adultes. Les tests ont démontré son innocuité et son efficacité sur le système immunitaire. De plus, son action semble plus large qu’un vaccin classique. En effet, il a montré une action protectrice élargie à d’autres variantes du virus d’origine. Selon le chercheur, la vaccination peut rester efficace après une mutation du virus.

La récente pandémie grippale servira bientôt de banc d’essai en grandeur nature du nouveau procédé. « Nous attendons en effet de ces jours-ci des échantillons du virus A(H1N1), a révélé Thomas Muster. Cela devrait nous permettre de montrer d’ici deux à trois semaines notre capacité à réagir en temps réel à une véritable menace et à proposer un premier vaccin efficace

1 vote
par mr-bienetre (IP:xxx.xx0.231.11) le 5 septembre 2009 a 13H23
mr-bienetre (Visiteur)

"La grippe A porcine, l’arbre qui cache la forêt ou, le faux problème !"

Voici plusieurs mois qu’on nous rabat les oreilles avec une grippe, qui actuellement ne semble pas plus dangereuse que la grippe classique, tout cela pour vendre plus de tamiflu et pour inciter les français à se vacciner. La France dispose de 100 millions de doses de vaccin (soit près de deux doses par habitant !!!), sur les 400 millions disponibles dans le monde entier. Est ce que la grippe A frapperait spécialement les français, ou alors est-ce un programme de soutien économique déguisé aux laboratoires tel que Sanofi ? On peut se poser la question, bien évidemment !!!

Cependant, les conséquences de ce vaccin et de la surconsommation de tamiflu risquent d’être encore plus désastreux que le mal, d’autant que le virus grippal est capable de muter facilement. déjà des souches résistantes au tamiflu ont vu le jour. On peut penser que la survaccination fera apparaître des mutations virales beaucoup plus dangereuses.

Notons au passage que le vaccin antigrippal autant que le tamiflu ont des effets secondaires importants. Le Tamiflu, par exemple, ne doit pas être donné, selon une étude anglosaxone, à des enfants et des adolescents de moins de 15 ans. Il est bien préférable d’adopter une stratégie naturelle pour combattre les risques d’infection liés à cette grippe, car après tout, cette grippe là étant assez banale, des protocoles naturels classiques devaient bien suffire à renforcer notre immunité et à limiter cette pandémie.

Mais cette grippe est également bien commode pour ne pas traiter les vrais problèmes de santé publique, tels que l’inquiétante progression des cancers du pancréas, ou la progression des toxicomanies par la cocaïne, pour ne citer que deux exemples. Evidemment, la question du cancer met en jeu la qualité de notre alimentation et notre eau de boisson, de l’usage des pesticides, les pollutions par les dioxines, les pollutions électromagnétiques, etc. Quelques collègues naturopathes ont publié un ouvrage simple chez Guy Trédaniel, "les sept clés santé forme", qui détaille des solutions naturopathiques par rapport à ces pollutions. Mais le travail de fourmi des naturopathes est mis à mal par une politique de santé publique totalement stupide, aux bottes des intérêts particuliers.

Cependant, en consommant autrement dès à présent, ne nous décourageons pas, nous contribuons chacune et chacun à remodeler le paysage de demain. Certes, nous faisons chacun un travail de fourmi autour de nous et nous ne pouvons, chacune et chacun, guère faire plus, Mais les profonds changements culturels, écologiques, sociétaux, sont dus à l’additon de tous les travaux de fourmi que nous sommes. Alors protégeons nous, renforçons notre immunité et ne cédons pas à la sinistrose ambiante.

Cordialement.