Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grippe aviaire en Chine : 24 contaminés, 8 décès
Grippe aviaire en Chine : 24 contaminés, 8 décès
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
9 avril 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Grippe aviaire en Chine : 24 contaminés, 8 décès

Grippe aviaire en Chine : 24 contaminés, 8 décès

La grippe aviaire frappe la Chine de plein fouet. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait savoir que 24 personnes y ont été contaminées par le virus H7N9, dont huit sont décédées. Néanmoins, pour éviter un effet de panique, l’organisation genevoise a précisé qu’il n’y a aucun signe de transmission d’homme à homme. Les autorités chinoises, pour leur part, s’emploient à endiguer l’épidémie et annoncent de nouvelles mesures d’hygiène.

Pour l’heure, 24 personnes seraient contaminées par le virus H7N9, toutes dans l’est de la Chine. Et huit victimes sont décédées depuis février. L’OMS n’a pu que saluer les mesures prises par la Chine pour endiguer l’épidémie. Sur place, les autorités ont en effet procédé à l’abattage de dizaines de milliers de volailles, et les personnels compétents suivent étroitement les centaines de personnes évoluant à proximité des individus infectés.
 
Lors d’un point presse le porte-parole de l’OMS en Chine, Michael O’Leary, s’est voulant rassurant, à l’image de l’ensemble des autorités concernées par l’épidémie : « Pour le moment, nous n’avons que des cas isolés d’une maladie rare, et cela restera peut-être ainsi. Il y a un petit nombre de cas sérieux avec des conséquences médicales, mais à ce stade aucune conséquence connue en matière de santé publique. Et même si nous ignorons l’origine de l’infection, il n’y a actuellement pas de preuve d’une transmission d’homme à homme de la souche H7N9. Ce n’est pas le moment de réagir excessivement ou de paniquer ». En France, le Professeur Sylvie van der Werf, membre du comité de lutte contre la grippe et directrice de l’unité de recherche "génétique moléculaire des virus respiratoires" à l’Institut Pasteur, indique pour sa part que « dans les aéroports, mis à part le contrôle des voyageurs par des caméras thermiques afin de savoir s’ils ont de la température, aucune restriction de circulation n’a été ordonnée ».
 
Les craintes persistent, d’autant qu’il n’existe encore aucun vaccin capable de prévenir l’infection. Dans un éditorial publié dimanche, le Gobal Times, qui reflète souvent les vues de Pékin, a fustigé l’agriculture intensive en Chine, qui peut être la source de ce genre d’épidémies ainsi que d’autres maux.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par wesson (IP:xxx.xx5.20.60) le 11 avril 2013 a 00H04
wesson (Visiteur)

24 contaminés, 8 décès ...

sur 1.3 milliards de Chinois.

on va quand même attendre un peu avant de se calfeutrer dans la baraque et de remplir la baignoire de patates...