Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grand froid : les bons réflexes pour rester en pleine santé !
Grand froid : les bons réflexes pour rester en pleine santé!
note des lecteurs
date et réactions
5 janvier 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 541 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
541
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Grand froid : les bons réflexes pour rester en pleine santé !

Grand froid : les bons réflexes pour rester en pleine santé!

En ce début d’année, l’hiver est au rendez-vous. Mais attention, le froid présente certains risques pour la santé qu’il ne faut pas négliger. Chaque année, des centaines de personnes sont victimes de pathologies directement liées au froid : gelures, hypothermie, crises d’asthme, angine de poitrine, infections broncho-pulmonaires. Indirectement aussi, il y a des risques accrus d’intoxication au monoxyde de carbone lié à un mauvais chauffage dans les habitations.

Le froid met notre corps à l’épreuve nécessitant des efforts supplémentaires de notre cœur qui bat plus vite pour maintenir la bonne température. La vigilance est particulièrement recommandée aux sujets les plus fragiles, notamment les personnes cardiaques, malades chroniques, enfants et personnes âgées.

Les bons conseils pour passer l’hiver sereinement :

En période de grand froid, couvrez-vous pour sortir dehors : privilégiez la superposition de vêtements plutôt qu’un seul vêtement chaud, pensez aux accessoires indispensables comme le bonnet sur la tête, par laquelle on peut perdre jusqu’à 30 % de notre chaleur corporelle, et le cache-nez pour le bas du visage.

Evitez l’immobilité des enfants : privilégiez la poussette ou le landau afin de permettre à l’enfant de bouger et ainsi se réchauffer. Le porte-bébé est à éviter car il peut comprimer les membres inférieurs et favoriser les gelures, préférer donc porter bébé dans les bras. Evitez de sortir les nourrissons en période de grand froid.

A la maison, vérifiez vos appareils de chauffage  : afin d’éviter l’intoxication au monoxyde de carbone, pensez à faire vérifier vos appareils de chauffage. Evitez également de surchauffer votre habitation pour ne pas subir des différences de température trop importantes. Pour plus d’information, consultez également notre article sur le monoxyde de carbone.

Pour un voyage en voiture prévoyez l’indispensable : remettez vos déplacements prolongés en voiture s’il ne sont pas nécessaires. Sinon, n’oubliez pas la couverture, nourriture, eau et médicaments au cas où une intempérie vous bloquerait.

 

Les bons réflexes en cas de difficultés liées au froid :

Si je suis bloqué dans ma voiture ? Faites tourner le moteur 10 minutes toutes les heures, entrebâillez la fenêtre pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone. Faites de temps en temps des exercices en bougeant vigoureusement les bras, les jambes, les doigts afin de maintenir une bonne circulation.

Si j’ai des engelures, gelures dues au froid ? Dans tous les cas, il faut consulter votre médecin. S’il s’agit d’une engelure superficielle, en général peu douloureuse, le bon réflexe est de plonger la zone atteinte dans de l’eau tiède (à 38°C ou moins). Ne pas frictionnez ou masser la zone atteinte, ou utiliser une chaleur trop forte ( feu, radiateur) qui pourraient aggraver la lésion. En cas de gelures graves( la peau est insensible, peut devenir bleu-noirâtre et cloquée), il faut faire appel aux urgences médicales car il y a des risques d’amputation.

Si quelqu’un est victime d’hypothermie ? Dangereuse, d’une part parce qu’ en dessous de 35°C ; les fonctions vitales ne sont plus assurées et d’autre part, qu’elle est remarquée trop tardivement par l’entourage. L’hypothermie se manifeste progressivement : prononciation ralentie des phrases, perte de jugement puis confusion mentale, perte de coordination des membres, sentiment de fatigue et d’intense frilosité, sensation d’engourdissement progressif et de tension musculaire et éventuellement, perte de conscience puis coma.
Les bons gestes  : changez les vêtements s’ils sont mouillés, mettre la personne à l’abri du froid, donnez des boissons chaudes si la personne est consciente.
A éviter : masser la personne, donner de l’alcool, mettre en contact la personne avec une source de chaleur directe (bouillote ou couverture électrique).

 

Quelques recommandations spécifiques pour les personnes à risques :

Pour les personnes cardiaques, asthmatiques  : lorsqu’il fait froid, évitez les efforts physiques de plein air. Ayez toujours votre traitement sur vous ( au cas où vous seriez bloqué quelque part, ou en cas de crise d’asthme). En période de grand froid, évitez de sortir dans la mesure du possible surtout pour les personnes cardiaques.

Pour les personnes âgées, restez chez vous le plus possible et maintenez une bonne aération dans le logement et une température minimale de 19°C. Bien manger, donner des nouvelles régulièrement à une personne de votre entourage, porter des chaussures imperméables et antidérapantes lorsque vous sortez sont autant de bons réflexes qui vous permettront de bien passer l’hiver. En cas d’insuffisance respiratoire ou bronchite chronique, si vous notez une aggravation de votre état de santé lié au froid, il est indispensable de consulter votre médecin traitant.

Vous pouvez retrouver toutes ces recommandations sur le site du Ministère de la Santé.

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par Le furtif (IP:xxx.xx1.152.9) le 7 janvier 2009 a 18H00
Le furtif (Visiteur)

Sans blague ?!