Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Eva Joly hospitalisée à Paris
Eva Joly hospitalisée à Paris
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 avril 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Eva Joly hospitalisée à Paris

Eva Joly hospitalisée à Paris

La candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly a été hospitalisée au service des maladies cardiovasculaires de l’hôpital Cochin dans la soirée du 1er avril. Et ce à la suite d’une chute accidentelle à la sortie d’un cinéma parisien ayant entraîné une perte de connaissance. Selon l’AP-HP, Eva Joly souffre de « plusieurs hématomes superficiels du visage et de la paupière droite ». L’intéressée, qui pourrait sortir de l’hôpital dans la journée, a fait savoir qu’elle est en bonne santé, et a décidé de poursuivre sa campagne.

La très brève perte de connaissance d’Eva Joly avait fait craindre le pire, mais son directeur de campagne Stéphane Sitbon-Gomez peut souffler depuis quelques heures : « Le personnel hospitalier l’a gardé en observation toute la nuit, mais il y a eu plus de peur que de mal ». Les médecins de l’hôpital Cochin ont procédé à l’ensemble des examens médicaux qui s’imposaient. Et ils ont vite fait de rassurer l’entourage de l’ex juge, âgée de 68 ans : « La chute dans l’escalier du cinéma n'a, a priori, pas été provoquée par un malaise cardiaque. Les investigations cardiovasculaires ont été négatives, la chute est donc très vraisemblablement d'origine mécanique ».

Et Eva Joly se sent depuis peu en pleine forme, prête à repartir sur le terrain pour mener sa campagne. Son cas n’était pas isolé. Le Télégramme a évoqué une « loi des séries » en raison d’autres accidents de santé survenus dernièrement de façon groupée, et dont les victimes sont des personnalités politiques plutôt à gauche. Car outre Eva Joly, Michel Rocard, ancien Premier ministre, a été victime le 30 mars dernier d’un malaise à Stockholm, ce qui lui a valu d’être hospitalisé dans la capitale suédoise. Son épouse, Sylvie Rocard, a d’ailleurs donné des nouvelles rassurantes : « Un scanner a été fait : Le caillot qu’il avait dans la tête sur la partie droite du cerveau a été résorbé chimiquement, mais une lésion nécessite un traitement anticoagulant et il doit rester encore quelques jours à l’hôpital ».

Le 30 mars également, en milieu d’après-midi, Julien Dray a fait un malaise cardiaque qui lui a valu une hospitalisation au Val-de-Grâce. Le député socialiste de l’Essonne en est ressorti le jour suivant, pour se reposer à son domicile. Selon un membre de son entourage, « Il se serait senti mal alors qu’il était en train de travailler au QG de campagne de François Hollande. Il serait monté dans un taxi qui l’aurait conduit de sa propre initiative à l’hôpital en s’inquiétant de son état  ». Le porte-parole du PS Benoît Hamon a adressé un message de soutien au trio lors d’un point presse : « Je souhaite un prompt rétablissement à Eva Joly, Michel Rocard et Julien Dray ».
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté