Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Etude Inpes : Dans le Languedoc-Roussillon on boit, on fume et on plane
Etude Inpes : Dans le Languedoc-Roussillon on boit, on fume et on plane
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
7 novembre 2013 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Etude Inpes : Dans le Languedoc-Roussillon on boit, on fume et on plane

Etude Inpes : Dans le Languedoc-Roussillon on boit, on fume et on plane

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) a publié en ce 7 novembre le premier atlas de la consommation d’alcool, de tabac et de drogues illicites. Résultat : C’est la région Languedoc-Roussillon qui remporte la palme de façon globale. C’est en effet dans le midi qu’on boit le plus d’alcool, c’est sur l’ensemble du pourtour méditerranéen qu’on fume le plus de tabac, et c’est bel et bien dans le Languedoc-Roussillon qu’on tire le plus sur les joints de cannabis.

En voyageant dans la France qui se fait du mal en voulant se faire du bien, on arrive à de surprenantes observations. A en croire l’atlas des usages de substances psychoactives, élaboré grâce à des données de 2010, c’est dans le sud de l’hexagone que les Français mettent le plus leur santé en danger. Les trois régions championnes de l'alcoolisation massive sont le Languedoc-Roussillon, les Pays de la Loire et le Midi-Pyrénées (alors que certains auraient pu miser sur les Normands ou les Bretons). Pour ce qui est du tabac, c’est la côte méditerranéenne (et non la région Ile de France) qui concentre les plus gros fumeurs, plus précisément dans le Languedoc-Roussillon et en PACA. Et c’est encore le Languedoc-Roussillon qui détient le record pour la consommation de cannabis. Seul soulagement pour les sudistes : c’est en Ile de France que l’on compte le plus d’utilisateurs de drogues dures (ecstasy, poppers et cocaïne par exemple)… alors que certains s’attendaient sans doute à des records de consommation dans les régions frontalières de l’Espagne ou de la Belgique.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.190.214) le 8 novembre 2013 a 16H48
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

En Franche-Comté, là ou j’habite on fume plus qu’on ne boit. Moi, je ne fais ni l’un ni l’autre.