Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Êtes-vous siglophone ?
Êtes-vous siglophone ?
note des lecteurs
date et réactions
4 juillet 2012
Auteur de l'article
Luc Perino, 5 articles (Médecin)

Luc Perino

Médecin
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Êtes-vous siglophone ?

Êtes-vous siglophone ?

“Les trois qualités d’un mot sont d’être nécessaire, intelligible et sonore”. Voltaire voulait probablement mettre en garde les fabricants de néologismes contre l’opacité de la science ou de l’administration qu’ils prétendent servir ?

Dans le monde socio-sanitaire, les néologismes sont rarement des mots irréversibles, on leur préfère des sigles dont le caractère précaire est plus conforme à la réalité.
Pour leur PRS, les ARS n’auront plus à consulter les URML qui ont disparu, mais les URPS et les FRPS. Le SROS devra tenir compte de la loi HPST, assurer la PDS et la CDS et susciter des CESP. Le PMSI, le SNIIRAM, les CRUQS et le RPPS seront des outils utiles. En cas d’accident, l’AVIAM et les CRPV sont maintenus.

Je rassure ceux qui n’ont pas tout compris, la durée de vie d’un sigle est généralement inférieure au temps qu’il faut pour l’intégrer dans la réalité pratique et cognitive.

Pendant ce temps, sur le terrain du soin, les sciences biomédicales et l’empathie assurent l’essentiel de l’intelligibilité. Méfions-nous cependant que le sigle ne vienne à son tour précariser la santé elle-même. Tous les sigles n’ont pas la nécessité, l’intelligibilité et la sonorité du SIDA. Certes les DTT guérissent les OSM et les HBPM préviennent les MTEV après PTH, mais le traitement du TDAH est suspect et celui du SAOS reste délicat, même par PPC. Le sigle anglo-saxon n’arrange rien, car la CPAP est aussi contraignante que la PPC. Peu importe, il faut désormais être siglophone et anglophone pour conserver l’apparence et mériter l’officialité.

Ceux qui pensent encore que NTM est une insulte de banlieue ou un groupe de hard rock sont de piètres siglophones, en réalité il s’agit des métastases sur le trajet de l’aiguille de biopsie. Certains vont même jusqu’à nier l’existence de ces NTM. Pourtant, je vous l’ai toujours dit, le dépistage des cancers est parfois dangereux.

Glossaire
PRS : projet régional de santé
ARS : agence régionale de santé
URML : union régionale des médecins libéraux
URPS : union régionale des professionnels de santé
FRPS : fédération régionale des professionnel de santé
SROS : schéma régional d'organisation des soins
HPST : loi hopital patients santé territoire
PDS : permanence des soins 
CDS : continuité des soins
CESP : contrat d'engagement de service public
PMSI : programme de médicalisation du système d'information
SNIIRAM : Système National d'Informations Inter régimes de l'Assurance Maladie
CRUQS : commission de relation avec les usagers pour la qualité des soins dans les hôpitaux.
RPPS : répertoire partagé des professions de santé
AVIAM : association d'aide aux victimes d'accidents médicaux
CRPV : centre régional de pharmacovigilance
DTT : drain trans tympanique
OSM : otite séro-muqueuse
HBPM : héparines de bas poids moléculaire
MTEV maladie thrombo-embolique veineuse
PTH prothèse de hanche
TDAH : trouble déficit de l’attention hyperactivité
SAOS : syndrome d’apnée obstructive du sommeil
PPC : Pression positive continue
CPAP : Continuous positive air pressure
NTM : Needle track metastasis (anciennement : nique ta mère)

Luc Perino
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Santé & Maladies
Mots-clés :
Santé