Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Essais cliniques pour le cancer : il manque des femmes !
Essais cliniques pour le cancer : il manque des femmes !
note des lecteurs
date et réactions
22 juin 2009
Auteur de l'article
Roseline, 56 articles (Rédacteur)

Roseline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
56
nombre de commentaires
16
nombre de votes
0

Essais cliniques pour le cancer : il manque des femmes !

Essais cliniques pour le cancer : il manque des femmes !

Une étude américaine relate que les femmes représentent uniquement 38 % des participants des essais cliniques dans le domaine de la lutte contre le cancer.

Malheureusement, il n’y a pas qu’un seul sexe de touché. C’est pour ça que les chercheurs montrent du doigt le problème. Ils ont besoin de se familiariser avec les effets réels des procédures et des traitements médicaux sur les femmes au même titre qu’ils le font actuellement sur les hommes.
 
En 1993, l’Institut National de la Santé avait insisté sur le fait que les essais cliniques devaient contenir un nombre adéquat de participants. La proportion hommes/femmes devaient, donc, être respectée.
 
L’équipe de chercheurs du Docteur Jagsi de l’université du Michigan s’est penchée sur huit recherches cliniques concernant le cancer et qui ont été éditées dans les journaux les plus importants en 2006. La base du travail s’est concentrée sur le nombre de participantes dans les recherches du secteur privé ou public. Les chercheurs se sont, également, intéressés à 661 études cliniques en oncologie qui ont réunies plus d’un millions de patient(e)s. Certaines études concernaient sept cancers qui n’avaient aucune spécificité particulière à un sexe plutôt qu’à l’autre.
 
La majorité des recherches prouve que le choix de la proportion de femmes au sein des études est plus faible que la proportion de femmes touchées par le type de cancer étudié dans la population générale.
 
Les sept cancers concernent : 
- Le sang 
- La région gastro-intestinale 
- Le système urinaire 
- Les poumons 
- Le système nerveux 
- La tête 
- Le cou
 
La publication présente, aussi, que les femmes sont plus présentes dans les essais élaborés et financés par les gouvernements que dans les essais pris en charge par les laboratoires pharmaceutiques.
 
Les chiffres sont les suivants : 
- 41,3 % de femmes dans les essais gouvernementaux 
- 36,9 % de femmes dans les essais privés.
 
Cette étude générale a été effectuée dans le but de rééquilibrer la réalité des proportions des participants dans les futurs essais cliniques visant à lutter contre les différents cancers.
 
Elle pose les questions qui fâchent afin de mettre un terme à ce déséquilibre. Pour expliquer la situation actuelle, les chercheurs mettent en avant les raisons suivantes :
- La peur 
- Le manque d’informations 
- L’interférence avec la vie de famille 
- …
 
Pour les chercheurs, cette prise de conscience est nécessaire pour que les femmes soient plus représentées. Le but de cette publication est de réparer la disparité au sein de la recherche médicale. Les femmes ont autant le droit que les hommes d’être considérées, soignées,…. Cette étude est, donc, à prendre en compte pour que la recherche bénéficie à tous de façon égale.
 
Roseline Buarotti
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Recherche Cancer