Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Erreur médicale tragique à Lyon : 10 millions d’indemnités
Erreur médicale tragique à Lyon : 10 millions d'indemnités
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
27 juin 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Erreur médicale tragique à Lyon : 10 millions d’indemnités

Erreur médicale tragique à Lyon : 10 millions d'indemnités

La cour d’appel de Lyon a condamné le 16 mai dernier un chirurgien lyonnais à verser plus de 10 millions d’euros d’indemnités à une famille dont l’enfant âgé de quelques mois est devenu handicapé mental et physique pour toujours à la suite d’une opération. Le Docteur René Paule, médecin dans le Rhône, avait opéré le garçon en 2001. Mais une succession d’erreurs médicales avait suivi un mauvais diagnostic. Atteint de graves séquelles neurologiques, le jeune patient aujourd’hui âgé de 11 ans dépend désormais d’une aide à la vie quotidienne.

Me Dominique Arcadio, l’avocat de la famille, l’a confirmé le 25 juin dernier : « Qu’on se rassure, le Docteur René Paule, le chirurgien auteur de l’opération ratée est dans l’obligation de payer... mais il n’est pas condamné pénalement. Les juges ont en effet estimé que la faute commise ne rentrait pas dans le cadre de l’infraction de blessures involontaires pour laquelle ce docteur était poursuivi. Et étant donné que la faute engage sa responsabilité civile, c’est son assureur qui prendra en charge ces dommages et intérêts ». La compagnie d’assurance versera ainsi 10 millions d’euros à la famille. Les besoins de Charles, 11 ans, seront donc pris en charge.

Un soulagement pour ce pauvre garçon âgé de 11 ans et victime d’une erreur médicale tragique de ce chirurgien ? Pas vraiment, car il a perdu son autonomie à jamais. En septembre 2011, Charles, qui avait 8 mois, a subi une intervention pour un simple genou gonflé à la clinique d’Ecully, à Lyon. Simple routine croyait-on… mais un enchaînement d’incompétence inouï a provoqué le drame : Le chirurgien s’est trompé de diagnostic, les anesthésistes ont raté une perfusion et le radiologue a mal interprété la radio : Il n’y a pas eu de bilan sanguin alors que Charles est hémophile… et l'hémorragie au niveau du poumon sera détectée trop tard, ce qui a déclenché la catastrophe. Comme l’indique Dominique Arcadio aux journalistes, « Aujourd’hui Charles ne parle pas, n’entend pas, ne voit pas, et ne s’alimente pas tout seul. Il aura besoin, durant le reste de sa vie, d’une tierce personne en permanence à ses côtés ».

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx0.19.23) le 20 novembre 2013 a 21H20
 (Visiteur)

Bonjour je suis une jeune femme âgée de 31 ans au moment des faits je n’avais que 27 ans et à czuse d’un médecin incompétent après ma césarienne programmer pour utérus trop étroit je me retrouve sans ovaires et sans utérus et je ne sais pas quoi faire pour avoir gain de cause face à l’hôpital contacter moi au hamzaoui-louisa@hotmail.fr di mon histoire vous intéresse