Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Education nationale : 14% des agents en situation d’épuisement
Education nationale : 14% des agents en situation d'épuisement
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
31 janvier 2012 | 3 commentaires
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 600 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
600
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Education nationale : 14% des agents en situation d’épuisement

Education nationale : 14% des agents en situation d'épuisement

L’état psychologique et physique des agents de l’Education nationale laisse à désirer. Selon une étude parue le 30 janvier dernier, un agent de l’Education nationale sur sept se dit en situation de burnout, et près d’un quatre serait en état de tension professionnelle. Les auteurs de l’enquête évoquent un « risque psycho-social avéré ».

Une étude du Carrefour santé social, qui regroupe la mutuelle MGEN et les trois fédérations syndicales du monde éducatif (FSU, Unsa Education et Sgen-CFDT), parue le 30 janvier dernier, nous apprend que 14% des agents de l’Education nationale se disent en situation d’épuisement professionnel, 24% d’entre eux se sentant en outre dans un état de tension au travail. Les responsables de l’étude, effectuée en mai 2011 auprès de 5 000 agents de l’Education nationale, déclarent sans détour qu’« une proportion non négligeable des professionnels est en situation de risque psycho-social avéré, en particulier chez les plus de 55 ans, les conseillers principaux d’éducation (CPE), les personnels administratifs, et les professeurs exerçant dans les écoles élémentaires et les collèges ».

Le questionnaire remis aux sondés, intitulé "Étude des risques psychosociaux, de l’épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques", a également abordé des problèmes de santé d’ordre plus large. On découvre ainsi que les agents de l’Education nationale, sur une période de 12 mois, sont nombreux à souffrir de troubles musculosquelettiques : 78% d’entre eux ont eu un problème à la nuque ou au cou, 75% dans le bas du dos, 60% à l’épaule, et 54% au genou ou à la jambe.
 

La rédaction CareVox
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx7.18.73) le 1er février 2012 a 10H30
 (Visiteur)

a mourir de rire toujours en vacances et il s ont des bobos

0 vote
par rosemar (IP:xxx.xx1.178.135) le 2 février 2012 a 09H25
rosemar (Visiteur)

"Toujours en vacances ??" Paresseux" Voilà des clichés qui perdurent !Ce métier exige une énergie morale ,physique,intellectuelle hors du commun !Essayez de tenir ne serait ce que 2 heures devant une classe de 30 à 35 élèves !! Capter l’attention des jeunes d’aujourd’hui,ce n’est pas si facile

1 vote
(IP:xxx.xx6.1.229) le 1er février 2012 a 18H07
 (Visiteur)

Malheureusement les choses ne sont pas si simples. Beaucoup de gens comparent le métier de prof au leur et n’en perçoivent pas le dixième des difficultés. J’ai rencontré un jour un parent d’élève dont l’enfant était en échec scolaire. Pour lui, seul le système (et l’incompétence des profs) était responsable de cet échec. Un an plus tard je l’ai retrouvé comme collègue car il faisait un remplacement. Il était comptable dans une entreprise avant d’être licencié. Il s’étonnait que mes élèves était calment en cours et pas les siens, c’était pourtant le même profil d’élève. En quelques mois il fut relativement déprimé.

Il ne faut pas se laisser piéger par les médias et des politiques pour qui le seul but, est de dénigrer l’éducation nationale afin de la réformer suivant les règles du traité de Lisbonne.