Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dyslexie : quelle stratégie adopter à l’université ?
Dyslexie : quelle stratégie adopter à l'université ?
note des lecteurs
date et réactions
10 février 2014
Auteur de l'article
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Marchaux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
94
nombre de commentaires
219
nombre de votes
4

Dyslexie : quelle stratégie adopter à l’université ?

Dyslexie : quelle stratégie adopter à l'université ?

Parvenir à l'Université lorsqu'un enfant souffre de dyslexie, cela représente une belle victoire ! Mais l'étudiant ne doit pas se décourager !

Noyé dans l'anonymat d'un amphithéâtre, l'étudiant aura peut-être l'impression d'être le seul dyslexique de la promotion, le seul à rencontrer des difficultés d'apprentissage dues à son trouble ; et ce n'est certainement pas le cas ! Il ne doit donc pas rester seul et doit commencer à se rapprocher du Relais Handicap Etudiant de son Université. Il pourra bénéficier d'une écoute rassurante et surtout des conseils précieux de personnes habituées à cette pathologie.

Le nouvel étudiant ne doit pas non plus hésiter de parler de sa maladie à ses enseignants de travaux dirigés. Ils ne sont pas des spécialistes de ce trouble mais cela leur fera connaître la raison de certaines des difficultés (l'orthographe par exemple) de l'étudiant et pourront se montrer un peu plus tolérants. Si le courant passe bien, l'étudiant pourra demander de bénéficier de supports écrits avant le cours, et ce, afin de soulager la prise de notes. Dans certains cas, les enseignants pourront privilégier l'oral plutôt que l'écrit.

L'étudiant pourra également réaliser un bilan neuropsychologique qui lui permettra d'identifier ses points forts et ses points faibles ; et ainsi de mettre au point des stratégies d'apprentissage adaptées à son profil : les techniques de mémorisation les plus efficaces, les meilleurs façons de prendre des notes ou de rédiger un texte.

Dans certains cas, il peut être utile de se faire reconnaître par la MdPH /Maison départementale des Personnes Handicapées car la reconnaissance officielle du handicap permettra d'invoquer la Loi de l'Handicap de 2005 sur l'égalité des droits et des chances ; et d'obtenir éventuellement du temps supplémentaire pour les examens, le droit d'utiliser un ordinateur avec des logiciels spéciaux, voire un assistant à qui dicter les épreuves.

marchaux

POST-SCRIPTUM

  • Pour en savoir plus : www.ffdys.com (Fédération française des dys) ou Maison départemental des personnes handicapées (MdPH).

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Handicap Dyslexie