Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dépister l’apnée du sommeil avec un pacemaker ?
Dépister l'apnée du sommeil avec un pacemaker ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 novembre 2013
Auteur de l'article
Amélie, 4 articles (Rédacteur)

Amélie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Dépister l’apnée du sommeil avec un pacemaker ?

Dépister l'apnée du sommeil avec un pacemaker ?

La qualité du sommeil a un impact direct sur la santé ! Chacun doit rester vigilant face au Syndrome de l’Apnée du Sommeil (SAS). L’obésité, le tabagisme, l’alcool, les médicaments sédatifs sont autant de facteurs favorisant la maladie et son développement.

La santé dépend du sommeil, et c'est un facteur souvent sous-estimé. Pourtant l'apnée du sommeil est souvent à l'origine de dépressions, d'accidents de voiture ou du travail, somnolence excessive dans la journée, migraines...

Il est important de diagnostiquer l'apnée du sommeil à temps, on retrouve une prévalence de SAS chez les patients porteurs de pacemaker (30% à 60%) ! Ce qui multiplie par 4 à 5 fois le risque de mortalité chez ces patients.

50% à 90% des patients souffrant d'apnée du sommeil ne sont jamais diagnostiqués ni soignés.

Certains pacemakers comme Reply 200 du Laboratoire Sorin permettent un dépistage automatique chez les patients porteurs de ce stimulateur cardiaque. Reply 200 est le plus petit pacemaker du monde avec le meilleur rapport longévité/taille (durée de vie du pacemaker estimée à 12 ans).

Cette innovation permet de diagnostiquer un SAS grâce à un capteur de mesure de la respiration. De cette manière les médecins sont capable d'accéder à l'avaluation des évènements respiratoires anormaux pendant la nuit sur une période de six mois.

« Il est indispensable de diagnostiquer les patients atteints de SAS le plus rapidement possible. La polysomnographie, l’examen de dépistage classique du SAS, est trop coûteux et trop chronophage pour envisager de l’étendre à tous les patients cardiaques. Le Reply 200 nous fournit un outil intuitif qui permet un diagnostic efficace et une meilleure prise en charge de nos patients. Un grand nombre de ces patients porteurs de pacemakers ont des co-morbidités cardiovasculaires, telles que l’hypertension et la fibrillation auriculaire. Si le traitement cardiovasculaire ne fonctionne pas comme prévu, nous pouvons facilement vérifier si l’apnée du sommeil est un facteur de complications et adapter le traitement du patient en conséquence », a déclaré le Dr. Pascal Defaye, Cardiologue au CHU de Grenoble.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté