Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Du danger d’être piéton ou piétonne
Du danger d'être piéton ou piétonne
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 janvier 2013
Auteur de l'article
Santé-Voyages, 37 articles (Info voyage)

Santé-Voyages

Info voyage
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
37
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Du danger d’être piéton ou piétonne

Du danger d'être piéton ou piétonne

En voyage, la traumatologie est la première cause de morbidité, de mortalité et de rapatriement sanitaire. Et en voyage, on marche beaucoup. Les résultats d’une étude américaine décortiquent la situation.

Sur les 1,2 million de décès mondiaux annuels de la voie publique, les piétons comptent pour un tiers (« marchez, c’est bon pour la santé » qu’ils disaient… Ndlr). Les hommes sont sur-représentés par rapport aux femmes. Les chiffres fournis par l’US Fatality Analysis Reporting System ont été analysés sur une période de deux ans (2008-9), à partir de l’âge de 5 ans.

Le taux de mortalité personne-année est 2,3 fois plus élevé chez l’homme que chez la femme. Il se décompose comme suit. 0,995 pour la marche simple, 1,191 pour le risque de collision avec un véhicule, 1,976 pour le décès ; soit une contribution relative respectivement de 1%, 20% et 79%. L’excès de mortalité masculine est lié à une très nette prédominance des décès par collision, les deux autres postes étant identiques chez l’homme et la femme.

ZHU M et al. Why more male pedestrians die in vehicule-pedestrian collisions than female pedestrians : a decompositionnal analysis. Inj Prev 2012 Nov 29 (Epub ahead of print).

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté