Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Drogues : effets néfastes de la kétamine sur la vessie
Drogues : effets néfastes de la kétamine sur la vessie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 novembre 2012
Auteur de l'article
Françoise, 14 articles (Kinésithérapeute)

Françoise

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
14
nombre de commentaires
2
nombre de votes
5

Drogues : effets néfastes de la kétamine sur la vessie

Drogues : effets néfastes de la kétamine sur la vessie

Le sujet abordé est celui plus particulièrement de la consommation de kétamine et de ses conséquences sur le système vésical.

HISTORIQUE

La kétamine a été découverte en 1962 mais elle a été utilisée en pratique clinique qu'en 1970. Les premiers essais sur l'homme ont été faits par Guenter Corssen en Août 1966 sur des prisonniers volontaires.
En 1966, Parke-Davies a breveté la Kétamine pour l'anesthésie en médecine humaine et vétérinaire. (Sources : Georges Mion/Kétamine)

DEFINITION

La kétamine est un produit utilisé en anesthésie humaine et vétérinaire. Elle peut être prise par voie orale, inhalation ou injection musculaire. Elle est prescrite médicalement pour des douleurs neuropathies ou malignes et/ou en soins palliatifs.

En tant qu'usage "détourné" donc illicite, c'est aussi la drogue « de la rue », la drogue « du viol » habituellement vendue sous forme de poudre, de comprimés ou de capsules. Parfois appelée Special K, drogue de club, K, Kit-Kat, K-chai..
A noter que dans de nombreux pays, la kétamine est considérée comme un stupéfiant, et son utilisation hors d'un cadre médical est répréhensible.

QUEL EST L'IMPACT DE CES SUBSTANCES SUR LA VESSIE ?

Utilisée à long terme et de façon régulière, la kétamine peut altérer la muqueuse de la paroi vésicale induisant des troubles vésicaux souvent graves et même irréversibles.

Un article paru le 11.nov.12 sur halifaxcourier.co.uk lance un message d'alerte concernant ces produits toxiques.
La police de West Yorkshire note une augmentation notable de jeunes ayant des problèmes de vessie suite à la prise de ces produits dopants kétamine et méphédrone.

  Utilisation de la kétamine  

De plus en plus de personnes souffrent de problèmes de vessie suite à la prise de ce produit, un nouveau cas apparait tous les trois à quatre mois.

Le "ketamine bladder syndrome" est un phénomène relativement récent puisque les premiers symptômes sont apparus en 2007 dans toute la superficie du globe.
Au cours de ces dernières années, aussi bien en Europe, en Asie, au Canada, aux Etats-Unis et plus récemment le Royaume-Uni (voir l'article publié sur halifaxcourier.co.uk cité plus bas), les cliniciens ont affirmé avoir soigné des jeunes toxicomanes pour des troubles graves et dans certains cas présentant des dommages irréversibles de la vessie. (Mason et al, 2010 ; Chu et al, 2008)

EN CONCLUSION

La Kétamine, en "usage détourné donc illicite" peut, en plus de lésions cérébrales entrainer des désordres vésicaux du nom de "ketamine bladder syndrome" associés ou non :
- plaies de la vessie et/ou fibrose
- difficulté pour uriner
- douleurs pelviennes
- urgences mictionnelles
- cystites interstitielle
- sang dans les urines (hématurie)..

Il semblerait que ces conséquences perdurent longtemps même après l'arrêt de cette drogue.

Ne pas oublier que son utilisation est illicite et réprimée par la loi française. Inscrite sur la liste des stupéfiants depuis 1997.

Françoise

SOURCES

  • http://www.halifaxcourier.co.uk/news/local/warning-over-drug-causing-incontinence-in-young-people-in-west-yorkshire-1-5113893

    http://www.ketaminebladdersyndrome.com/KBS/Welcome.html
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Drogues