Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Dons d’organes : les français donnent plus
Dons d'organes : les français donnent plus
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
13 février 2014 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Dons d’organes : les français donnent plus

Dons d'organes : les français donnent plus

Selon l’Agence de la Biomédecine, les greffes d’organes ont augmenté de 1,8% en France en 2013. Ainsi, 5115 greffes d'organes ont été réalisées mais 19 000 malades sont toujours en attente d'un greffon.

Pour l’agence, cette progression est très positive. Depuis deux ans, il dépasse les 5 000 greffes. Cette progression est essentiellement liée aux dons réalisés par les donneurs vivants, en 2013, cette proportion a augmenté de 13,1% pour atteindre à elle seule 414 greffes.

Les dons de reins pour soigner les insuffisances rénales sont de plus en plus nombreux. Le rein est en effet le plus greffé avec une hausse de 53% sur 20 ans, suivie par le foie qui a augmenté de plus de 66%. En revanche, la greffe du cœur a diminué sur cette période en raison de l’amélioration des techniques alternatives.

Pour l’Agence, ces résultats donnent de l’espoir à tous les malades dans l’attente.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.81.217) le 13 février 2014 a 15H47
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

C’est tout de même une décision assez difficile à prendre !

0 vote
par Sabine (IP:xxx.xx7.181.130) le 14 février 2014 a 11H16
Sabine (Visiteur)

Cette décision est difficile à prendre si vous n’en avez pas discuté avec vos proches au préalable. Quand un drame frappe une famille, que la question du don d’organes est posée mais que la famille est au clair sur ce sujet, la décision est prise sereinement et dans le respect de la décision du défunt. Et si c’était vous ou un de vos proches qui attendiez un organe pour continuer de vivre, n’aimeriez vous pas qu’une personne accepte ce don ? Refuser de donner c’est se dire que si vous devriez recevoir, vous refuseriez ! C’est bien évidemment mon point de vue de personne greffée ...