Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Donnez votre sang pour sauver des vies !
Donnez votre sang pour sauver des vies !
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
15 juin 2009
Auteur de l'article
Rim, 51 articles (Medecin)

Rim

Medecin
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
51
nombre de commentaires
14
nombre de votes
1

Donnez votre sang pour sauver des vies !

Donnez votre sang pour sauver des vies !

Le 14 Juin s’est déroulée la Journée mondiale du don de sang. Grâce aux dons de sang, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Chaque année, environ 500 000 malades reçoivent des produits sanguins labiles et 500 000 de plus des médicaments dérivés du sang.

Le don du sang : différents besoins

Les concentrés de globules rouges :

Un besoin qui ne cesse d’augmenter depuis 2002, sur la base de 4% par an.
Les besoins en concentrés de globules rouges ne cessent de croître, sur la base de 4 % par an, pour cause la révision des seuils transfusionnels, l’extension des indications thérapeutiques et le vieillissement de la population (l’âge moyen des patients transfusés est de 64 ans et la moitié des produits sanguins transfusés le sont à des patients de 70 ans et plus).

Les concentrés plaquettaires :

Un besoin annuel beaucoup moins important d’environ 150.000, qui reste relativement stable, mais des produits de durée de vie limitée, n’excédant pas les 90 minutes.

Le plasma :

Les besoins sont en nette progression.
Le plasma thérapeutique : compensation des déficits complexes en facteurs de coagulation, prise en charge des syndromes hémorragiques majeurs, réanimations menées en cas d’hémorragie massive en association avec les concentrés globulaires, échanges plasmatiques.
Le plasma matière première destiné à la fabrication des médicaments dérivés du sang : déficits immunitaires, troubles de la coagulation, réanimation, immunoglobulines d’utilisation intraveineuse.
 

Qui peut être donneur ?

1. Le don est autorisé entre 18 et 70 ans. Au-delà de 60 ans un avis médical est conseillé.
2. Taux minimal d’hémoglobine : 12g/dl pour la femme et 13g/dl pour l’homme. Le taux est contrôlé juste avant le prélèvement, il n’est donc pas indispensable de faire un bilan au préalable.
3. La durée qui sépare deux dons varie en fonction de la nature du don : 8 semaines pour le don de sang total, 5 semaines pour les plaquettes, 15 jours pour les autres produits tel que le plasma.
4. Un homme peut donner 6 fois par an de sang total, une femme 4 fois par an. Pour les plaquette on ne peut excéder 12 fois, pour les autres produits dont le plasma, on ne peut excéder 24 fois par an (par aphérèse).
5. D’autres critères sont basées sur les données médicales propres à chaque donneur : ATCD, risques de pathologies infectieuses transmissibles, comportements à risque, les métiers à risque.
6. Le poids minimal d’un donneur est de 50 kg.

Quel volume de sang prélève-t-on ?

Pour les dons cellulaires, les volumes prélevés n’excèdent pas 13 % du volume sanguin total, sans dépasser 500 ml pour le sang total et 650 ml pour les aphérèses. Le don de plasma n’excède pas 16 % du volume sanguin total avec une limite à 750 ml.

L’aphérèse est une procédure qui consiste à collecter du sang chez un donneur, puis à le réinjecter après avoir séparé et ôté certains composants, comme par exemple les plaquettes, les globules blancs ou le plasma.
 

Déroulement d’un don de sang :

Bien que le prélèvement ne dure qu’une dizaine de minutes, il faut compter entre 30 et 45 minutes incluant la préparation et la phase de repos, pour faire don de son sang. Pensez à prendre un repas léger accompagné d’une eau minérale ou d’un jus de fruits avant de venir.
 

Etape 1 : Accueil et inscription du donneur

1. Inscription informatique du donneur :
Vérification de l’identité du donneur ;
Mise à jour du dossier ;
Remise du questionnaire pré-don, et des documents d’information.
2. Remplissage du questionnaire pré-don qui permet de préparer l’entretien avec le médecin.
 

Etape 2 : Entretien médical avant le don :

Confidentiel.
Constitue une étape essentielle pour garantir la sécurité totale pour le donneur comme pour le receveur.
Des tests sont faits, dépistage de parasites et de virus transmissibles par le sang. Un dosage du taux de l’hémoglobine est aussi réalisé.
 

Etape 3 : Le prélèvement :

Le prélèvement est effectué avec du matériel stérile et à usage unique.
Le kit de prélèvement est composé d’une poche pour recueillir le sang total, d’une poche contenant une solution de conservation et de deux poches vides qui serviront à recueillir le plasma et le concentré de globules rouges après séparation des différents constituants du sang.

Mettez-vous à l’aise sur le lit et détendez-vous le plus possible. De toute façon, vous sentirez à peine l’aiguille entrer dans la veine, et le prélèvement proprement dit est parfaitement indolore. Le prélèvement dure 8 à 10 minutes et permet de prélever 450 ml de sang. A la fin du prélèvement l’aiguille est retirée sans douleur, le point de ponction recouvert d’un sparadrap et d’un petit pansement compressif

L’infirmière ou l’infirmier prélève quelques tubes échantillons sur lesquels seront effectuées les analyses.

Après le don, vous vous reposerez pendant quelques instants. Ensuite, un remontant vous sera offert sous forme d’une petite collation

"Merci – Nous espérons vous revoir bientôt"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté