Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Des reins humains créés à partir de cellules souches
Des reins humains créés à partir de cellules souches
note des lecteurs
date et réactions
14 avril 2011
Auteur de l'article
Renaloo, 28 articles (Association)

Renaloo

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
28
nombre de commentaires
0
nombre de votes
9

Des reins humains créés à partir de cellules souches

Des reins humains créés à partir de cellules souches

Du nouveau dans le domaine de l’organogénèse : des chercheurs de l’Université d’Edimbourg en Ecosse sont parvenus à créer des reins en laboratoire en utilisant du liquide amniotique humain et des cellules fœtales animales.

Une technologie nouvelle et pleine de promesses, qui, selon eux, pourrait être utilisée chez des patients d'ici une dizaine d'années.
 
Les chercheurs doivent encore relever deux défis.
 
Le premier est de générer des reins entièrement humains. Pour cela ils doivent comprendre le mécanisme qui fait que les cellules du liquide amniotique et les cellules fœtales animales se combinent pour former un rein. Il s’agira ensuite de le reproduire en utilisant uniquement du liquide amniotique humain.
 
Second problème, pour le moment, les reins ainsi créés sont des organes de foetus, ils ne mesurent pas plus d'un demi-centimètre.
 
Mais des chercheurs de Saint Louis aux USA ont d’ores et déjà montré qu’il était possible chez l’animal de transplanter un rein de fœtus. Dans certaines conditions, l’organe ainsi greffé se développe en quelques mois pour atteindre une taille et un fonctionnement normal.
 
L’espoir est bel et bien celui de trouver une alternative à la transplantation rénale.
Cette technologie permettrait de supprimer les risques de rejet, puisque l’organe serait créé à partir des propres cellules du liquide amniotique du patient, collecté à sa naissance et conservé jusqu’à son utilisation. Une contrainte, et pas des moindres, à l’échelle de toute une population !
www.renaloo.com - la communauté francophone sur l'insuffisance rénale, la dialyse, la greffe
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté