Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Coup de chaleur et santé précaire ne font pas bon ménage
Coup de chaleur et santé précaire ne font pas bon ménage
note des lecteurs
date et réactions
26 juillet 2012
Auteur de l'article
Lottie, 7 articles (Rédacteur)

Lottie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
7
nombre de commentaires
1
nombre de votes
13

Coup de chaleur et santé précaire ne font pas bon ménage

Coup de chaleur et santé précaire ne font pas bon ménage

Ces dernières semaines ont été difficiles, beaucoup de fatigue, de douleurs et d’épuisements. Je ne voyais pas l’intérêt d’écrire que ça n’allait pas mieux. Jusque la j’essayais de gérer plus ou moins bien et j’étais boostée par un entourage m’aidant à penser à autre chose. Entre sorties et balades à plusieurs j’arrive presque à oublier, sauf dans les moments des crises d’horribles douleurs ou je me sens gênée d’infliger mon état à tout le monde.

En plus avec la montée de température, j’ai chopé une grosse insolation avant-hier et hier qui m’a mise KO. Avant hier, je me suis réveillée avec un méga mal de tête à ne pas pouvoir me lever et un mal au bidon. Vu que j’ai pris mon anti douleur (avec un peu de morphine en ce moment) le mal de tête était presque passé. J’ai à la base toujours mal à la tête de manière constante, donc je pensais que ça allait mieux, j’avais combiné avec un anti spasmodique pour le ventre. Dans le courant de l’après midi, me sentant presque d’attaque, je prends mon Reflex parce que c’était le temps idéal pour faire des photos. J’avais embarqué mon zoom 55-300 et j’ai bien fait. Voici une des photos réalisées, cela m'a permis de me sentir moins mal l'espace de quelques secondes :

J’ai vraiment pu en profiter, en tentant d’occulter la douleur au maximum, voulant profiter de la luminosité quasi idéale pour des photos.

C’est lorsque je suis rentrée que les choses se sont gâtées. Tête qui tourne et badaboum !! J’ai bu, me suis reposée mais j’ai passé une nuit horrible. Le lendemain j’avais un rendez-vous médical à l’hôpital pour une prise de sang et un bilan. je suis arrivée dans un tel état qu’ils ont voulu me garder pour me mettre sous perfusion. Je n’ai pas voulu. Un médecin est venu me voir quand même, j’avais de nouveau une tension à 8 et des brouettes. Il m’a prescrit une préparation à faire chez le pharmacien à prendre en une fois. Parce que oui le souci étant la déshydratation et une perte de poids qui n’étaient pas trop recommandées. Ils m’ont fait la préparation (abjecte au passage) : ça a stoppé mes dérangement intestinaux, et calmé mon mal de tête. J’étais pas mal KO encore jusque à hier soir, mais cette après midi ça allait un peu mieux.

Enfin voila, c’est pas forcément grave une insolation, mais avec une santé précaire ça se complique vraiment. Ça va mieux, c’est ce qui compte ! Et puis je galère tellement au quotidien que j’essaye de relativiser.

Brisons les silences, délaissons nos armures, pour calmer nos souffrances au fur et à mesure. Maybe the world is blind or just a little unkind...
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté