Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Chauffage : les dangers du monoxyde de carbone
Chauffage : les dangers du monoxyde de carbone
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 décembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Florence B., 33 articles (Rédacteur)

Florence B.

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
33
nombre de commentaires
0
nombre de votes
21

Chauffage : les dangers du monoxyde de carbone

Chauffage : les dangers du monoxyde de carbone

Les basses températures sont de retour, et avec elles le chauffage et ses risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Voici quelques conseils pour passer l’hiver en toute sécurité.

Neige, tempêtes, mercure en dessous de zéro : si l’hiver 2012-2013 devrait être plus chaud que les précédents, dans l’ensemble, des vagues de froid prévues en fin de saison amèneront les Français à monter le chauffage dans leurs habitations. Il convient donc de rappeler ici les dangers liés au monoxyde de carbone, comme les intoxications. Celles-ci concernent 3000 personnes par an dans l’Hexagone dont une centaine de décès.

Circonstances

Ces troubles surviennent suite à l’inhalation de monoxyde de carbone. Ce gaz extrêmement toxique est incolore, inodore et non irritant, ce qui rend sa présence difficile à détecter. Il faut donc être très vigilant et éviter au maximum de produire un terrain favorable à son apparition.

Il résulte d’une combustion incomplète de carbone, causée par une atmosphère manquant d’air ou d’oxygène. A terme, il remplace l’oxygène dans le sang et peut entraîner un coma ou un décès. Les symptômes d’une intoxication mettent un certain temps à se manifester dans l’organisme. Il s’agit de nausées, maux de tête, fatigue, malaises, crises d’asthme, confusion mentale et paralysie musculaire. Dès les premiers signes et en cas de doute, contactez un médecin.

Prévention

Pour se prémunir contre une intoxication au monoxyde de carbone, il faut prendre quelques précautions chez soi. Les risques viennent des appareils fonctionnant grâce à la combustion de gaz, bois, charbon, fuel ou éthanol ; tels que les chaudières, chauffages d’appoint, cuisinières ou groupes électrogènes.

- Veillez à faire vérifier professionnellement le bon fonctionnement de ces installations avant chaque hiver. De même les conduits de fumée doivent être ramonés.

- N’obstruez pas les entrées et sorties d’air telles que les grilles d’aération, et aérer votre logement 10 minutes par jour au minimum.

- Utilisez vos chauffages d’appoint aussi rarement que possible.

- Ne placez jamais un groupe électrogène dans un lieu fermé mais à l’extérieur des bâtiments.

- Lorsque vous achetez un appareil à combustion, demandez à l’installateur de s’assurer de son bon fonctionnement avant une première utilisation, et de vous fournir un certificat de conformité. Puis, respectez scrupuleusement les consignes d’usage.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par denzo (IP:xxx.xx9.150.51) le 13 décembre 2012 a 08H57
denzo (Visiteur)

Je suis surpris que RIEN n’est mentionné sur les détecteurs à monoxyde de carbone ! Petit appareil cylindrique à encoller au plafond ou u mur et pour seulement 25€ ... Soit les vies d’un foyer sauvées seulement pour moins de 4 paquets de cigarettes, et que l’on vienne pas rétorquer le coût de cet appareil car les Français dépensent tant et plus pour le tabac, alcool, Mobile etc sans aucune vergogne. La vie n’est qu’une question de choix et priorités !