Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Cancers : des chiffres toujours plus alarmants
Cancers : des chiffres toujours plus alarmants
note des lecteurs
date et réactions
11 février 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Marchaux

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
94
nombre de commentaires
219
nombre de votes
4

Cancers : des chiffres toujours plus alarmants

Cancers : des chiffres toujours plus alarmants

Au-delà des guerres et des catastrophes naturelles, le cancer demeure la première cause de mortalité dans le Monde. Des moyens importants sont mis en œuvre pour contenir l'effet dévastateur de cette maladie, qui touche 13 % de la population mondiale.

Le cancer fait beaucoup moins parler de lui que les autres maladies, mais il tue toujours autant. En 2008, 7,6 millions de personnes sont décédées du cancer dans le Monde. En 2012, en France, près de 160 000 décès ont été imputés au cancer. Si l'on ne fait rien de plus pour endiguer ce fléau, on peut estimer que cette maladie aura tué 84 millions de personnes dans le Monde entre 2005 et 2015.

Environ 30 % des décès par cancer sont liés à 5 habitudes et comportements alimentaires nocifs à la santé : l'obésité ou l'indice de masse corporelle (IMC) élevée, la faible consommation de fruits et légumes, l'absence d'exercice physique, le tabagisme et la consommation d'alcool.

Près de 20 % des décès par cancer pourraient être évités grâce à la vaccination contre le HBV (virus de l'hépatite B) et le HPV (papillomavirus).

Les différentes régions du globe ne sont pas à égalité devant ce phénomène. L'hémisphère Nord bénéficie de moyens importants dans la détection et le traitement des cancers ; tandis que les pays du Sud ne bénéficient pas toujours de telles moyens et enregistrent 70% de décès par cancer.

En 2008, au niveau mondial les cancers les plus meurtriers étaient :
- le cancer du poumon : 1, 37 millions de personnes ;
- le cancer de l'estomac : 736 000 personnes ;
- le cancer du foie : 695 000 personnes ;
- le cancer colorectal : 608 000 personnes ;
- le cancer du sein : 458 000 personnes ;
- le cancer du col de l'utérus : 275 000 personnes.

Pour la France, même si le nombre de tués par le cancer a diminué au cours de ces 2 dernières décennies, ce fléau demeure le plus meurtrier. 146 500 décès ont été enregistrés en 2010 (62 000 pour les femmes et 84 500 pour les hommes). Si le cancer de la prostate (typiquement masculin) enregistre 71 500 décès, le cancer du poumon reste la principale cause de décès chez l'homme. Chez la femme, le cancer du sein est le plus dévastateur avec 52 500 cas en 2010, suivi du cancer colorectal et du poumon.

Mais la recherche avance ! Grâce aux avancées et à beaucoup d'autres préventions comme le diagnostique précoce et les nouveaux traitements, plus d'un cancer sur deux est désormais guérit en France !

marchaux
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Emeline (IP:xxx.xx0.39.126) le 16 février 2014 a 20H28
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

Des chiffres éloquents... Qui ne connaît pas des personnes atteintes de cancer dans son entourage ? Mais effectivement, la recherche avance, au niveau médical et au niveau des facteurs psycho-somatiques.