Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Calendrier sexy des étudiantes en médecine québécoises
Calendrier sexy des étudiantes en médecine québécoises
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 novembre 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Calendrier sexy des étudiantes en médecine québécoises

Calendrier sexy des étudiantes en médecine québécoises

La fin d’année approchant, les corporations se déshabillent pour leurs calendriers. Aussi, à la faculté de médecine de Sherbrook (Québec), les étudiantes ont décidé de poser en tenue de cabaret dans leur calendrier mais cette initiative soulève des critiques.

En effet, voulant récolter des fonds pour l'Association de la sclérose en plaques de l'Estrie (ASPE), les étudiantes conscientes de leur féminité, n’ont pas hésité à poser en lingeries glamours et sexy de cabaret (corset, collant & bas, boa...). En revanche, un vent de protestation s’est soulevé chez les féministes qui déplorent que de futures professionnelles de la santé ne soient pas davantage sensibilisées aux enjeux de l'hypersexualisation et de l'exploitation du corps de la femme.

La ministre responsable de la Condition féminine a par exemple affirmé « que ça ne devrait pas exister » et Isabelle Maréchal une journaliste à scandale québécoise d’origine française a lancé à l’occasion de l’émission Franchement Martineau à LCN : « Il y en a une qui a les jambes écartées, où l’on voit le string… Je trouve dommage que lorsqu’une femme décide de s’afficher sexy, elle soit toujours réduite à l’image de la prostituée, les jambes écartée. »

On rappellera que l’année dernière, les étudiants de la même université avaient sorti le calendrier Sexy Docs qui comportait des scènes parfois controversées, ce qui avait amené la vice-doyenne à la vie étudiante de la Faculté à organiser une rencontre avec l'association étudiante afin de sensibiliser ses futurs médecins à l'impact de tels projets.

Cette année la vice-doyenne à la vie étudiante de la Faculté de médecine indique que l’initiative vient d’un groupe d’étudiantes conscientes de leurs gestes.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Les Actus