Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Bientôt la mort 2.0 ? "Le salon de la Mort !" kiffe les Geeks !
Bientôt la mort 2.0 ? "Le salon de la Mort !" kiffe les Geeks !
note des lecteurs
date et réactions
14 avril 2011
Auteur de l'article
Catherine Coste, 48 articles (Journaliste)

Catherine Coste

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
48
nombre de commentaires
1
nombre de votes
0

Bientôt la mort 2.0 ? "Le salon de la Mort !" kiffe les Geeks !

Bientôt la mort 2.0 ? "Le salon de la Mort !" kiffe les Geeks !

Lorsque le secteur de la mort innove cela peut devenir décapant ...

"Le Salon de la Mort !", Carrousel du Louvre, Jour 2 et 3 : sur internet, on parle de la vie comme de la mort.
La mort 2.0, où et comment ? Et qui, pour quel public, quels services ? Est-ce cher ? Pas trop dans l’ensemble, mais ce n’est pas encore au prix du 2.0 (c’est-à-dire gratuit). Petite enquête ...

Repose in Light ... une e-stèle funéraire

Un concept français (du Sud), développé par Beverly, fondatrice, et Florence Denille (Directrice technique) : voici l'Héliostèle : l'énergie solaire vient illuminer une image numérisée, qui va mener sa vie sur une tombe, en intérieur, comme en extérieur.
 
Insérer une photographie d'art sous une plaque en verre, faire un petit monument funéraire doté d'un dispositif solaire permettant d'illuminer la plaque de verre ... Ingénieux (et unique ? Jamais vu ça avant !) Une e-stèle funéraire pas tristounette pour un sou, qui peut se décliner en deux versions, façon fast-food : à consommer sur place (fixée sur la tombe 1.0), ou à emporter chez soi (sur sa terrasse ou dans son jardin) ... J'avoue que j'ai eu le coup de foudre ... Cette jeune société est en pleine expansion ... Un (e-)mage de l'aviation, figurez-vous qu'il s'agit du grand-père de Florence, ceci expliquant peut-être cela ... Car pour avoir cette belle idée, il fallait bien un beau deuil, non ? Les Japonais devraient être intéressés, tout à coup je me sens l'âme japonaise ...
contact@reposeinlight.com
 

Un arbre généalogique intéractif avec Phoemya

Second coup de foudre, je le dis d'emblée, surtout en voyant s'illuminer le regard des médecins travaillant en soins palliatifs hospitaliers lorsque Nicolas Deleglise, de Phoemya, leur a présenté cette ardoise magique qui arrive tout juste sur le marché : un livre numérique conçu pour s'adapter à la majorité des supports informatiques. Il se visualise sur des ordinateurs, des tablettes tactiles (sauf iPad) et sur des écrans plats. Vous allez composer votre journal intime sur ordinateur, en un mois ou en dix ans, seul ou en duo avec vos petits-enfants, vous y consignerez des vidéos, des images, du son, des textes, mais rien de tout cela ne se retrouvera sur l'Internet. Promis, juré, craché. Les secrets de famille 1.0 resteront sagement dans leur coin, à portée de clic mais seulement pour le ou les happy few de votre choix. L'arbre généalogique interactif est magique, on se croirait dans Syberia ... Le design est soigné, intemporel, en tant que femme il me plaît beaucoup ... Une invitation au voyage ... La mort n'est qu'un passage d'une rive à l'autre, dans un sens puis dans l'autre, nous faisons l'aller-retour chaque jour ou presque, inlassablement et sans meme nous en aperçevoir, c'est ainsi qu'il nous sera tout naturel de laisser quelques empreintes à l'occasion, pour que d'autres puissent marcher dans nos pas, continuer la route ou choisir un autre chemin ... Nos empreintes ... Raconter à nos descendants notre premier amour, nos voyages, notre plat préféré, nos passions, nos secrets ... Il me semble être Kate Walker dans Syberia ...
 
[
Foruforever, c'est le auféminin.com de la mort. Des spécialistes animent des rubriques spécialisées (fausse couche, décès d'un enfant, etc ...), vous intervenez en direct, pour tout le monde ... Transparence (dans un domaine assez opaque ...) est le maître mot ... Foruforever nous adresse un véritable challenge sociétal : si nous ne sommes pas capables de parler de la mort (et de notre mort) en mode 2.0, alors il y a quelque chose qui ne va pas dans notre société ...
 

Netcropole : Suivre des funérailles 2.0 retransmis en ligne

Vous résidez aux USA et votre oncle favori vient de décéder à Bali ? Pas de panique, vous pouvez suivre les funérailles en ligne, et même interagir ... Je vous présente Afterweb venture ... Avis de décès publiés en ligne (et non plus dans la presse 1.0), voici NETCROPOLE : les avis de décès en 2.0, Afterweb venture s'en était fait une spécialité ... Mais voici leur nouvelle offre : les funérailles 2.0 : vous suivez tout de la crémation, la cérémonie civile ... de votre écran d'ordinateur ... et vous pouvez interagir en direct, comme si vous étiez présent ... Une offre indispensable dans le contexte de mondialisation, un plus que l'on ne paie pas non plus à prix d'or ... J'ai eu droit à une petite démonstration ... Ce ne sont pas encore tout à fait les prix du 2.0 (l'open source est gratuite !), certes il faut bien rémunérer le crématorium dans lequel on installe une caméra ...
Contact : Eric Fauveau - e.fauveau@afterweb-venture.fr
 

E-Mylife : sur le Salon de la Mort !

Vous ne pouviez pas les manquer ! Messages, anecdotes, photos, vidéos, identifiants de comptes Internet, tout cela est conservé sur un espace personnel et transmis par e-mail, voie postale ou remis en main propre à vos proches avant ou après votre départ. Le plus d'E-Mylife : être plus qu'un site Internet, par le tournage vidéo à domicile, l'organisation de la cérémonie familiale, la fermeture des comptes Internet, le déplacement d'une équipe. Nous sommes à l'ère du Package ... du Full Service Package. E-Mylife, le Shiva de la mort ? Allons allons, je fais du mauvais esprit ...
 
Un GRAND merci à Jessie Westenholz, l'organisatrice de ce salon si particulier, qui n'a pas fini de faire parler de lui !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Mort Funérails