Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Besoin urgent ou impériosité, peut-on se retenir ?
Besoin urgent ou impériosité, peut-on se retenir ?
note des lecteurs
date et réactions
26 août 2011
Auteur de l'article
Françoise, 14 articles (Kinésithérapeute)

Françoise

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
14
nombre de commentaires
2
nombre de votes
5

Besoin urgent ou impériosité, peut-on se retenir ?

Besoin urgent ou impériosité, peut-on se retenir ?
La vie m’a appris une chose : quand il y a urgence, il faut parfois savoir ne pas se presser." [ Christian Blanc ]
 
Pour rejoindre la citation de Christian Blanc, j'ajouterais qu'il est "tout à fait possible de mieux gérer la situation" et nous allons voir comment.
 
Deux contextes sont cependant différents dans cette situation à savoir :
- Etre à l'extérieur
- Etre chez soi
 
La possibilité de mieux gérer de façon active ces besoins urgents peut s'acquérir en dehors d'une instabilité vésicale qui se manifeste par une urgence mictionnelle avec mictions fréquentes (plus de 8 fois/24h),incontinence et/ou besoin de se lever la nuit pour uriner.
 
Ce billet m'a été inspiré suite à l'aventure ou mésaventure de Monsieur Gérard Depardieu survenue le 17.08.11 : "Quand Depardieu urine dans un avion"
 
Besoin urgent
 
Il n'est pas question de prendre partie ou de critiquer telle ou telle attitude sans connaitre exactement le fin mot de l'histoire. Seul Monsieur Depardieu pourrait nous en dire plus.
 
Cela permet tout simplement de se poser la question à savoir : quelle serait ma réaction dans cette situation ? La réaction n'étant pas la même si vous êtes un homme ou une femme. De plus, tout dépend aussi du contexte organique.
 
1- Peut-on à la maison, gérer ces envies pressantes ?
 
Le chez-soi est un lieu où l'on devrait se sentir en sécurité or la "vessie" a besoin d'être dans un climat de confiance et de sérénité pour bien fonctionner (hormi tout contexte organique). Le stress, l'inquiétude, le fait de ne pas prendre son temps pour aller aux toilettes, etc sont des facteurs favorisant les envies pressantes.
 
La vessie est un organe qui "pompe" toutes nos émotions.
 
Oui, il est possible de lutter contre ces besoins urgents en :
- Par exemple ne pas se dire "je n'ai pas le temps, j'irai plus tard". Il arrivera un moment où la vessie sera comme une "montgolfière" et alors là, vous ne pourrez pas retenir !
- Eviter de boire des quantités de liquides importantes. Il est préférable de boire souvent dans la journée par petites quantités. Siroter votre eau plutôt que boire à la bouteille.
- Si malgré tout, une envie pressante survenait, pas de panique, vous êtes chez vous. Respirez un bon coup, si besoin est, asseyez-vous et vous verrez que votre vessie sera à même de vous écouter. Elle se calmera quelques instants, le temps de vous permettre d'arriver aux toilettes.
- Surtout ne vous précipitez pas au pipi-room car plus vous allez vous énerver plus la vessie va suivre votre rythme. Et là, risque d'inondation !
 
 
2- Peut-on à l'extérieur, gérer ces envies pressantes ?
 
C'est un combat un peu plus difficile. Vous êtes dans l'angoisse de la fuite à la recherche d'endroits pour soulager vos envies. Y a t-il des toilettes à cet endroit ? Vont-elles être à peu près propres ? Vais-je avoir le temps d'y arriver ? Pleins d'interrogations vous envahissent.
 
Aussi pour réussir à gérer vous confronter à l'extérieur sans trop de difficultés, il est bon de vous entrainer à la maison calmement. Ne pas retenir trop longtemps, respirer... Et si besoin, une rééducation périnéale chez un kinésithérapeute spécialisé pourra vous aider à franchir le cap.
 
Le syndrôme du "paillasson" ou celui de la clef (envies urgentes accentuées en arrivant chez soi) ne seront plus qu'un mauvais souvenir.
 
- - Pour vous aider, il existe une application pour smartphone qui répertorie les différentes toilettes de votre ville : "Où sont les toilettes ?" (Toilet Finder) en téléchargement sur Softonic
 
Tenez-bon. Vous allez y arriver !
 
Nota : les données contenues dans ce post n'engagent que la responsabilité de l'auteur, moi-même (Françoise, webmaster du site)
Françoise
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Incontinence People Urine