Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Bégaiement : La fausse indifférence
Bégaiement : La fausse indifférence
note des lecteurs
date et réactions
24 septembre 2012
Auteur de l'article
Jérôme, 1 article (Rédacteur)

Jérôme

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Bégaiement : La fausse indifférence

Bégaiement : La fausse indifférence

Faire semblant de ne pas avoir un problème, quel qu’il soit ne l’a jamais fait disparaître. Si faire remarquer à une personne bègue, qu’elle bégaye n’est pas faire preuve de tact, faire semblant de ne rien voir est une erreur.

Ne jouez pas l’attitude de la fausse indifférence. Ce serait prendre votre interlocuteur pour plus bête qu'il ne l'est. Faire comme si le bégaiement n'existait pas n'est pas une solution. Bien sûr vous ne vouliez pas blesser l'autre (bien au contraire) et vous partiez d'une bonne intention. Une fois de plus, je ne veux pas vous culpabiliser et je tente juste de vous apporter quelques clés. Smile

Mettez vous à la place d'une personne bègue. Il voit la personne en face de lui, ne pas réagir à son bégaiement, faire semblant qu'il ne se passe rien. Pourtant il sait que son bégaiement se voit. Il imagine même que l'on ne voit que ça.

Dans sa tête il pourra se dire " Il fait semblant de ne pas voir mon problème, c'est donc que ça le gêne."

Ne pas faire semblant que tout va bien est aussi respecter la personne. Faites lui sentir que vous avez observé son bégaiement mais que cela ne vous gêne en rien. En écrivant cela, je repense à mes jeunes années où pour ne pas "me gêner", les professeurs ne m'interrogeaient pas.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Bégaiement