Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Bactérie tueuse : Les allemands tournent la page
Bactérie tueuse : Les allemands tournent la page
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
28 juillet 2011
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 598 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
598
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Bactérie tueuse : Les allemands tournent la page

Bactérie tueuse : Les allemands tournent la page

L’épidémie causée par la bactérie E. coli, déclenchée en Allemagne et dont les effets ont gagné l’Europe, est considérée comme terminée par les autorités outre-Rhin. L’institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI), dont les locaux sont à Berlin, a en effet établi le 26 juillet dernier que « seuls quelques cas d’infections causées par la souche très virulente ont été déclarés ces dernières semaines ». Le dernier cas aurait été observé le 4 juillet dernier.

Bien avant le carnage tragique d’Anders Anders Behring Breivik en Norvège, une tueuse en série avait sévi au printemps dernier dans plusieurs pays : l’Escherichia coli entérohémorragique (ECEH). L’épidémie engendrée par cette forme rare d’E. coli (O104 : H4) aura entraîné jusqu’à présent la mort de 52 personnes, dont 50 en Allemagne, 1 en Suède et 1 aux Etats-Unis. Et au total, 4 321 personnes auront été infectées par la bactérie, dont 852 ont développé un syndrome hémolytique-urémique (SHU), une complication pouvant entraîner une défaillance rénale. Reinhart Bürger, président du RKI, a tenu jeudi dernier à rendre hommage à tous ceux qui se sont mobilisés depuis l’apparition du premier cas, en mai dernier : « Il s’agit sans conteste de la plus grande épidémie d’ECEH qu’ait connue l’Allemagne ».

La même souche ayant été à l’origine de quelques cas d’infections dans la région de Bordeaux en début d’été, l’épidémie reste placée sous haute surveillance par les autorités sanitaires européennes. Il est ainsi recommandé de toujours bien faire cuire les graines germées avant leur consommation. Le 5 juillet dernier, l’Agence européenne de sécurité sanitaire (EFSA) a d’ailleurs interdit l’importation de toutes les graines et fèves d’Egypte, pays pointé du doigt par les enquêteurs pour être à l’origine des intoxications par la bactérie.
 

La rédaction CareVox
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté