Accueil du site
> Santé & Maladies > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
AVC, agir vite c’est important
AVC, agir vite c'est important
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 décembre 2014
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

AVC, agir vite c’est important

AVC, agir vite c'est important

A l’occasion de la journée mondiale de l’AVC, le 29 octobre dernier, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits de la femme, a relancé la campagne nationale d’information et de sensibilisation sur la reconnaissance des signes de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et la conduite à tenir en cas d’apparition de ces signes.

Plus on cumule de facteurs de risques, plus on augmente le risque de faire un AVC, et il est possible d’agir sur un grand nombre de ces facteurs : hypertension artérielle, diabète, tabagisme, obésité, taux élevé de cholestérol… Agir sur sa consommation de tabac, sur son alimentation, augmenter son activité physique, sont des gestes de prévention utiles pour se protéger.

Souvent appelé « attaque cérébrale », l’AVC est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine dans une partie du cerveau, qui entraîne la mort des cellules cérébrales dans la zone touchée. Plus la prise en charge est faite tôt, mieux l’AVC peut être traité.

L’accident vasculaire cérébral est la 3ème cause de décès en France. L’AVC doit être perçu comme une extrême urgence. Il s’agit de reconnaître les signes d’alerte de l’AVC, de réagir avec les bons gestes permettant de mettre en place au plus vite le traitement spécifique.

L’AVC se manifeste soudainement par :

  • une déformation de la bouche ;
  • une faiblesse d’un côté du corps, bras ou jambe ;
  • des troubles de la parole.

Si vous êtes témoin d’un de ces 3 signes, réagissez.

Appelez immédiatement le SAMU, faites le 15 !

En France, 130 000 nouveaux cas d’AVC surviennent chaque année, dont 25 % chez les moins de 65 ans. Il peut également survenir chez l’enfant. L’AVC est la première cause de handicap acquis chez l’adulte : environ 500 000 personnes souffrent au quotidien des séquelles d’un AVC.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Urgences AVC