Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Attention au Froid
Attention au Froid
note des lecteurs
date et réactions
15 décembre 2015
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Attention au Froid

Attention au Froid


Températures négatives, vent, neige… Ponctuellement, par vagues, dans certaines régions ou sur l’ensemble du territoire, le froid s’installe et atteint parfois des températures contre lesquelles les personnes vulnérables, telles que les personnes âgées ou les enfants, doivent se prémunir. Comme à chaque période hivernale, les services départementaux de l’État, en collaboration avec les acteurs sociaux et le tissu associatif, activent le plan Grand froid. Le dispositif de prévention et de gestion est basé sur la carte de vigilance émise par Météo-France.

 

Qu’est-ce qu’un « grand froid » ? Le site de Météo France indique qu’il s’agit d’un épisode de temps froid caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique et qu’il dure au moins deux jours.

  • Grand froid : quelques précautions à prendre - Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes)

  • Travailler mieux. La santé et la sécurité au travail - Froid - Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

  • Dossier spécial « grand froid » est en ligne sur le site du ministère chargé de la santé.

  • Le dossier "grand froid" sur le portail interministériel prévention des risques majeurs

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) invite, quant à lui, à rester chez soi, autant que possible, à chauffer sans surchauffer ou à aérer une fois par jour. S’il faut sortir, l’Inpes préconise :

  • d’ajouter par-dessus ses vêtements chauds, un coupe-vent imperméable, de couvrir mains, pieds, tête et cou,

  • de penser à prendre des nouvelles des personnes âgées de son entourage,

  • d’appeler le 115, si l’on remarque une personne sans abri en difficulté.

De son côté, le ministère du travail rappelle que les employeurs doivent protéger leurs salariés exposés au froid en aménageant notamment un accès à des boissons chaudes, en proposant un moyen de séchage et de stockage de vêtements secs et en limitant le temps de travail au froid.

Le plan Grand froid, qu'est-ce que c'est ?

Le dispositif permet d'assurer un accueil d'urgence pour les plus démunis lorsque les conditions météorologiques deviennent hostiles. Plusieurs mesures sont alors mises en place : augmentation des équipes mobiles et des effectifs du 115, accueils de jour renforcés et mobilisation de capacités d'hébergements supplémentaires. Coordonné au niveau de la préfecture, le plan est actif du 1er novembre 2014 au 31 mars 2015.

Comment ça marche ?

Le dispositif s'articule autour d'un mécanisme de surveillance des températures. Trois niveaux sont à distinguer :

- Niveau 1 : dit « temps froid », lorsque le mercure affiche des valeurs négatives sur au moins un des quatre jours à venir, avec des températures minimales ressenties (c'est-à-dire incluant le facteur vent) entre - 5 et -10 °C. La Croix-Rouge organise alors des maraudes trois fois par semaine : les lundis, mercredis et vendredis.

- Niveau 2 : dit « grand froid », lorsque les températures minimales ressenties sont comprises entre -10 et - 18 °C.

- Niveau 3 : dit « froid extrême », lorsque la température minimale ressentie est inférieure à -18 °C.

Les maraudes deviennent quotidiennes pour les niveaux 2 et 3.

Le 115, numéro national gratuit accessible 24 heures/24, gère le dispositif d'accueil en fonction des places disponibles dans les différents centres. Celui-ci est accessible à toutes personnes en difficulté ou en situation de danger. En complément, le SIAO (Système intégré d'accueil et d'orientation), qui dispose du listing quotidien des places disponibles dans le département, oriente les personnes vers les structures d'accueil les plus adéquates selon leur situation. En fonction du niveau décidé par le préfet, les effectifs des services sociaux impliqués et le nombre des maraudes augmentent.

Les bons réflexes en période de grand froid

Pendant l’hiver, les températures avoisinent zéro et peuvent être à l’origine de risques pour la santé : hypothermie (diminution de la température du corps en dessous de 35°C), gelures pouvant conduire à l’amputation, aggravation d’éventuels risques cardio-vasculaires… Des gestes simples permettent cependant d’éviter les risques tout en prêtant une attention accrue aux enfants et aux personnes âgées qui, eux, ne se plaignent pas du froid !

Le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement. Ainsi, en période de grand froid, mieux vaut limiter les efforts physiques même lorsqu’on est en bonne santé. Sachez également que cela pourrait aggraver d’éventuels problèmes cardio-vasculaires.

Malgré les idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Au contraire, cela peut s’avérer dangereux car l’engourdissement fait disparaitre les signaux d’alerte du froid et on ne pense pas à se protéger.

Ne surchauffez pas votre logement mais chauffez normalement en vous assurant de sa bonne ventilation pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

Pour éviter tout risque d’hypothermie ou de gelures, il convient de se couvrir convenablement, notamment au niveau des extrémités, et de se couvrir le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid. De plus, de bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes.

Enfin, si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue, appelez le 115.

SOURCES

  • inpes
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Hiver INPES