Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Après Doctissimo, DoctiPharma, la pharmacie en ligne
Après Doctissimo, DoctiPharma, la pharmacie en ligne
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
6 novembre 2014 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Après Doctissimo, DoctiPharma, la pharmacie en ligne

Après Doctissimo, DoctiPharma, la pharmacie en ligne

Le secteur pharmaceutique évolue depuis 2013 sur le net. Toutefois, les consommateurs restent vigilent à l'achat de médicaments en ligne, en raison de la présence de nombreux « faux site », ils privilégient ainsi, l'achat dans leurs officines traditionnelles.

Cependant, le groupe Lagardère Active envisage d'élargir l'offre de sa parapharmacie en ligne, «  Mon pharmacien en ligne  ». Il espère proposer quelque 3.000 médicaments sans ordonnance, après avoir obtenu l’agrément des autorités de santé pour ses premiers pharmaciens partenaires.

En effet, le site DoctiPharma «  Mon pharmacien en ligne  », est ouvert depuis mars dernier, et offre des produits parapharmaceutiques. Cette filiale de Doctissimo numéro un des sites français sur la santé, profite d'un flux de 6,5 millions de visiteurs uniques par mois.

Néanmoins, cette diversification ne pourra être accordé d'après ouverture à la concurrence du marché des pharmacies. Actuellement, la vente en ligne n’est autorisée qu’à partir d’une officine physique.

Mais le récent rapport parlementaire sur les professions réglementaires propose d’en assouplir les modalités d’organisation. Le rapport du député Ferrand propose de supprimer cet adossement.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx2.124.67) le 6 novembre 2014 a 21H51
 (Visiteur)

Ce texte de loi est d’une stupidité sans nom. C’est la porte grande ouverte à toutes sortes d’accidents. L’automédication est un danger majeur pour la santé, et le coup du "pharmacien en ligne" ne va rien faire pour arranger les choses, bien au contraire ! Attendez vous à voir une explosion des frais médicaux pour soigner des intoxications médicamenteuses en tous genres !

0 vote
par Ronfladonf (IP:xxx.xx2.31.65) le 7 novembre 2014 a 13H21
Ronfladonf (Visiteur)

Et finalement c’est peut-être ça le but ?

Ca fait quelque temps maintenant qu’on entend :
- On ne vend plus assez de vaccins contre la grippe, c’est inquiétant
- La progression de certaines maladies "prises en charges trop tard" (les patients attendent trop avant d’aller voir leur médecin)
- les déserts médicaux
- Les patients "experts" (doctissimo ) qui cassent les pieds (et l’égo) des médecins à refuser tel ou tel médicament...

Et au milieu de toute cette confusion ? Les clients ... pardon ... les patients, qui s’ils veulent conserver leur santé, doivent développer des compétences médicales si elles se trouvent à la campagne, voir plusieurs médecins si elles en ont l’occasion ...