Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Appareils dentaires : Pour une orthodontie plus réfléchie
Appareils dentaires : Pour une orthodontie plus réfléchie
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
29 novembre 2011
Auteur de l'article
Dr Anne-Lise Castan, 1 article (Chirurgien-dentiste)

Dr Anne-Lise Castan

Chirurgien-dentiste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
1
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Appareils dentaires : Pour une orthodontie plus réfléchie

Appareils dentaires : Pour une orthodontie plus réfléchie

L’appareil dentaire est devenue un passage presque obligé pour les enfants. Mais qui dit dents droites et bien alignées, n’implique pas forcément équilibre avec le reste du corps. Des malpositions dentaires peuvent ainsi réapparaître quelques années seulement après un traitement orthodontique. Pourquoi ? L’orthodontie devrait davantage s’intéresser aux raisons premières des malpositions dans la bouche avant tout traitement. Explications...

L’orthodontie permet d’obtenir l’alignement des dents…Qui n’a pas déjà entendu parler de cette technique ?

De plus en plus accessible depuis quelques années, elle semble être devenue un passage obligé afin d’obtenir un sourire parfait que la société actuelle impose implicitement. Mais derrière ce sourire idéal construit artificiellement et parfois bien douloureusement, on oublie que dents droites ne signifie pas pour autant dents en équilibre avec l’ensemble du corps.

Cette non-adéquation peut se manifester par le retour des malpositions dentaires initiales quelques années après la fin du traitement orthodontique ou par des maux de tête, des douleurs de dos, etc… qui ne sont rien d’autre que des tentatives de compensation à distance.
Rageant, non ?… Mais inévitable lorsque l’on traite les malpositions dentaires sans s’intéresser à la raison première de leur présence en bouche !

L’orthodontie dite « fonctionnelle » est une approche plus réfléchie et globale de l’orthodontie. Elle se veut respectueuse de la physiologie de l’individu en ayant un regard large, au-delà de la simple observation des malpositions dentaires. Ainsi le fonctionnement général de la bouche (respiration, mastication, gestuelle linguale…) est pris en compte dans l’établissement d’un diagnostic et non plus la simple étude chiffrée des radiographies des mâchoires et l’examen des moulages dentaires.
On obtient des dents alignées dans une bouche qui fonctionne bien ; un sourire qui s’inscrit pleinement dans un équilibre général de l’individu.

Cette approche permet également de dépister précocement chez le jeune enfant les premiers signes annonciateurs de futurs désordres et de les intercepter efficacement avant qu’ils ne se fixent et s’aggravent. L’orthodontiste fonctionnaliste peut ainsi permettre à l’enfant de retrouver un état de santé général, en le considérant non seulement comme un être un et indivisible, mais également comme un être en construction.

Les praticiens fonctionnalistes n’oublient pas qu’ils sont chirurgiens-dentistes avant tout et donc que leur crédo est de sauver des dents. Ils rechigneront donc à proposer l’extraction de dents saines pour récupérer de l’espace d’alignement pour les autres dents, solution très souvent proposée par leurs collègues orthodontistes dits pourtant « spécialistes qualifiés ».

Les outils techniques utilisés sont les appareils dits amovibles (plaques à vérin, gouttières, positionneurs souples, etc) ou même les appareils fixes de type multibagues mais qui seront utilisés avec des forces douces et progressives. Finis les appareillages encombrants et douloureux qui forcent les limites physiologiques des dents !

L’orthodontie fonctionnelle n’est pas une technique récente, fruit d’une nouvelle mode mais elle séduit de plus en plus de praticiens qui font preuve de bon sens et d’une volonté de ne pas résumer leur patient uniquement à une bouche.

Dr Anne-Lise CASTAN Chirurgien-dentiste D.U d'orthodontie pédiatrique
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté