Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Angleterre : Les tables à langer débordent de cocaïne
Angleterre : Les tables à langer débordent de cocaïne
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
21 décembre 2011
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Angleterre : Les tables à langer débordent de cocaïne

Angleterre : Les tables à langer débordent de cocaïne

Des journalistes britanniques, qui réalisaient un reportage, ont retrouvé des traces de cocaïne sur plus de neuf tables à langer publiques sur dix. Cette découverte sonne d’autant plus lourdement que les jeunes Britanniques sont actuellement considérés comme les plus grands consommateurs de poudre blanche au sein des pays développés.

Une équipe de journalistes britanniques travaillant pour Real Radio, un réseau de stations FM, a fait cette découverte surprenante provoquant un scandale dans le royaume d’outre-Manche. Le reportage réalisée, du nom de "Cocaine unwrapped", avait été initié dans le nord-ouest du Royaume-Uni suite à des signes faisant état d’une probable hausse de la consommation de cocaïne dans cette région. Plus d’une centaine de tables à langer, mises à disposition de complexes variés tels que centres commerciaux, commissariats, églises ou toilettes publiques ont ainsi été examinées à travers tout le pays.

L’équipe d’investigation a nettoyé les matelas de change avec une lingette spéciale qui a ensuite été analysée en laboratoire. Des substances médicamenteuses mais également de la poudre blanche ont été décelées en quantité impressionnante. Il ne s’agissait pas de talc mais bel et bien de cocaïne… retrouvée sur 92% des tables à langer ! Si la trouvaille, dont le Telegraph se fait largement l’écho, a permis de confirmer que la consommation de drogue dure est plus élevée dans le nord-ouest de l’île que dans le reste de la Grande-Bretagne, une question inquiétante a été soulevée : Les tables à langer utilisées par les toxicomanes sont avant tout un matériel à l’usage des nourrissons (on suppose donc que les sniffeurs de coke sont dans la plupart des cas les parents des bébés). Dans quelles proportion les vêtements ou les mains des bébés se trouvent-ils en contact avec la cocaïne ? Bigre…

De nombreuses personnes se sont exprimées lors du reportage réalisé. Interpellé, le secrétaire d’Etat à la Santé Andy Burnham s’est déclaré « consterné par des résultats choquants » en ajoutant que « la consommation de cocaïne est devenue un problème majeur au Royaume-Uni ». Mitch, qui est le père d’Amy Winehouse (la chanteuse décédée le 23 juillet dernier après avoir connu des problèmes de dépression, de toxicomanie et d’alcoolisme), a lui-même fait part de son désarroi : « Amy avait une maladie débilitante, et c’est ainsi que nous devons considérer la toxicomanie. C’est une maladie que nous devons traiter ».

"Cocaine unwrapped" a également donné la parole à une jeune maman de 29 ans, Kerry, désormais abstinente : « La relation entre mon fils et moi n’a jamais été aussi forte que ma relation avec la cocaïne. La cocaïne et moi, c’était le lien le plus fort ». En novembre dernier, le Royaume-Uni s’était vu coller l’étiquette de "bastion de la cocaïne en Europe". Et cette année, selon le Telegraph, 4,8% des jeunes britanniques ont consommé de la poudre blanche dans les douze mois écoulés. Il est possible de visionner "Cocaine unwrapped" sur le site www.realradionorthwest.co.uk.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté