Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Alzheimer : Une mutation génétique pour s’en protéger
Alzheimer : Une mutation génétique pour s'en protéger
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
17 juillet 2012 | 4 commentaires
Auteur de l'article
Pétim Simon, 7 articles (Rédacteur)

Pétim Simon

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
7
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Alzheimer : Une mutation génétique pour s’en protéger

Alzheimer : Une mutation génétique pour s'en protéger

La revue britannique Nature vient le confirmer : Des chercheurs de la société islandaise deCODE ont identifié une mutation génétique pouvant prémunir de la maladie d’Alzheimer. Si la protéine bêta-amyloïde serait responsable de cette maladie, c’est une mutation génétique de cette protéine qui empêcherait le développement de la maladie. Les scientifiques s’accordent : La découverte effectuée en Islande pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements.

Verrait-on le bout du tunnel pour les innombrables seniors exposés à Alzheimer ? Une étude, qui a été publiée le 12 juillet dernier dans la revue scientifique d’outre-Manche Nature, donne un espoir. Le neurologue et chercheur Kári Stefánsson et ses collègues de deCODE Genetics ont en effet analysé le génome de 1795 Islandais d’un âge avancé, et cette séquence a permis de mettre en lumière une mutation du précurseur de la protéine bêta amyloïde, qui est généralement associée à l’apparition de la maladie d’Alzheimer, chez 0,5% à 1% des personnes observées. En clair, cette mutation s’explique par une réduction d’environ 40% de la production d’une protéine bêta-amyloïde, qui est la principale caractéristique de la maladie.
 
L’équipe de Kári Stefánsson, qui a par la suite comparé les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer avec celles qui n’en sont pas atteintes, a pu démontrer un effet protecteur de la mutation chez les volontaires du second groupe, ces derniers se voyant d’ailleurs moins affectées par le déclin cognitif lié à l’âge. Les responsables de l’étude en sont convaincus : cette percée est bien partie pour ouvrir la voie à de nouveaux traitements. Et un remède, c’est le moins que l’on puisse dire, est attendu : La maladie d’Alzheimer, neuro-dégénérative et touchant généralement des personnes de plus de 60 ans, est pour l’heure incurable.
 
Photo : Kári Stefánsson (source : steinar.is)
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
1 vote
par Mimiche (IP:xxx.xx6.86.179) le 18 juillet 2012 a 04H57
Mimiche (Visiteur)

Toujours la même chose:L’on ne nous parle que de traitement...Et la PREVENTION reste à l’écart.Exemple:une alimentation riche en acides gras polyinsaturés et pauvre en acides gras saturés, ainsi que la présence d’antioxydants dans l’alimentation comme le thé vert , l’huile d’olive etc....et maintenir une activité cérébrale ; celà diminuerait le nombre de malades de façon certainement intéressante.Que dire de cette hypervaccination ,dont les conservateurs de vaccin contiennent mercure ou aluminium....toxiques pour nos neurones.N’oublions pas que la plupart des maladies viennent de l’alimentation.

1 vote
par lemiere (IP:xxx.xx1.100.26) le 18 juillet 2012 a 23H36
lemiere (Visiteur)

certes on dira du mode de vie, mais si il est relativement facile d’identifier l’effet néfaste de certains aliments ou usages, les effets préventifs des autres ( ou des m^mes car parfois c’est la dose qui tue) est parfois fantaisiste. La liste des aliments miracles est longue comme le bras et elle a beaucoup varié avec le temps ( lemode de vie aussi d’ailleurs)

0 vote
par L'enfoiré (IP:xxx.xx9.97.37) le 18 juillet 2012 a 15H17
0 vote
par Traroth (IP:xxx.xx8.4.105) le 19 juillet 2012 a 10H59
Traroth (Visiteur)

Sans le dire, cet article parle de transhumanisme.