Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Alcool, tabac, obésité, route : Ce que veulent les deux candidats
Alcool, tabac, obésité, route : Ce que veulent les deux candidats
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
30 avril 2012
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Alcool, tabac, obésité, route : Ce que veulent les deux candidats

Alcool, tabac, obésité, route : Ce que veulent les deux candidats

La campagne pour le deuxième tour des élections présidentielles est entrée dans sa dernière ligne droite, et une seule carte majeure reste à jouer pour les deux finalistes : le duel télévisé. Excédés par l’absence de débat sur les questions liées à la santé, neuf médecins sont montés au créneau pour interpeller aussi bien François Hollande que Nicolas Sarkozy sur la question de la prévention sanitaire. Interrogés, les deux prétendants ont expliqué ce qu’ils feraient s’ils étaient portés à l’Elysée dans les cinq ans à venir.

Les sept mercenaires protégeaient des paysans pauvres au nord du Mexique. Ces neuf médecins veulent éviter à la France les 100 000 décès imputables chaque année au tabac, à l’alcool, à l’insécurité routière ou à la mauvaise alimentation : Le Professeur François Bourdillon, François Grémy et Gérard Dubois (Santé publique), Irène Frachon (hôpital de Brest), Claude Got (sécurité routière), Albert Hirsch (Ligue contre le cancer), Maurice Tubiana (cancérologue), Catherine Hill (épidémiologiste) et Chantal Perrichon (Ligue contre la violence routière).

Ensemble, ils ont formé un collectif pour adresser un appel solennel en direction de François Hollande et de Nicolas Sarkozy : A quelques jours à peine du grand débat entre les deux hommes et du deuxième tour de l’élection présidentielle, le groupe des neuf souhaite voir les prétendants s’exprimer avec une franche motivation sur la politique de santé qu’ils souhaitent voir mettre en œuvre. Les deux intéressés ont donc finalement répondu à 14 propositions qui leur ont été adressées. Les réponses apportées diffèrent parfois fortement dans les deux camps.

Concernant le tabac, responsable chaque année de la mort de 60 000 Français, le candidat socialiste souhaite prélever les fabricants de cigarettes au bénéfice de la prévention du tabagisme. Le candidat de l’UMP, en revanche, s’y refuse. Les deux candidats, qui observent ce qui se fait à ce sujet dans d’autres pays, montrent par ailleurs un certain intérêt pour les paquets neutres sans logo et sans texte promotionnel. Pour ce qui est de l’alcool, si les deux candidats se refusent à se prononcer sur une taxe spéciale sur les quantités commercialisées, Nicolas Sarkozy se montre favorable à l’inscription « L’alcool est dangereux pour la santé » sur les bouteilles, François Hollande ne s’étant pas prononcé sur la question. Afin de combattre l’obésité en milieu scolaire, les deux candidats se sont déclarés favorables à une vigilance médicale renforcée dans les écoles, sans pour autant se prononcer sur d’autres dispositifs qui pourraient voir le jour.

Pour ce qui est de la sécurité routière, Nicolas Sarkozy comme François Hollande rejettent la proposition des neuf médecins de réduire de dix kilomètres à l’heure la vitesse sur les routes. Mais si l’homme fort de la droite veut privilégier le respect des limitations de vitesse existantes, le champion de la gauche se propose de réétudier les limitations de vitesse au cas par cas, notamment aux endroits où les risques d’accidents sont élevés. Les réponses sont consultables en ligne, ici.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté