Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Afssaps : une ex de Servier et pro du Mediator renonce à sa promotion
Afssaps : une ex de Servier et pro du Mediator renonce à sa promotion
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
23 novembre 2011
Auteur de l'article
Patrick Rollo, 495 articles (Rédacteur)

Patrick Rollo

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
495
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Afssaps : une ex de Servier et pro du Mediator renonce à sa promotion

Afssaps : une ex de Servier et pro du Mediator renonce à sa promotion

La promotion à la tête de l’Afssaps de Catherine Rey-Quinio, ancien médecin en charge du Mediator et ex-salariée de Servier, avait été révélée en début de semaine par Le Figaro. Cette surprise a crée bien des remous, et le ministre de la Santé s’est formellement opposé à cette nomination. Face aux pressions, l’Afssaps a fait savoir que Catherine Rey-Quinio a retiré sa candidature.

C’est le 21 novembre dernier que Dominique Maraninchi, directeur de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), a dévoilé au personnel de l’institution le nom des 13 personnes accédant aux postes de préfigurateurs. Et c’est l’une de ces personnes qui est à l’origine de la tempête qui a suivi chez les acteurs de la santé et au delà : Catherine Rey-Quinio. Ancienne salariée des laboratoires Servier, cette ex-experte de l’Isoméride (un coupe-faim proche du Mediator en raison de sa proximité chimique, et retiré du marché en 1997) avait été en charge de l’évaluation même du Mediator de 1998 à 2009. Les deux coupe-faim commercialisés par Servier dégageaient, une fois consommés, une substance du nom de norfenfluramine et qui s’avère toxique pour les valves du coeur.

En apprenant la promotion de Catherine Rey-Quinio en tant que directrice produit en oncologie, hématologie, immunologie et néphrologie à l’Afssaps, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a tapé du poing sur la table. Pour ce dernier c’en était trop, et c’est sans détour qu’il l’a fait savoir à Dominique Maraninchi par l’intermédiaire du micro de France Info : « Si on veut clairement montrer qu’il y a un avant et un après Mediator, cette personne ne peut pas assurer à l’avenir des fonctions de directrice au sein de l’Afssaps ». Personne n’a eu à aller plus loin, car Catherine Rey-Quinio a finalement fait le geste de renoncer à sa candidature.
 

Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté