Accueil du site
> Santé & Maladies > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Affaire Médiator : Le président de l’AFSSAPS claque la porte
Affaire Médiator : Le président de l'AFSSAPS claque la porte
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
12 janvier 2011
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Affaire Médiator : Le président de l’AFSSAPS claque la porte

Affaire Médiator : Le président de l'AFSSAPS claque la porte

Le directeur de l’AFSSAPS, Jean Marimbert, jette l’éponge. Fragilisé par le scandale sans fin du Médiator, Il s’adresse aux français dans un élan salutaire, appelant à « une rénovation sans complaisance » de l’organisme.

L’affaire du Médiator ne cesse de faire la Une de l’actualité en France. Et elle engendre des remous importants dans les hautes sphères de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS). Dans une lettre rendue publique aujourd’hui dans Libération, c’est en effet le directeur général de cet organisme, Jean Marimbert, qui annonce son intention de démissionner. L’homme fort de l’agence est pourtant habitué à traverser des tempêtes. De 1993 à 1995, il présida l’agence française du sang, encore éclaboussée par l’affaire du sang contaminé. Il y a un an presque jour pour jour, le 15 janvier 2010, il avait été renouvelé dans ses fonctions à l’AFSSAPS par décret présidentiel.

En juin dernier, se sentant solidement investi, il écartait même fièrement devant la presse toute « pression des laboratoires pharmaceutiques. Même si le risque zéro n’existe pas ». Mais au bout de sept années passées à la tête de l’AFSSAPS, la crise du Médiator l’a débordé. Non sans tirer quelque peu la couverture à lui : « J’ai donné le feu vert à la suspension de l’autorisation de mise sur le marché de ce produit en novembre 2009 après avoir retiré une de ses deux indications en juin 2007 ».

La lettre de Jean Marimbert dévoilée aujourd’hui résonne comme un bilan : « Malgré la gravité de l’ébranlement actuel, je veux dire ma fierté d’avoir dirigé cet organisme et ma reconnaissance envers ses équipes compétentes et dévouées à la santé publique ». Le numéro un de l’organisme s’interroge également sur ce qui aurait du être fait pour enrayer plus tôt la mésaventure du Médiator, avant de reconnaître que « le système a échoué à certains moments en n’intégrant pas dans une analyse globale toutes les données disponibles sur l’efficacité et le risque qui étaient susceptibles d’éclairer la prise de décision ». Du temps, c’est sûr, il en a fallu pour prendre des décisions. Le Figaro croit ainsi savoir que l’étude qui a contribué au retrait du Médiator a mis près de neuf ans à être finalisée.
 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Afssaps Mediator