Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Action du baclofene sur le craving : la preuve par l’imagerie cérébrale
Action du baclofene sur le craving : la preuve par l'imagerie cérébrale
note des lecteurs
date et réactions
5 juillet 2011
Auteur de l'article
Changethescript, 4 articles (Rédacteur)

Changethescript

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
4
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Action du baclofene sur le craving : la preuve par l’imagerie cérébrale

Action du baclofene sur le craving : la preuve par l'imagerie cérébrale

Le craving, cette pulsion irreprésible de consommer drogues ou alcool caractéristique de la dépendance, est largement attenué par la prise de baclofène. Il s’agit de la seule molécule agoniste du GABA B qui produise cet effet sur la déficience neurobiologique touchant les alcooliques et autres dépendants aux drogues.
La preuve est là, par l’imagerie cérébrale.

« Elle provient d’une équipe d’américains menée par Anna Rose Childress, qui est addictologue.
Cette image provient de cerveau de cocaïnomanes sevrés et à qui on montre un indice de prise de cocaïne, par exemple une ligne blanche, ou quelque chose qui rappelle la drogue et qui déclenche chez eux l’envie d’en reprendre.
C’est une chose très connue, c’est un modèle utilisé universellement par l’imagerie cérébrale, c’est très intéressant d’ailleurs.
Quand on montre à quelqu’un qui a été sevré en cocaïne un indice qui lui donne envie d’en prendre, on voit s’allumer son cerveau : toutes sortes de structures impliquées dans la dépendance aux drogues et qui s’appellent l’amygdale, l’insula, le striatum, deviennent hyperactives quand la personne a envie, quand elle a du craving.

L’image allumée de gauche est l’image du craving d’un cerveau qui a envie de drogue.
A droite, les patients ont été traités par baclofène : rien ne s’allume.

Voilà donc une démonstration par l’imagerie cérébrale de l’efficacité du baclofène. »


"Baclofen reduces cocaine craving" sous titré en... par alcool-et-baclofene

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...